Blog

Audio pour améliorer vos relations de couple !

Aujourd’hui, je vous propose cet audio qui vous permettra de mieux accepter vos différences au sein de votre relation de couple.

A écouter sans modération !

Si toutefois, cela ne suffisait pas, vous pouvez également penser à envisager une thérapie de  couple qui vous permettra de résoudre les difficultés que vous pouvez rencontrer au sein de votre vie de couple.

 

Vive la rentrée pour apporter les changements dans votre vie !

La rentrée est là et avec elle son lot de contraintes et vous avez l’impression qu’en ce moment, vous n’êtes plus en phase avec qui vous êtes, que tout vous semble difficile, que vous rencontrez des difficultés dans votre vie de couple, que votre vie de famille est un enfer ou bien encore que votre vie professionnelle ne vous satisfait plus… Bref, si vous avez la sensation que votre vie vous échappe sachez qu’il existe forcément une solution à vos difficultés.

Peut-être avez-vous l’impression de ne pas être en accord avec vous-même alors que vous pourriez avoir tout pour être heureux(se), que vous vous sentez stressé(e), anxieux(se) en permanence, que vous n’arrivez pas à profiter du moment présent, que vous avez l’impression de vous être perdu(e) en cours de route et de ne pas vous trouver à votre place.

Ma mission est de vous aider à trouver votre « vraie place », à devenir la personne que vous désirez être, à vous permettre d’être aligné(e) avec vos besoins et soyez convaincu(e) qu’il existe une réponse à l’intérieur de ce site pour vous permettre d’aller vers la résolution de vos problèmes.

Alors n’hésitez plus contactez-moi  au 06 66 14 16 80  ou en prenant directement rendez-vous en ligne via la page rendez-vous en ligne de mon site pour apporter à votre vie tous les changements que vous désirez et ce dès maintenant.*

Votre thérapeute 

Ghislaine PATTE

 

Citation à méditer pour aller jusqu’au bout de vos rêves !

Je vous propose cette citation de Christopher Reeve qui nous incite à croire en nos rêves pour arriver à réaliser ce qui nous tient le plus à coeur.

Nos rêves semblent impossibles puis, lorsque nous avons la volonté, ils deviennent inévitables.

A méditer sans modération pour vous permettre d’aller chercher en vous toutes les ressources dont vous disposez pour aller jusqu’au bout de vos rêves.

A bientôt.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

 

 

Trois citations pour se faire du bien et s’autoriser à aller vers le bonheur !

Je me propose de partager avec vous ces trois citations que j’aime beaucoup :

« Enjoy the little things in life  – En français  : profiter des petites choses de la vie »

et celle d’un moine bouddhiste Tich Nath Han qui dit la chose suivante :

« Vous avez rendez-vous avec votre vie dans le présent. Si vous ratez ce rendez-vous, vous risquez aussi de rater votre vie ».

Ces deux citations sont là pour nous montrer qu’il faut savoir profiter de sa vie et de l’instant présent, sinon on risque fortement de rater sa vie.

Ce qui serait dommage, alors qu’il existe des solutions pour vous permettre de pouvoir profiter de chaque instant de votre vie.

Ces solutions sont les suivantes :

Aussi, si vous rencontrez une difficulté dans votre vie, n’hésitez plus à me contacter pour que nous puissions, ensemble, faire que vous puissiez devenir « l’auteur de votre vie et plus le spectateur de celle-ci ».

Alors avec la rentrée qui arrive, n’hésitez plus à prendre soin de vous et à vous autoriser à effectuer le changement qui vous apportera le bonheur. et faite en sorte de « révéler votre personnalité en libérant votre potentiel ».

Car comme le disait Albert Camus : « il n’y a pas de mal à préférer le bonheur ».

Contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page contact de mon site en tout simplement en réservant votre rendez-vous en ligne via la page prise de rendez-vous en ligne.

A très bientôt.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

 

Qu’est-ce que le triangle dramatique de Karpman et les jeux psychologiques ?

Stephen Karpman est le créateur du concept de Triangle Dramatique qui s’inscrit dans le courant de l’Analyse Transactionnelle.

Le concept de Triangle Dramatique prend son sens au regard des jeux psychologique tels que décrits par l’Analyse Transactionnelle.

Un jeu psychologique part du Déclencheur initial jusqu’au Bénéfice final.

Selon Karpman, un jeu psychologique est lancé quand une personne commence par une Accroche sur le Point Faible d’une autre personne qui est alors “hameçonnée”.

Ces deux personnes deviennent des joueurs.

Le joueur qui a initié le jeu avec une Accroche obtient une Réaction du deuxième joueur et cette Réaction déclenche une Escalade (émotions, expressions du visage, paroles) et un Switch (renversement de rôle) pour finir sur le Bénéfice Final.

Mon Triangle Dramatique décrit la danse infernale des joueurs. C’est une danse très simple avec seulement 3 pas à apprendre. Chaque pas est un rôle : P (Persécuteur), S (Sauveur) ou V (Victime).  Nous dirons qu’il y a drame si un des joueurs change de rôle, ce qui veut dire qu’il passe d’un des rôles Persécuteur, Sauveur, Victime  à un autre. – Stephen Karpman

 Pourquoi nous jouons à des jeux psychologiques ?

Stephen Karpman estime que nous jouons tous à des jeux psychologiques à un moment ou un autre.

Nous jouons pour des gains inconscients (ex : renforcer des croyances sur le monde comme la croyance selon laquelle les gens sont ingrats dans le cas du Sauveur qui propose une aide non sollicitée et refusée), mais également pour le plaisir d’empêcher les autres de gagner.

Stephen Karpman liste quatre manières d’empêcher les autres de gagner pour le plaisir de gagner soi-même :

  • Empêcher l’autre d’être entendu : Je n’écouterai jamais des idées qui ne sont pas de moi ;
  • Empêcher l’autre d’avoir raison : Vous ne pouvez jamais avoir raison, sinon j’aurai tort ;
  • Empêcher l’autre personne de gagner : Vous ne pouvez pas gagner, ou sinon, je perds et je suis jaloux des succès des autres ;
  • Empêcher l’autre personne d’entrer : Vous n’êtes pas les bienvenus ici. J’ai besoin de toute l’attention.

Pour Karpman, il y a drame quand il y a Switch, c’est-à-dire quand un des joueurs change de rôle dans l’interaction.

Ainsi, la Victime qui se plaint sans vraiment demander de l’aide et qui hameçonne un Sauveur proposant de l’aide malgré l’absence de demande explicite peut se transformer en Persécuteur en traitant le Sauveur de prétentieux ou d’incapable (le Sauveur devenant dès lors une Victime).

Le bénéfice final pour le joueur qui passe de Victime à Persécuteur est de se sentir mieux après avoir pointé les défauts de l’autre (son arrogance ou son incompétence par exemple).

Toutefois, Karpman remarque que l’autre joueur a également gagné quelque chose dans l’interaction : un “timbre” à échanger dans une autre partie plus tard.

Les timbres sont définis comme “les sentiments négatifs que nous portons avec nous après avoir perdu un jeu. Rancœur, honte, culpabilité, mépris, etc. Ils ne disparaissent pas dans l’air, même une fois le jeu terminé”.

Une personne qui accumule des timbres va avoir tendance à provoquer des jeux psychologiques pour évacuer ses frustrations… mais les jeux ne permettent d’évacuer les tensions ; ils ont au contraire tendance à accentuer la tension, pouvant aller jusqu’à à la violence.

On remarque qu’il n’y a pas de jeu psychologique si la personne qui lance une Accroche ne touche pas le Point Faible de l’autre.

L’hameçonnage ne prendra pas car l’autre n’endossera pas un des trois rôles du Triangle Dramatique. La personne risque alors de chercher un autre joueur qui mordra à son hameçon.

N’importe qui peut lancer un jeu à partir de n’importe quelle position de rôle. Nous appelons cela une invitation à jouer.

Cependant, pour qu’un jeu ait lieu, l’invitation initiale doit être acceptée. – Stephen Karpman

Le drame commence avec un Switch (changement de rôle)

Karpman montre que les trois rôles sont joués simultanément ou en séquence selon la théorie dramatique.

Une personne qui se qualifie de “sauveur” parce que ce serait dans sa nature d’aider occulte le fait que jouer le rôle de Sauveur va de pair avec le fait de jouer les deux autres rôles.

Quand une aide non sollicitée est refusée ou que la reconnaissance est jugée insuffisante, le Sauveur se transformer en Persécuteur (accusant l’autre d’être ingrat après tout ce qu’il a fait pour lui) et/ou en Victime (se plaignant du rejet de l’autre qui n’accepte pas une aide pourtant offerte de bon cœur).

Le drame commence par un changement de rôle. Karpman insiste sur le fait qu’un Persécuteur, un Sauveur et une Victime ne sont pas de “vraies” personnes mais des rôles endossés par les gens dans les jeux psychologiques, de façon plus ou moins consciente.

Il est important d’avoir conscience que non seulement nous tous jouons les trois rôles à partir du moment où un jeu est enclenché et que nous avons des motivations positives (des bonnes intentions) quand nous endossons ces rôles.

Karpman parle d’un iceberg pour décrire les rôles associés et cachés au rôle initial qui lance l’Accroche. La partie émergée est le rôle identifiable dans la première interaction et la partie immergée sont les deux pointes non identifiables au premier abord.

Alors, est-ce que vous vous reconnaissez comme joueur des rôles du triangle dramatique ?

Si oui, il est important de se faire aider pour éviter de rejouer inlassablement ces mêmes rôles indéfiniment.

Mais, je suis bien consciente que seul(e) c’est parfois difficile d’y arriver c’est pourquoi, je me propose de vous accompagner pour arriver à vous sortir de ce triangle dramatique de Karpman notamment par le biais d’une thérapie individuelle ou de la psychologie positive qui vous aidera à comprendre les mécanismes qui vous font participer à ce triangle dramatique mais également à trouver des solutions pour en sortir le plus rapidement possible.

Aussi n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de ma page contact ou en prenant directement un rendez-vous en ligne afin que je puisse vous aider à ne plus vous sentir dérangé(e) par ces émotions à la fois si utiles et pouvant également gâcher des moments de votre vie.

Ne restez plus seul(e) dans ce triangle dramatique et choisissez de « révéler votre personnalité en libérant votre potentiel ».

Alors à très bientôt

Votre Thérapeute

Ghislaine PATTE

 

 

 

 

Mes conseils pour vous permettre de construire la vie dont vous rêvez !

Cela vous dit de tenter l’aventure alors n’hésitez plus à vous prendre en main et à quitter tous ces aspects qui vous dérangent.

Facile à dire me direz-vous mais pas si facile à faire lorsque l’on doit s’en débrouiller tout(e) seul(e).

C’est vrai, mais il existe forcément un moyen pour vous permettre d’arriver facilement à ce que votre vie devienne réellement ce que vous avez envie d’en faire.

Alors, si vous avez l’impression qu’en ce moment, vous n’êtes plus en phase avec qui vous êtes, que tout vous semble difficile, que vous rencontrez des difficultés dans votre vie de couple, que votre vie de famille est un enfer ou bien encore que votre vie professionnelle ne vous satisfait plus… Bref, si vous avez la sensation que votre vie vous échappe sachez qu’il existe forcément une solution à vos difficultés.

Peut-être avez-vous l’impression de ne pas être en accord avec vous-même alors que vous pourriez avoir tout pour être heureux(se), que vous vous sentez stressé(e), anxieux(se) en permanence, que vous n’arrivez pas à profiter du moment présent, que vous avez l’impression de vous être perdu(e) en cours de route et de ne pas vous trouver à votre place.

Sachez que vous n’êtes plus tout(e) seul(e) face à vos difficultés car ma mission est de vous aider à trouver votre « vraie place », à devenir la personne que vous désirez être, à vous permettre d’être aligné(e) avec vos besoins et soyez convaincu(e) qu’il existe une réponse à l’intérieur de ce site pour vous permettre d’aller vers la résolution de vos problèmes.

Alors ne restez plus « spectateur » de votre vie et devenez » l’auteur » de la vie que vous souhaitez réellement !

 Et comme le disait Albert Camus « Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur ».

Comme vous le savez très certainement, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et on peut facilement se trouver confronté à devoir affronter une épreuve ou bien encore un traumatisme qui vient perturber l’équilibre de notre vie.

Différentes méthodes existent pour apporter une réponse à tout cela que ce soit la thérapie individuelle, la thérapie de couple, la thérapie familiale, la psychologie positive, la thérapie par réalité virtuelle ou bien encore des outils comme la NMO (Neurothérapie par mouvements oculaires – Technique proche de l’EMDR mais plus complète) l’EFT qui est une méthode de tapping pour permettre la libération émotionnelle, la relaxation, la relation d’aide ou encore l’hypnose.

Toutes ces méthodes et outils sont faits pour vous aider à aller mieux, à devenir l’auteur de votre vie et en aucun cas à la subir.

Mais, toutes ces méthodes qui ont fait leurs preuves ne servent à rien s’il manque l’élément essentiel pour vous permettre d’aller mieux. C’est-à-dire VOUS car sans vous rien ne peut se faire.

Et oui, c’est vous qui détenez les clés de votre bien-être, c’est vous qui êtes responsable de votre mieux être, je ne peux que vous donner les outils pour participer à votre mieux-être mais n’étant pas magicienne, ni gourou je ne dispose d’aucun pouvoir sur vous.

Toutefois, l’alliance entre le bénéficiaire de la thérapie et le thérapeute est nécessaire pour permettre de contribuer largement à la réussite d’une thérapie.

Nous allons ensemble simplifier votre quotidien pour que vous puissiez retrouver un mieux-être personnel et/ou professionnel.

Faites vivre vos envies profondes en réalisant vos objectifs personnels ou professionnels avec la thérapie choisie et qui va être réalisée « sur mesure » pour vous.

Mais peut-être que vous avez encore des doutes sur le fait qu’une thérapie peut vous aider, laissez-moi les ôter.

Bien évidemment qu’une thérapie peut vous aider, à la fois si elle est en adéquation avec vos besoins et si elle est suivie de manière régulière pour obtenir le résultat escompté.

C’est pourquoi un objectif sera à identifier lors de chaque rendez-vous et il est intéressant pour vous de pouvoir m’indiquer les éléments suivants :

  • Quelles sont les raisons qui vous amènent à consulter ?
  • Dans quel but ?
  • Quels sont vos objectifs ?

Si déjà vous pouvez répondre à ces trois questions alors nous aurons une bonne base de travail.

Car oui, s’engager dans une thérapie nécessite qu’il y ait un travail personnel à effectuer entre chaque séance et il est important à faire car c’est de votre avenir qu’il s’agit.

Il est nécessaire que vous sachiez vraiment vers quoi vous voulez tendre et quel travail vous désirez réaliser.

Encore une fois, je me répète mais le thérapeute à lui tout seul ne peut pas résoudre vos problèmes d’une manière « magique », il n’a pas ce don et tant mieux car sinon il risquerait de faire ses propres projections sur vous et ne répondrait sûrement pas à votre demande.

Alors si vous désirez opérer un véritable changement dans votre vie, il est primordial que vous en soyez l’acteur et pas le spectateur.

Le changement se joue avec vous et par vous !

C’est pourquoi, je vous propose d’effectuer une première consultation personnalisée en fonction de votre demande. Et qui me permettra de faire le diagnostic de la thérapie ou la méthode qui vous conviendra le mieux.

Car, je suis toutefois bien consciente que seul(e) il est parfois difficile d’arriver à changer ce qui nous ne va pas dans notre vie.

C’est pourquoi, je vous propose un accompagnement soit par une thérapie individuelle, une thérapie conjugale, une thérapie familiale, de la psychologie positive, de la thérapie par réalité virtuelle ou de l’hypnose.

Ce qui saura vous permettre de trouver les clés de votre changement plus rapidement et facilement que si vous vous lanciez directement dans cette démarche sans l’aide d’un professionnel.

Alors, n’hésitez plus, je serai à votre écoute, pour cela contactez-moi directement pour prendre un rendez-vous soit en me contactant au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la prise de rendez-vous en ligne de mon site.

A très bientôt pour un accompagnement personnalisé.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

 

 

 

 

 

 

 

 

Couple : Après les vacances comment survivre à la rentrée !

Souvent la rentrée est synonyme de difficultés pour le couple car c’est la reprise des activités quotidiennes : métro, boulot, dodo. En plus, il faut également s’occuper de la rentrée scolaire des enfants.

Ce qui fait que très souvent les moments de complicité ou calins que vous avez pu avoir durant les vacances ne se poursuivent pas dans le quotidien car il y a un véritable manque de temps, du stress à gérer et les problèmes récurrents qui reviennent à la vitesse grand V.

Alors oui, la reprise du travail, le retour des enfants à l’école, les devoirs à gérer, les embouteillages, les transports sont autant de sujets de stress pour vous mais n’oubliez pas que vous devez aussi prendre soin de vous et de votre couple pour passer de beaux moments avant les prochaines vacances.

C’est ce que cet article se propose de développer avec vous pour que vous puissiez vivre une meilleure rentrée ensemble.

Le premier élément à ne pas oublier c’est de communiquer et de rechercher des solutions à une nouvelle organisation des tâches quotidiennes.

Chacun de vous sera plus à l’aise pour faire un partage équitable si cela respecte les possibilités de chacun à gérer le quotidien et surtout cela enlèvera des disputes.

Par exemple, si l’un de vous commence tôt le matin, il peut peut-être se libérer un peu plus tôt aussi le soir pour gérer les enfants. Si ce n’est pas possible, il peut aussi gérer des tâches plus faciles comme descendre les poubelles sans qu’on le lui demande ou faire les courses ou acheter le pain et sans que l’autre doive lui rappeler ou le supplier sytématiquement.

Bref, il est nécessaire de créer des automatismes pour certaines tâches de manière à ce que cela ne donne pas l’impression à l’un ou à l’autre qu’il fait tout et qu’il est atteint d’une charge mentale trop lourde.

Un autre sujet de dispute est souvent les enfants car ils sont présents et ils ont des besoins que vous devez aussi assumer car il est de votre rôle de parent de le faire mais cela peut engendrer aussi pour vous l’impression d’avoir un véritable manque de temps et vous faites très souvent passer les besoins et attentes de vos petits avant vos propres besoins.

Là encore, il est important de savoir faire la part des choses et de penser à vous garder des moments rien qu’à vous deux pour pouvoir créer une intimité propice à une vie de couple harmonieuse. Les enfants ne sont pas le ciment d’un couple, ils en sont la continuité mais tout ne doit pas tourner autour d’eux car sinon vous leur faite porter une responsabilité bien trop grande pour eux d’autant plus qu’ils n’ont rien demandé au départ.

Alors assumez votre rôle de parents mais n’oubliez pas de penser que vous n’êtes pas que des parents sinon, il se peut que votre couple soit dysfonctionnel.

Il est aussi important d’avoir des moments qui n’appartiennent qu’à vous deux en tant que couple, que ce soit une activité commune, des sorties en couple ou avec des amis, une sexualité harmonieuse, bref des moments de vie qui ne sont qu’à vous deux et qui vous aideront à aborder la rentrée comme une continuité de ce lâcher-prise que vous avez pu connaître durant les vacances.

Classez ensemble les photos de vacances permet également de se remémorer les bons moments passés ensemble et aide à se projeter vers les prochains moments agréables que vous pourrez vivre ensemble en couple et ou en famille.

N’oubliez pas non plus de faire des activités tout seul pour mieux se retrouver par la suite comme par exemple du sport, du shopping, des week-ends entre filles ou entre copains, des soirées avec vos amis chacun de votre côté ce qui aide à avoir sa bulle d’énergie et à mieux se retrouver.

Attention tout de même à ne pas oublier son couple au profit des sorties avec les copains car c’est un des risques qui peut se produire si vous n’y faites pas assez attention.

Comme vous le voyez la rentrée peut aussi être le signe de moments heureux et festifs et pas seulement synonyme de problèmes et de difficultés à gérer le quotidien.

Alors pour éviter la grisaille quotidienne dans votre vie de couple, vous pouvez mettre en oeuvre les conseils que je donne dans cet article mais parfois, il est difficile d’y arriver seul aussi pourquoi ne pas envisager une thérapie de couple pour vous permettre d’avoir tous les éléments pour redonner une nouvelle dynamique à votre vie de couple.

Mais me direz-vous en quoi une thérapie de couple peut nous aider à briser la routine du quotidien :

L’épanouissement dans le couple est un élément déterminant pour la majorité d’entre nous mais parfois nous sentons l’incompréhension prendre le dessus sur la vie de couple telle que nous la voulions.

La thérapie de couple s’adresse à toute personne ou couple désirant être soutenu dans la recherche de solution afin d’améliorer sa vie de couple.

La thérapie conjugale permet de mettre en place les solutions les plus durables et adaptées pour apporter une solution à la problématique rencontrée.

Elle s’occupe de la problématique là où elle en est et ne recherche pas forcément les causes dans le passé.

Pour son efficacité, il faut que soit instauré un climat de confiance entre vous et le thérapeute, sans jugement mais avec une réelle participation du ou des bénéficiaire(s)de la thérapie afin de collaborer ensemble et de mettre en mouvement le changement attendu.

Alors oui, souvent en période de stress post-rentrée la thérapie de couple peut vous aider à trouver les moyens à mettre en oeuvre pour arriver à faire perdurer la belle entente que vous aviez trouvé durant vos congés d’été et rendre ainsi votre vie plus facile au quotidien.

Aussi si votre couple rencontre des problématiques de rentrée et que vous avez vraiment et sincèrement envie d’y remédier facilement n’hésitez pas à me consulter et je serais ravie de pouvoir vous aider à accompagner votre couple par des exercices simples mais concrets à se sortir de cette crise de couple.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer une vie de couple plus heureuse et harmonieuse telle que vous la souhaitiez.

Alors à très bientôt pour un accompagnement personnalisé en fonction des besoins de votre couple.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Les 10 bienfaits à instaurer du calme dans votre vie quotidienne !

Beaucoup de mes clients souhaitent se déstresser, me disent avoir besoin de calme dans leur vie et/ou dans leur environnement professionnel et pour autant, cette absence de calme leur donne encore plus de stress.

C’est un peu comme le chat qui se mord la queue ; un problème qui leur semble insoluble à résoudre.

Je vais ici vous lister les 10 bienfaits du calme et j’en profite pour vous annoncer qu’à la rentrée certains audios vous seront proposés pour vous permettre de retrouver le calme au sein de votre vie quotidienne.

En attendant, voici la liste des 10 bienfaits du calme  :

  • Cela permet d’instaurer un sentiment de bien-être
  • D’être en meilleure santé et de canaliser ses niveaux d’énergie
  • De renforcer son mental et sa concentration
  • De stimuler sa créativité et sa confiance en soi
  • De développer son intuition
  • De freiner le processus de vieillissement
  • D’améliorer le rapport aux autres et aide à mieux se connecter avec soi-même
  • Facilite la détente et le lâcher-prise
  • Permet d’accroître notre capacité à espérer, à pardonner et à compatir
  • Aide à nous recentrer sur nos priorités et ce qui compte réellement pour nous.

Alors si vous êtes convaincu par ces 10 bienfaits du calme et que vous vous êtes aperçu qu’il manque le calme dans votre vie, n’hésitez pas à me contacter pour envisager des séances de relaxation ou d’hypnose afin de vous permettre de trouver ces bienfaits rapidement.

Vous pouvez prendre rendez-vous directement en ligne par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site ou en me contactant au 06 66 14 16 80.

Au plaisir de vous accompagner prochainement dans votre démarche.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Interview de Laura sur la thérapie de couple

J’ai le plaisir de vous proposer l’interview de Laura R. qui a effectué une thérapie de couple et qui vous fait part des son expérience par rapport à cette thérapie.

Bonne lecture à vous.

 

Bonjour Laura,

Vous avez effectué, il y a quelques temps, une thérapie de couple avec moi et j’aimerais que vous puissiez faire partager cette expérience aux personnes qui désirent entamer une thérapie ou qui hésitent par peur d’oser se lancer.

Laura, en quelques lignes, pouvez-vous vous décrire ?

Je m’appelle Laura et je suis en couple depuis 3 ans avec Damien avec lequel j’ai toujours eu une relation chaotique. Je travaille comme Responsable d’agence dans une agence d’intérim.

Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a amené à consulter pour une thérapie de couple ?

Comme je vous l’ai dit plus eu avec mon conjoint nous avons toujours eu des relations difficiles mais au fil du temps cela devenait impossible à gérer au quotidien. Avant que la situation ne dégénère encore plus, nous avons d’un commun accord envisagé une thérapie de couple.

Une de mes amies vous ayant consulté pour une thérapie individuelle, elle nous a fait votre pub et du coup nous avons pris rendez-vous avec vous.

Pouvez-vous expliquer comment se sont passées les séances ?

Très vite, vous avez perçu les difficultés de notre couple et surtout le manque d’écoute qui entraînait une difficulté de communication. Vous nous avez rapidement cernés et dédramatisé la situation. Au fil des 7 séances que nous avons eu avec vous, nous avons appris à nous écouter, à mieux communiquer et surtout à aller dans le même sens.

Quels bénéfices en avez-vous tirés ?

Rapidement, nous avons mis en application les conseils que vous nous avez proposés et cela nous a changé la vie, notre couple est devenu plus fusionnel, à l’écoute des besoins de l’autre.

Quelles difficultés avez-vous pu rencontrer ?

Nous comprendre sans nous juger. Cela a vraiment été une difficulté pour nous car nous fonctionnions en nous jugeant depuis les débuts de notre vie de couple.

Humainement parlant comment avez-vous ressenti et vécu les séances ?

Nous avons rencontré, chez vous, une personne très à l’écoute et compréhensive, ce qui nous a permis d’arriver à nous livrer et même Damien qui a du mal à parler l’a fait sans aucun problème, ce qui est rare de sa part et ce qui veut dire qu’il vous a fait confiance dès le début.

En ce qui me concerne c’était la même chose, une vraie relation de confiance s’est établie avec vous permettant les confidences même les plus intimes.

Enfin quels conseils aimeriez-vous donner ou partager avec une personne qui hésite à se lancer dans une thérapie de couple ?

Ne pas attendre que son couple se déchire de trop pour se lancer dans une thérapie de couple car c’est très enrichissant tant individuellement que pour le couple et surtout ne pas hésiter à suivre vos conseils qui sont pleins de bon sens et dignes d’intérêt pour donner le meilleur à son couple.

Merci beaucoup Laura pour cette interview qui je l’espère aidera de nombreuses personnes à oser se lancer dans une thérapie de couple.

N’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 pour obtenir des renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin ou de prendre rendez-vous via la page prise de rendez-vous en ligne de mon site

 

Avez-vous pensé à vous engager dans une démarche de changement. C’est le bon moment avant l’été !

Si en ce moment, tout vous semble difficile dans votre vie, que vous rencontrez des difficultés dans votre vie de couple, que votre vie de famille est un enfer ou bien encore que votre vie professionnelle ne vous satisfait plus…
Peut-être avez-vous l’impression de ne pas être en accord avec vous-même alors que vous pourriez avoir tout pour être heureux(se), que vous vous sentez stressé(e), anxieux(se) en permanence, que vous n’arrivez pas à profiter du moment présent, que vous avez l’impression de vous être perdu(e) en cours de route et de ne pas vous trouver à votre vraie place.
Bref, si vous avez la sensation que votre vie vous échappe, alors ne restez plus seul(e) face à cela, une solution existe !
Que ce soit par le biais d’une thérapie individuelle, d’une thérapie de couple ou familiale, je serai heureuse de vous accompagner dans votre démarche de changement.
N’hésitez plus, contactez-moi pour prendre un rendez-vous.
A très bientôt.

Comment utiliser vos émotions de manière positive !

Savoir gérer ses émotions paraît souvent compliqué pour la majorité des personnes que je reçois à mon cabinet de Montrouge dans les Hauts-de-Seine.

Effectivement, il est important déjà de savoir les reconnaître avant d’apprendre à les apprivoiser.  Car est-ce vraiment possible de les « gérer » ; en ce qui me concerne, je préfère le terme apprivoiser qui me semble beaucoup plus réaliste.

Mais qu’est-ce qu’une émotion. Selon le dictionnaire Larousse une émotion est :

  • Trouble subit, agitation passagère causés par un sentiment vif de peur, de surprise, de joie, etc. : Parler avec émotion de quelqu’un.
  • Réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement.

Une même émotion pouvant être positive ou négative selon les circonstances aussi, je me propose par le biais de cet article, de vous décrypter les différentes émotions que vous pouvez ressentir et vous donner quelques clés pour apprendre comment les utiliser de façon positive.

En premier lieu, je vais vous parler des émotions dites naturelles, c’est-à-dire celles que nous connaissons tous à savoir : la joie, la peur, la colère et la tristesse.

Vous les avez très certainement connues à un moment ou à un autre de votre vie et ce peut-être depuis l’enfance. Ce qui fait, qu’il est parfois bien difficile, à l’âge adulte de s’en faire des alliées positives.

Un des dessins animés de Walt Disney en parle fort bien, peut-être l’avez-vous déjà vu ; il s’agit de Vice-Versa qui évoque bien les différentes émotions que l’on peut ressentir dans l’enfance.

Il se peut qu’au quotidien, vous vous trouviez démuni(e) face à une ou plusieurs émotions que vous avez du mal à gérer, c’est pourquoi, je vais vous en donner le sens pour chacune :

La Joie : C’est la meilleure source de motivation pour beaucoup de personnes, elle sert de déclencheur à l’envie de vivre et de progresser. Elle amène de la gaieté dans la vie et elle est une des composantes de notre santé physique. Les personnes joyeuses ont tendance à guérir plus rapidement que les personnes qui n’y sont pas. Elle participe à augmenter nos défenses immunitaires.

La peur : représente la perception d’un danger à venir, elle incite à la prudence et à mettre en oeuvre notre système de protection . Même si la peur n’empêche pas le danger, elle nous le signale pour que nous puissions nous préparer à l’affronter intelligemment. Toutefois, elle peut aussi nous bloquer et nous empêcher d’avancer car notre cerveau reptilien va enclencher les réflexes de survie, c’est-à-dire les mécanismes que nous connaissons déjà et qui nous semblent plus appropriés même s’ils nous incitent à rejouer des situations qui ne nous conviennent pas.

La colère : Elle sert à mettre des limites et à chasser les intrus. En effet, les premiers signes de notre énervement servent à nous signaler que quelqu’un ou quelque chose nous menace. Plus la colère va grandissant chez nous, plus la menace se précise. La colère est gardienne de notre estime de nous-même et elle est indispensable pour défendre son territoire et ses valeurs face aux personnes ou situations néfastes pour nous.

La tristesse  : Elle nous aide à accepter le renouveau. C’est un passage transitoire nous préparant à une nouvelle situation . Elle nous permet souvent de finir une période de notre vie et de nous tourner vers autre chose. Elle peut être associée à un deuil (perte d’un être qui nous est cher, d’une situation professionnelle, d’une amitié, d’une maison…) Elle nous permet également d’avoir des souvenirs que nous garderons en mémoire de façon plus appuyée car marqués par cette période de tristesse.

A ces quatre émotions de base, il est intéressant de rajouter qu’il y a des émotions qui nous ont été transmises par des adultes référents tels que nos parents, grand-parents, instituteurs, professeurs, voir ecclésiastiques qui nous ont inculqués ces émotions que vous avez très certainement déjà ressenties :

Le racket émotionnel : celui qui vous est fait lorsqu’on exige de vous que vous vous pliez à la demande d’une autre personne sous le prétexte de lui faire plaisir (par exemple, l’enfant qui doit faire plaisir à ses parents sinon il est considéré comme pas gentil, l’épouse qui doit céder aux caprices de son mari coléreux…).

La honte : qui n’a jamais entendu « Tu n’as pas honte de pleurer comme ça », souvent les adultes assènent aux enfants des phrases de ce type ce qui a tendance à culpabiliser l’enfant car la honte semble tabou. Et l’enfant que vous avez été a certainement du ressentir de la culpabilité face à cette honte qui correspond à une émotion interdite. La honte renforce une mauvais estime de soi car c’est une émotion liée à la culpabilité de ne pas réussir à surmonter une situation embarrassante.

La culpabilité : Là aussi, les adultes référents font des remarques qui font culpabiliser l’enfant de les mettre « eux » dans des difficultés parfois aux conséquences bien moindres que ce qu’on leur fait croire. Par exemple des parents qui disent à leur enfant : « après tout ce qu’on a fait pour toi, comment tu peux agir de cette manière là avec nous ». Comme si l’enfant leur était redevable de tout.

Ces émotions peuvent facilement créer de l’angoisse et chaque fois que vous sentez l’angoisse monter en vous, c’est qu’une émotion remonte en vous et si elle est trop forte, elle peut facilement se transformer en phobie, peur panique, ou somatisation.

C’est pourquoi, il est important de ne pas rester à ces émotions qui vous paralysent. Alors comment s’en sortir me direz-vous et en tirer du positif ?

Il existe forcément une solution pour vous aider à vous en débarrasser en douceur par de la relaxation, de l’hypnose, une thérapie individuelle, une thérapie de couple ou même une thérapie familiale si tous les membres d’un couple ou de la famille sont acteurs de la situation qui a généré ces émotions.

Mais je suis bien consciente qu’il n’est pas si facile de se sortir seul(e) de cette situation, c’est pourquoi, je vous propose de vous accompagner dans votre démarche de changement face à ces émotions qui vous rendent parfois la vie difficile voire impossible et pouvant générer, par exemple, de l’agoraphobie ou tout autre symptôme gênant pour votre vie quotidienne.

Aussi n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de ma page contact ou en prenant directement un rendez-vous en ligne afin que je puisse vous aider à ne plus vous sentir dérangé(e) par ces émotions à la fois si utiles et pouvant également gâcher des moments de votre vie.

Ne restez plus seul(e) et choisissez de « révéler votre potentiel » en vous libérant de ces émotions si dérangeantes.

Alors à très bientôt

Votre Thérapeute

Ghislaine PATTE

 

 

Avez-vous pensé à l’hypnose pour perdre du poids ou arrêter de fumer avant l’été !

Vous voulez arrêter de fumer ou perdre du poids avant l’été…. Mais ce n’est pas facile à réaliser tout seul…. Pas de panique l’hypnose peut vous y aider si vous avez une motivation réelle à atteindre vos objectifs.

Alors pour toutes les bonnes raisons qui vous motivent ; perdre du poids ou arrêter la cigarette sont très certainement les décisions les plus importantes que vous prendrez…avant cet été.

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour réagir, agissez pour votre bien-être et votre santé, décidez de changer maintenant !

Prenez rendez-vous rapidement pour mettre en œuvre votre transformation soit en m’appelant au 06 66 14 16 80, soit en prenant directement rendez-vous en ligne par le biais de ma page rendez-vous en ligne !

A très bientôt.

Votre Thérapeute

Ghislaine PATTE

 

Citation du jour positive et inspirante de Sénèque

Je souhaite vous partager cette citation positive et inspirante, pour moi, et qui j’espère le sera pour vous aussi :

« La vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie » Sénèque

A méditer et s’imprégner pour savoir donner un sens à sa vie.

Je partagerai régulièrement des citations positives sur les actualités de mon blog afin que cela puisse vous aider à voir le côté positif de la vie et surtout vivre mieux en cette période tourmentée.

Prenez soin de vous.

Votre thérapeute  

Ghislaine PATTE

Comment réussir à avoir une bonne communication dans son couple !

Comment avoir une communication réussie en couple c’est la question que de nombreux couples se posent.

Parfois on a beau être bien ensemble, avoir des idées communes sur les différents sujets de la vie d’un couple, on ne sait pas forcément comment aborder des sujets primordiaux que nécessitent une communication réussie en couple.

Très régulièrement, vous aimeriez aborder des sujets de fond avec votre conjoint(e) mais vous ne savez pas comment vous y prendre car cela vous semble difficile ou incongrue pour vous de parler de ces sujets notamment parce que vous vous demandez comment votre amoureux (se) risque de les prendre.

Néanmoins, comme vous auriez envie d’en parler, beaucoup de questions tournent dans votre tête du style : « est-ce que je dois lui dire telle ou telle chose » ? « Peut-être qu’il vaut mieux que je garde ce sujet-là pour une autre fois » ? « Quelle sera sa réaction si je lui parle de tel ou tel sujet » ? ou bien vous pensez à la place de votre conjoint ce qui ne laisse plus aucune place à la discussion entre vous.

Pourtant avoir une bonne communication dans le couple est indispensable et non négociable car il en va de la survie de celui-ci et ce pour un bon nombre d’années.

Il est vrai que la communication entre un homme et une femme peut être très difficile car faite sur des approches très différentes et que cela peut amener à un manque de communication entre les deux membres du couple.

Et oui ne pas parler ensemble peut être vraiment un problème lorsque qu’il y a de réelles difficultés à résoudre entre vous.

Aussi, il est impératif d’arriver à communiquer sur tous les sujets (même ceux qui fâchent et que parfois on fait en sorte d’oublier) plutôt que de rester avec des dissensions qui ne feront qu’aggraver votre situation.

De plus, il est extrêmement important que les sujets qui vous tracassent ne restent pas sans réponse car le non-dit est plus nocif parfois que de se dire franchement les choses.

Alors quelle est l’importance de la communication  dans le couple ?

Depuis que je suis thérapeute de couple, je me rends compte qu’un des plus importants soucis dans les couples est la communication.

Effectivement, beaucoup de couple pensent savoir communiquer mais en réalité, ils communiquent mal ou pas du tout.

Beaucoup d’entre eux même s’ils sont très amoureux n’arrivent pas à se dire les choses qui les gênent ou les tracassent peut-être de peur de blesser l’autre ou de ne pas arriver à dire les choses sans emportement.

La communication est pourtant la base d’un couple solide et il est important que vous l’entreteniez durant toute votre vie conjugale.

Si vous êtes en couple, c’est justement pour pouvoir partager sur tous les sujets qui constituent votre vie de couple aussi bien les bons moments que les moments les plus difficiles.

Il est certains sujets sur lesquels il est impératif de pouvoir parler ensemble afin d’avoir une communication réussie :

Le premier sujet est la famille : il est extrêmement nécessaire de pouvoir communiquer sur ce sujet (souvent sujet de discorde entre les couples) car la famille que ce soit la vôtre, celle de votre conjoint ou celle que vous avez créé ensemble (à savoir vos enfants) a une influence très important dans votre vie de tous les jours. Alors autant être en phase sur ces sujets. Par exemple, si Madame veut voir ses parents tous les week-ends et que Monsieur ne le  souhaite pas vous risquez vite de vous embrouiller à ce sujet. Si vous n’êtes pas sur la même ligne par rapport à l’éducation à donner à vos enfants, il y a fort à parier que votre couple se trouvera rapidement en difficulté. D’autant plus si vous avez construit une famille recomposée où il y a un fort risque de discorde sur l’éducation des enfants.

Le second sujet est la sexualité : là encore, il est important de communiquer ensemble sur ce sujet sans tabous, de façon à ce que chacun d’entre vous y trouve son compte et que la sexualité soit un moment de jeu ludique et agréable et pas subie (le plus souvent par les femmes). Il est aussi important d’exprimer ce que l’on aime et ce que l’on n’apprécie pas dans ce que propose le partenaire afin d’avoir une sexualité réussie et harmonieuse

Le troisième sujet à aborder concerne les sujets financiers : l’un ou l’autre dépense beaucoup, il est important d’en parler car cela gâche aussi la vie de nombreux couples. Souvent l’aspect financier est source de dispute notamment lorsque les partenaires se cachent des choses dans ce domaine car il peut y avoir de gros enjeux pour le couple et peut-être la famille, alors même si vous avez des dettes n’hésitez pas à en parler à votre partenaire car à deux on peut parfois trouver des solutions et ne pas s’enferrer dans des problèmes d’argent qui peuvent par la suite devenir insolubles.

Le quatrième sujet à aborder pour avoir une communication réussite en couple concerne les projets communs à partager ensemble : faire des projets communs est la meilleure des choses à faire pour consolider votre couple et votre amour. Pourquoi ne pas partager vos goûts en vous initiant mutuellement à ce qui vous plaît en matière de musique, de sorties, de loisirs, de séries télé, de jeux  vidéos, etc…

Le cinquième sujet à aborder ensemble sans tabou pour avoir une communication réussie en couple concerne les addictions : que ce soit le jeu, les achats compulsifs, l’alcool, la consommation de cannabis ou de drogue plus forte, il est important d’en parler ensemble et de trouver ensemble une solution à cette ou ces addictions. Ne pas cacher le problème car il ressortira à un moment ou un autre et ce sera encore pire.

Et puis surtout n’hésitez pas au quotidien à vous dire « je t’aime » trop souvent oublié dans la communication quotidienne.

Plus vous parlerez ensemble et plus vous partagerez dans tous ces domaines et plus vous arriverez ensemble à avoir une communication réussite et agréable ensemble.

C’est aussi ce que vous exposera un de mes articles précédents intitulé « les 4 piliers de la maison couple ».

N’oubliez pas que discuter peut-être aussi un moment de convivialité entre vous et pourquoi pas le faire dans un lieu neutre comme un restaurant par exemple si vous n’arrivez pas à le faire à votre domicile. Vous pouvez discuter autour d’un bon petit plat ou d’un verre ce qui désacralisera le fameux « faut que je te parle » que tout un chacun emploie parfois maladroitement pour faire passer son message.

Mais je suis bien consciente que parfois seul(e) c’est compliqué d’arriver à ce résultat d’une communication réussie ensemble, aussi pourquoi ne pas envisager une thérapie conjugale qui vous permettra d’arriver à mieux communiquer ensemble.

Aussi n’hésitez plus à me contacter au 06 66 14 16 80 ou de prendre directement rendez-vous pour une thérapie de couple par le biais de ma page rendez-vous en ligne du site afin de prendre soin de votre vie de couple.

Au plaisir de vous retrouver pour un prochain article.

Prenez soin de vous et de votre couple.

Ghislaine PATTE

Forfait « couple en difficulté » après le confinement !

Après cette période de confinement, vous vous rendez compte que votre couple est en difficulté et vous désirez sauver votre vie de couple.

Pour vous y aider, je vous propose une offre de thérapie conjugale au tarif exceptionnel de 650 euros au lieu de 780 euros pour 8 consultations d’une heure.

Ces séances peuvent se dérouler aussi bien en présentiel à mon cabinet de Montrouge qu’en consultation en ligne via WhatsApp ou Skype. Ce forfait exceptionnel est payable à la première séance.

Aussi n’hésitez plus à faire du bien à votre couple et que ce soit pour une consultation en présentiel ou en ligne, n’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 ou à réserver via la page rendez-vous en ligne en sélectionnant thérapie de couple forfait.

Comment et pourquoi oser se dire « Je t’aime » !

Se rencontrer et tomber amoureux déclenche, chez beaucoup d’entre nous un sentiment fort !

Toute notre vie et ce dès notre naissance, nous ne cherchons qu’une chose : être aimé(e).

L’amour, ce sentiment naissant, est au cœur de nos vies. Il est source de réussite de bon nombre de nos projets car lorsque nous sommes aimés, nous nous sentons capables de soulever des montagnes.

Si tomber amoureux et se dire « je t’aime » est facile à faire pour certains, pour d’autres c’est terriblement difficile car cela fait remonter des peurs voire des angoisses.

Aimer et se le dire n’est pas si simple car cela peut entraîner l’angoisse du rejet, la peur de ne pas être aimé(e) à sa juste valeur et cela touche également à notre intimité la plus profonde.

Cela représente aussi une forme d’engagement car, même si cela peut nous apporter beaucoup, nous ne savons pas vers quoi nous nous engageons lorsque nous tombons amoureux.

Bref, dire « je t’aime » n’est pas si simple que cela en a l’air.

Aussi, pour désacraliser cette expression j’ai rédigé cet article afin de vous aider à démystifier cette relation au « je t’aime » et pouvoir ainsi oser se le dire tout au long de votre vie de couple.

Qu’est -ce qui nous empêche d’être à l’aise avec le fait de se dire « je t’aime » ? Il existe plusieurs raisons à cela que je vais détailler ci-dessous :

Une forme de pudeur à oser « dire je t’aime » peut, au final, vous empêcher de le dire !

Une certaine forme de pudeur peut vous enlever la possibilité de vous exprimer car si sur les écrans de cinéma ou de télévision ou dans certains romans ou encore dans beaucoup de chansons dire « je t’aime » semble simple à prononcer ; dans la vie c’est parfois difficile à dire car cela est lourd de sens et si jamais un refus, de la part de l’être aimé(e) intervient, cela peut avoir des répercussions fortes à savoir appréhender et gérer.

En plus, on a livré ses sentiments et se dévoiler peut ressembler à de l’impudeur pour des personnes à qui ont a appris à ne pas laisser parler leurs émotions. Même si à force d’entendre régulièrement cette petite phrase, il peut nous sembler curieux de ne pas arriver à la prononcer par peur.

Cette peur étant tout-à-fait légitime car on avoue à l’autre son désir pour lui et l’amour que l’on a envie de voir partagé ensemble.

Alors, osez vous libérer de toute la peur liée au fait de dire « je t’aime » car souvent cela est très bien reçu par la personne à laquelle vous dites ces mots d’amour qui vous angoissent tant.

Si tel n’est pas le cas, ne doutez pas de vos capacités à dire « je t’aime » ; c’est simplement que vous ne vous êtes pas adressé(e) à la bonne personne. Alors pas de regrets à avoir.

La façon que vous allez utiliser pour dire « Je t’aime » peut vous paralyser et vous dissuader de le dire !

Il y a de nombreuses manières de dire « Je t’aime » mais souvent en fonction de la façon dont on nous l’a dit enfant, certaines personnes auront plus de facilités à dépasser leur pudeur pour livrer par la parole un « je t’aime » tout en sincérité et parfois même en démonstration.

Il n’y a pas de problème à être plus réservé(e) pour montrer ses sentiments.

Il faut juste arriver à adapter son envie de dire « Je t’aime » à la façon dont cela sera acceptable pour la personne qui reçoit cette déclaration.

Vous pouvez aussi, si le langage est difficile pour vous, transmettre votre demande par le biais de mots doux, de petits cadeaux délicats comme des fleurs, des chocolats…

L’important est d’arriver à se lancer pour que votre message soit reçu par la personne auquel il est destiné et ainsi l’autre se sentira très certainement valorisé,  compris et aimé pour ce qu’il est.

Oser se lancer à dire « je t’aime » pourquoi est-ce difficile :

Peut-être est-ce difficile car dire « Je t’aime » à l’autre représente une forme de lâcher-prise. On se met à nu vis-à-vis de l’autre et de ses sentiments.

Chose que l’on a généralement du mal à faire dans la vie de tous les jours. Dévoiler ses sentiments n’est pas une chose facile à faire et que l’on ne fait pas souvent.

Effectivement, cela nous amène à dire ce que l’on ressent au plus profond de soi et donc à dévoiler une part importante de nos sensations et sentiments profonds.

Néanmoins, il est important de faire la démonstration de ses sentiments auprès de l’être aimé car sinon il y a fort peu de chance d’arriver à le séduire.

Certains vous diront qu’il faut du courage pour y arriver, d’autre qu’il faut au contraire garder ses sentiments en soi pour ne pas être déçu, d’autre vous découragerons uniquement parce qu’il n’y arrive pas eux-mêmes et qu’ils ne souhaitent peut-être pas votre bonheur !

Oser se dire « Je t’aime » au début c’est bien mais il ne faut pas oublier de le répéter tout au long de sa vie de couple !

Il n’est pas rare que dans les couples que je reçois à mon cabinet de Montrouge, certaines personnes me disent qu’au début de leur relation leur conjoint leur répétait « Je t’aime » régulièrement mais dès que la relation s’est installée cela s’est amoindri voire à disparu au fil du temps.

Et c’est justement là le problème de beaucoup de couples, se dire « Je t’aime » doit perdurer pour être efficace et apporter un sentiment de plénitude aux deux membres du couple.

Alors n’hésitez plus à apprendre et oser dire « Je t’aime » à votre amoureux(se) et ce tout au long de votre vie car cela renforce les liens du couple et vous permettra d’oser avoir une vie à deux heureuse et harmonieuse.

Toutefois, je suis bien consciente que seul(e) c’est parfois difficile d’y arriver qu’être accompagné par un coaching matrimonial peut vous aider à appréhender ce défi qu’est d’oser dire « Je t’aime » à l’être aimé.

Aussi, je serai heureuse de vous accompagner dans votre démarche afin que vous puissiez entamer une relation sentimentale en osant dire « Je t’aime » sincèrement et sans laisser parler vos peurs.

N’hésitez plus contactez-moi directement pour prendre un rendez-vous soit en me contactant au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la prise de rendez-vous en ligne de mon site.

A très bientôt pour un accompagnement personnalisé.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes 4 clés pour surmonter ses peurs et sortir de sa zone de confort !

Depuis son enfance et tout au long de sa vie, chacun de nous est confronté à des peurs rationnelles ou irrationnelles plus ou moins fortes.

Elles font partie de nous et pour certaines ont construit une part de notre personnalité créant de l’appréhension, de l’anxiété ou une véritable angoisse phobique.

Cet article, se propose de vous partager mes 4 clés pour les apprivoiser et savoir vivre avec quitte à en tirer une grande force.

Ma première clé pour surmonter ses peurs et sortir de sa zone de confort est de reconnaître et accueillir sa peur !

Reconnaître sa ou ses peurs n’est nullement un signe de faiblesse mais plutôt une prise de conscience de ses fragilités.

Cela va nous permettre de pouvoir relever des challenges, des défis pour arriver à se sortir d’une situation nous paraissant complexe comme par exemple : parler en public, prendre l’avion ou s’exposer à une situation susceptible de nous mettre très mal à l’aise.

Nous pouvons toujours utiliser la technique de l’évitement afin de ne pas nous confronter à ces situations qui nous dérangent mais ce n’est pas toujours possible et cela n’arrange en rien notre relation à la peur.

C’est pourquoi, il est nécessaire de s’y confronter, de les reconnaître, voire de les rencontrer pour arriver à les surmonter, à prendre le pouvoir sur elles et à y trouver une solution.

La prise de conscience de nos peurs est indispensable pour pouvoir s’en séparer.

Ma deuxième clé pour surmonter ses peurs et sortir de sa zone de confort est de trouver comment elles ont pu s’implanter en nous !

En effet, une peur a souvent de multiples causes qui s’alimentent et augmentent au fil du temps.

Qu’elles soient le résultat d’événements conscients ou pas, il est toujours important de bien comprendre quelles sont les racines de nos peurs pour mieux arriver à s’en défaire.

Car souvent derrière une peur s’en cache une autre peut-être plus spécifique qui n’est révélée qu’en fonction de certains contextes.

Par exemple une personne phobique de l’ascenseur cela peut exprimer une peur du confinement qui lui est difficile à vivre et elle peut rencontrer le même problème lorsqu’elle se trouve dans un lieu clos.

C’est pourquoi savoir analyser nos ressentis peut nous permettre de savoir analyser la cause réelle de nos peurs et nous permettre de trouver la vraie racine de celle-ci.

Ce qui va nous faciliter grandement le travail pour arriver à se libérer des peurs qui nous encombrent.

Ma troisième clé pour surmonter ses peurs et sortir de sa zone de confort est d’arriver à évaluer les choses objectivement !

En effet, en termes de peur, l’objectivité n’est pas souvent présente. C’est plutôt la partie irrationnelle qui va prendre le dessus sur l’objectivité.

Notre cerveau va plutôt se mettre à tourner en boucle et à envisager les versions les pires pour nous.

Notre corps va l’accompagner en déclenchant des maux peu agréables quitte à nous rendre véritablement malade.

Souvent d’ailleurs, notre mental nous amène à imaginer des situations bien plus difficiles que celles que nous vivons réellement.

Et si nous prenions le temps de nous poser et d’analyser la situation nous repositionnerions nos considérations sur nos peurs de façon plus raisonnée et raisonnable.

Mais ce n’est pas ce que nous faisons. Bien au contraire. Nous nous laissons envahir par nos peurs et nos émotions.

Ce qui va entraîner irrémédiablement un manque de confiance en nos capacités et nos compétences et nous réduire à vivre une situation que parfois un enfant de 3 ans saurait mieux gérer que nous.

Alors même si nous n’avons pas peur du ridicule, il est important de savoir prendre du recul par rapport à la situation qui nous angoisse et à évaluer objectivement les éléments qui nous gênent.

L’objectif serait d’adopter une posture plus neutre, plus rassurante, d’apprendre à relativiser, à apprivoiser ses émotions et ainsi à savoir diminuer l’intensité de sa peur.

Ma quatrième clé pour surmonter ses peurs et sortir de sa zone de confort est de se confronter à ses peurs !

Nombreuses sont les personnes qui ne se confrontent pas à leurs peurs, les laissant grandir en elles car il leur semble plus difficile d’affronter que de faire semblant de ne pas avoir de peur.

Pourtant cela ne fait que renforcer ce sentiment de peur. Alors, il n’est peut-être pas question de se jeter totalement dans le vide mais plutôt de changer de prisme par rapport à la peur de manière à pouvoir s’y confronter.

Le mieux est d’y aller par palier, en douceur, et de se challenger en se fixant des objectifs réalistes et réalisables.

Le mieux pour vous aider à y arriver est de suivre un objectif SMART :

S comme Spécifique c’est-à-dire concret et facilement compréhensible

M comme Mesurable avec un indicateur de résultat

A comme Atteignable suffisamment motivant et ambitieux

R comme Réaliste en tenant compte de la situation actuelle

T comme Temporel limité dans le temps

Si vous respectez cela, il y a de fortes probabilités que vous arriviez à vous confronter à vos peurs et ainsi à passer outre pour vous permettre d’arriver à réaliser les choses que nous ne pouviez pas ou plus faire du fait des blocages liés aux peurs.

Toutefois, je suis consciente que seul(e) c’est souvent difficile d’arriver à surmonter vos peurs et je sais aussi qu’il existe des techniques pouvant vous permettre de vous en débarrasser.

Vous pouvez tenter l’hypnose Ericksonienne qui fonctionne très bien sur les phobies, l’EFT qui est une technique de libération émotionnelle via des tapotements sur certains points de la médecine chinoise, la Neurothérapie par mouvements oculaires qui aide au traitement des phobies lourdes , la relaxation ainsi que la thérapie individuelle qui vous aidera en libérant votre parole.

Alors, n’hésitez pas à débloquer vos phobies, angoisses et autres stress qui vous gâchent la vie au quotidien pour enfin vivre la vie que vous voulez vivre et cela représentera un premier pas vers une victoire vis-à-vis de vous-même.

C’est pourquoi, je serais heureuse de vous accompagner dans votre démarche de changement aussi bien au sein de mon cabinet de Montrouge que par le biais de consultation en ligne qui sont aussi efficaces que le présentiel si vous vous trouvez loin ou dans l’impossibilité de vous rendre au cabinet.

 

Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit simplement de m’appeler au 06 66 14 16 80 ou de prendre contact avec moi via la page contact ou encore de prendre rendez-vous directement en ligne par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site.

Aussi n’ayez plus peur, occupez-vous de vos peurs !

Votre Thérapeute

 

Ghislaine PATTE

 

En bonus : mon mindset pour se débarrasser de ses peurs :

1.       Listez vos peurs

2.       Essayez d’en déterminer les raisons et de définir les peurs sous-jacentes

3.       Trouvez pour chaque peur un élément vous permettant de les relativiser

4.       Lancez-vous des petits défis pour vous y confronter

Méditation de Bouddha pour voir la vie sous un autre angle !

Je voulais vous faire profiter d’une méditation de Bouddha, qui en ces temps de pandémie, ne peut que vous permettre d’envisager l’avenir d’une autre façon.

Ce que l’on pense, on le devient.

Ce que l’on ressent, on l’attire.

Ce que l’on imagine on le crée.

Bouddha

A méditer sans modération.

Toutefois, je suis bien consciente que seul(e) arriver à cet état de sagesse est parfois difficile. C’est pourquoi, je me propose de vous accompagner à trouver cet état de conscience via de la relaxation, de l’EFT ou de l’hypnose.

Aussi n’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page contact ou prise de rendez-vous en ligne de mon site.

Votre thérapeute.

Ghislaine PATTE

 

Interview de Cathy R. sur son expérience de consultation en ligne.

Bonjour,
Je vous propose l’interview de Cathy R. qui a réalisé des séances de thérapie individuelle ainsi qu’une séance d’hypnose via les consultations en ligne et qui a la gentillesse de nous faire part de son expérience.

Bonne lecture à vous.

Votre thérapeute
Ghislaine PATTE

Cathy, durant le confinement, vous avez été une des premières à tester la consultation en ligne aussi bien pour de la thérapie individuelle que pour l’hypnose. Comment avez-vous ressenti ces consultations ?

En réalité au début du confinement, vous m’avez proposé de continuer nos séances par des consultations en ligne via WhatsApp ou Skype et je vous ai dit non car je trouvais que le fait de se voir « en vrai » était mieux.

J’avoue que j’avais peur de ces technologies que je maîtrise peu et je pensais que d’être derrière un écran de téléphone ou d’ordinateur serait plus difficile pour effectuer le travail thérapeutique que j’ai entrepris avec vous.

Je pensais aussi, que le confinement ne durerait pas aussi longtemps et qu’il serait moins angoissant qu’il ne l’a été pour moi.

Mais au bout d’un moment, j’ai bien dû me rendre compte que mes angoisses augmentaient, que mon stress devenait intenable et que je n’arrivais plus à m’en sortir toute seule.

C’est pourquoi, je vous ai appelé et nous avons convenu d’une première séance par WhatsApp quelques jours après.

Comment avez-vous vécu ce premier appel vidéo ?

J’étais très angoissée à l’idée que cela ne fonctionne pas, que ça coupe, que vous puissiez rentrer chez moi d’une certaine façon, au sein même de mon cocon protecteur qu’est ma maison.

Mais au final, j’ai oublié tout cela et j’ai vite vu les bénéfices que cela m’apportait de pouvoir reprendre nos séances, parler avec vous et que votre écoute était aussi bonne qu’à votre cabinet.

Pouvez-vous me raconter ce que vous ressentiez derrière votre écran car vous m’avez dit qu’au final vous vous sentiez plus protégée qu’en vous rendant au cabinet.

Effectivement, je me suis sentie très chanceuse et me suis vraiment perçue comme étant protégée comme si je me trouvais dans une bulle de confort et je n’ai trouvé en rien que votre présence via l’écran pouvait être intrusive pour moi.

Être derrière l’écran ne réduit en rien la qualité de l’échange que nous avions ensemble. Finalement je m’y suis mise très vite car c’est très facile de se connecter à WhatsApp ou Skype.

Au final que percevez-vous comme bénéfice de ce type de consultation en ligne ?

Que du positif et d’ailleurs je ne sais pas si après le dé-confinement, je ne vais pas continuer ce type de séance car c’est un gain de temps je n’ai plus à me déplacer jusqu’au cabinet et je peux prendre ma consultation à n’importe quel moment avec vous.

Vous avez tenté l’hypnose également en ligne qu’en pensez-vous ?

J’ai adoré, je trouve qu’on perçoit encore plus votre voix et que les bénéfices sont aussi bons que lors des séances en cabinet.

Je n’entendais que votre voix et pas les bruits extérieurs, j’étais dans ma bulle de bonheur, bref j’ai kiffé.

Enfin quels conseils aimeriez-vous donner ou partager avec une personne qui hésite à se lancer pour une consultation en ligne ?

Surtout Allez-y, ne rester pas avec vos angoisses et vos peurs car la consultation en ligne est vraiment très agréable.

Que ce soit pour l’hypnose ou la thérapie c’est vraiment quelque chose qui marche bien et je ne regrette pas du tout de l’avoir fait.

Merci beaucoup à Cathy pour cette interview qui, je l’espère, vous donnera envie de vous lancer à effectuer une consultation en ligne pour ne pas rester avec ce qui vous dérange dans votre vie.

N’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 pour obtenir des renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin ou de prendre rendez-vous via la page prise de rendez-vous en ligne de mon site

Pensez positivement !

Voici quelques formules qui vont vous aider à penser positivement !

Il vaut mieux dire :

La vie est une aventure que la vie est un combat

La prochaine fois que si seulement

C’est une bonne chose que c’est affreux   

Un  essai plutôt qu’un échec 

Une leçon plutôt qu’une erreur

Un défi au lieu d’un obstacle   

Une opportunité plutôt qu’une difficulté 

Avec un peu de chance plutôt que ça m’étonnerait que ça marche   

Je veux au lieu de j’aimerais avoir     

J’ai de l’expérience plutôt je suis trop vieux 

Je me donne une autre chance au lieu de je vais encore échouer   

Comment puis-je réussir plutôt que je suis incapable de faire ça     

Je vais  réussir au lieu de je vais essayer

C’est formateur au lieu de c’est trop difficile 

C’est parti au lieu de il y a des problèmes     

C’est stimulant plutôt que c’est stressant     

C’est bien au lieu de c’est pas mal   

Etre tenace plutôt que de ne pas avoir de chance              

Essayez de mettre vos pensées au positif et vous verrez à quel point cela fonctionne et comment vous pourrez voir la vie différemment.

Alors osez prendre soin de vous car personne d’autre peut le faire aussi bien que vous-même.

Bien cordialement.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Mes deux clés pour reprendre le contrôle de sa vie et de ses choix !

Beaucoup de personnes qui viennent me consulter au sein de mon cabinet de Montrouge me disent souvent : « je ne sais pas ce que je veux » ou encore « je veux tout et son contraire ».

Ce sont des phrases qui paraissent banales et pourtant elles viennent nous dire beaucoup de choses sur nous-même.

Elles ne sont pas aussi anodines qu’elles n’en n’ont l’air car cela veut dire que nous vivons dans une certaine forme d’urgence en passant peut-être à côté de nous-même, de nos vraies valeurs, de nos désirs les plus profonds.

De nombreuses personnes qui se trouvent dans ce cas, me demandent comme se sortir de cet état et comment reprendre le contrôle de sa vie et de ses envies.

C’est ce que cet article va vous apporter grâce à quelques pistes de réflexion sur cette question et je vais vous donner mes deux clés pour vous permettre de résoudre ces hésitations qui vous gâchent la vie.

Alors qu’autrefois, les conditions de vie étaient plus difficiles, nous avons l’impression que nos aînés savaient mieux ce qu’ils voulaient ou ce qu’ils devaient faire de leur vie.

Peut-être que cela leur était plus facile car la ligne de leur vie semblait tracée dès leur naissance.

Actuellement nous somme plus libres d’assumer nos envies, nos carrières, nos désirs d’enfants, nos loisirs, voire même notre orientation sexuelle et pour autant il nous est souvent difficile voire impossible de faire des choix.

En effet, nous nous trouvons parfois trop obsédés par une angoisse d’un trop plein de liberté au point de ne pas savoir quoi faire de cette liberté.

Et parfois tout nous semble hors de notre contrôle, or, l’être humain aime avoir le contrôle sur les choses, sur sa destinée, sur sa vie. Pour autant, il lui est difficile de se trouver devant des choix à effectuer car il y a une sorte de vide à combler.

C’est un peu le paradoxe de notre vie moderne. Avoir trop de choix, tue le choix et peut nous amener à ne plus savoir ce que l’on veut faire dans une situation X ou Y.

Aussi, je vais vous proposer mes deux clés pour vous permettre de reprendre le contrôle de sa vie et de ses choix.

La première clé pour vous permettre de reprendre le contrôle de sa vie et de ses choix est d’accepter ses peurs pour se relier à ses désirs.

Il est important de rappeler que se sentir un peu perdu(e) par rapport à ses choix est logique alors pas la peine de culpabiliser vis-à-vis de son incapacité à choisir.

L’important est plutôt d’arriver à se connecter à ses envies et de se poser des questions simples mais très importantes comme celles-ci  :

  • Qu’est-ce qui est important pour moi ?
  • Pour quelles raisons c’est important ou vital pour moi ?
  • De quelles ressources je dispose ou j’ai besoin pour arriver à un résultat qui me satisfait ?
  • De combien de temps ai-je besoin pour répondre à mon besoin ?
  • Est-ce à court, moyen ou long terme que je dois mettre en œuvre l’action pour me permettre d’arriver au résultat voulu ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, il vous paraîtra plus simple de pouvoir trouver une solution à la question que vous vous posez.

D’autre part, évitez de vouloir répondre aux diktats imposés par les médias, les journaux de mode, la mode elle-même qui ont tendance à donner des normes qui ne nous correspondent pas forcément.

Je me souviens d’une jeune femme que j’ai suivi durant une thérapie individuelle et qui ne savait plus si elle devait maigrir ou rester la jeune femme un peu ronde qu’elle était.

Son dilemme l’empêchait d’avancer sereinement dans sa vie car elle avait une carrière qui lui imposait une certaine minceur car elle travaillait dans le milieu de la mode et un conjoint qui aimait ses formes voluptueuses et qui n’avait aucune envie qu’elle les perde.

De ce fait, elle avait commencé à perdre un certain nombre de kilos mais elle était tenaillée entre les deux injonctions demandées l’une par son travail et l’autre par son amoureux.

Afin qu’elle puisse savoir ce qu’elle voulait vraiment pour elle-même nous avons entamé une thérapie individuelle de quelques séances qui lui a permis de se reconnecter avec ses réels désirs.

Au final, elle a choisi de rester comme elle était à savoir voluptueuse avec quelques kilos en moins puisqu’elle avait déjà perdu 5 kg.  Elle avait enfin réussi à exprimer son choix et cela lui a permis de se rendre compte qu’elle pouvait assumer ses envies sans trahir personne (ni elle, ni son chéri, ni son travail).

Alors, vous aussi vous pouvez décider de relever le défi d’accepter vos peurs pour vous relier à vos désirs !

La deuxième clé pour vous permettre de reprendre le contrôle de sa vie et de ses choix est d’accepter de lâcher prise pour pouvoir reprendre le contrôle de sa vie.

Une fois que nous avons compris et accepté la première clé, nous pouvons mettre en œuvre quelques techniques simples pour faire émerger le désir que nous avions refoulé.

Le but, par la suite, sera de se donner des objectifs réalistes et réalisables sans se mettre trop de pression mais au contraire en restant dans le lâcher prise par rapport à la situation qui nous demande d’effectuer un choix. Il sera nécessaire de réfléchir aux différents points suivants :

  • Déterminer ce que l’on ne veut plus : pour pouvoir faire un choix, il est important de savoir ce que l’on ne souhaite plus avoir tant pour soi que pour ceux qui nous entourent.
  • Savoir et oser dire non lorsque cela ne nous correspond plus. Il est important de se rappeler que lorsque nous disons non aux autres, c’est à nous que nous disons oui.
  • Rejeter ce qui vous fait souffrir ; en effet pourquoi s’encombrer de ce qui fait mal.
  • Eviter de se comparer aux autres et au contraire valoriser et profiter de ce que l’on a en nous comme ressources
  • Rechercher et respecter nos aspirations profondes, celles qui nous font vibrer au plus profond de notre être
  • Accepter de se confronter à la réalité ou à sa propre réalité et se l’autoriser.
  • Demander conseils à ses proches et prendre uniquement le positif de ce qu’il en ressort pour créer quelque chose qui vous ressemble.
  • Modifier vos croyances limitantes qui vous empêchent de devenir la personne que vous voulez être
  • Et enfin s’aimer et s’accepter tel que l’on est comme un être merveilleux et ayant des tonnes de choses à s’apporter à lui-même et aux autres.

Si vous respecter toutes ces suggestions, il y a de fortes probabilités que vous puissiez reprendre le contrôle de votre vie, que vous arriviez à faire vos propres choix et que vous construisiez la vie qui vous ressemble.

Toutefois, je suis bien consciente que seul(e) ce soit parfois assez difficile et contraignant d’arriver à un résultat qui vous semble satisfaisant.

C’est pourquoi se faire aider par un thérapeute professionnel peut vraiment vous permettre d’y arriver plus facilement et surtout de gagner un temps précieux afin d’obtenir la vie que vous souhaitez plus rapidement.

Aussi, je serais heureuse de vous accompagner dans votre démarche en vous proposant d’entamer une thérapie individuelle qui vous permettra d’arriver à reprendre le contrôle de votre vie et de savoir quels seront les choix que vous mettrez en avant pour donner une réalité à la vie dont vous rêvez.

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de me contacter soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou en prenant rendez-vous en ligne via la page rendez-vous en ligne de mon site.

Alors je vous dis à très bientôt pour vous accompagner dans votre démarche de changement.

 

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à la partager sur vos réseaux sociaux.

 

Podcast : En quoi l’hypnose peut vous aider à arrêter de fumer !

Vous souhaitez arrêter de fumer et vous avez essayé de nombreuses méthodes sans résultat.

Que vous soyez fumeur occasionnel, de longue durée ou encore femme enceinte, l’hypnose peut vous y aider.

Cet audio vous permettra de mieux comprendre en quoi cette technique qui n’est pas « miraculeuse » peut être un outil plein de ressources pour vous accompagner à perdre cette habitude si néfaste pour votre santé, vos proches et votre porte-monnaie.

Alors n’hésitez pas à découvrir l’hypnose ericksonienne qui pourra vous aider dans de nombreux domaines de votre vie.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Audio – la bulle de protection

Je vous propose un audio vous permettant de vous constituer une bulle de protection qui vous permettra d’évacuer toutes vos peurs et vos angoisses notamment en ces temps incertains que nous vivons actuellement.

Cet audio d’hypnose pourra vous servir autant pour appréhender vos peurs de la pandémie de Coronavirus que pour des peurs ou des émotions qui vous angoissent peut-être quotidiennement.

Sachez que l’hypnose est une excellent méthode pour vous aider à vaincre vos peurs et vos émotions et cela tout en douceur.

A utiliser régulièrement pour ancrer en vous cette bulle de protection.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Durant le confinement lié au coronavirus, pourquoi il est utile de démarrer une thérapie de couple ?

Avec le coronavirus et le confinement qui va avec, de nombreuses personnes s’interrogent sur le fait de se lancer dans une thérapie de couple et ne savent pas vraiment si c’est la bonne démarche à effectuer pour leur couple.

En effet, le confinement lié au coronavirus, peut avoir des effets aussi bien positifs que négatifs sur votre couple. Et beaucoup d’entre vous se posent cette question d’entamer ou pas une thérapie de couple.

Certaines personnes se disent que durant la pandémie de Coronavirus, ce n’est pas très utile de commencer ce type de thérapie car cela se fait en visio-conférence et que ça ne peut pas avoir le même résultat qu’en face à face avec le thérapeute.

Alors là, je vous dis que non bien au contraire. Vous pouvez décider de laisser votre couple aller à la dérive durant la période de confinement mais par expérience, je peux vous assurer que plus on fait vite et plus le résultat sera meilleur.

Vous avez le choix, car vous êtes des adultes responsables de laisser la situation s’envenimer et de vous payer les frais de divorce ou bien de réaliser une thérapie de couple qui vous aidera à savoir quelle direction vous voulez que votre couple prenne !

C’est pour toutes ces raisons que j’ai rédigé cet article qui va vous permettre de trouver des réponse à cette question « dois-je entamer une thérapie de couple en période de coronavirus » ?

Pour rappel, il est important de savoir que les consultations proposées en ligne ont autant d’efficacité que les entretiens en cabinet. C’est juste une nouvelle habitude à adopter.

J’ai actuellement en consultation en ligne un couple que nous appellerons J et Y (pour préserver le respect de leur vie privée) qui ont souhaité poursuivre leur démarche de thérapie de couple en ligne.

Ils sont ravis de l’avoir fait car cela les aide au quotidien à mieux vivre le confinement imposé alors que leur vie de couple semblait dans une impasse les menant à envisager une séparation.

Ils sont ravis d’avoir poursuivi la démarche car étant donné qu’ils ont du temps à passer ensemble, cela les amène à une introspection plus lente et plus calme et ils peuvent ainsi mieux appréhender leur futur ensemble ou séparé mais de la meilleure manière pour eux sans avoir à se faire du mal si séparation il y avait au final.

Il est important aussi de dire aussi que vous pouvez effectuer ce travail à deux si les deux membres du couple sont partants mais également seul(e) si un seul des membres du couple souhaite envisager cette démarche.

Par le biais de cet article, je vous propose de répondre aux 3 questions les plus souvent posées sur la thérapie de couple.

La première question la plus souvent posées est : à quel moment envisager une thérapie conjugale ?

Ma réponse va être : dès que possible car souvent on pense à la thérapie de couple, lorsque son couple est en danger.

Une séparation à venir, une tromperie, un deuil, la naissance d’un enfant qui vient perturber l’équilibre du couple, une sexualité défaillante, des violences….etc. Les causes peuvent être nombreuses et variées.

Alors que très souvent on pourrait trouver une solution bien avant d’en arriver à se déchirer ou se faire du mal.

J’aimerai, par le biais de cette présentation, vous permettre d’envisager la thérapie de couple  en amont de tous ces problèmes et vous aider à trouver des solutions adaptées avant qu’il ne soit trop tard.

La seconde question est qu’est-ce qu’un couple ?

En premier lieu, un rappel s’impose : Qu’est-ce qu’un couple ?

La réponse qui vient spontanément à l’esprit est : deux êtres homme et/ou femme qui vivent ensemble.

S’il est bien vrai qu’un couple est composé de ces deux éléments indispensables à sa création, une notion quasi aussi importante est oubliée à savoir la relation de couple qu’ils entretiennent et qui est le troisième élément. Troisième élément tout aussi indispensable au bon maintien de la relation de couple.

Vous avez trois types de couple :

  • Le couple normal qui est un couple qui fonctionne bien, qui est équilibré et complémentaire. 1+1 = 3 avec la relation de couple
  • Le couple dépendant qui est un couple qui se structure en pensant « sans toi, je ne suis rien » et « à deux nous serons plus forts ». 1+1 = 1
  • Le coupe fusionnel « nous ne sommes qu’un » mais lorsque que l’un des deux veut reprendre sa place, il devient souvent un couple conflictuel. 1+1 = 1

Chaque couple peut d’ailleurs vivre des moments où les partenaires sont « normaux, dépendants, fusionnels ».

Lors de sa formation un couple passe par 4 phases différentes :

  • La première est l’illusion duelle c’est une phase de fusion qui dure environ 6 mois – 1 an et durant laquelle le conjoint est parfait, on pense souvent la même chose et on est complémentaire.
  • La deuxième phase s’appelle l’externalisation des responsabilités. Si cela ne va pas c’est lié aux éléments extérieurs. On a des soucis mais ce n’est pas de notre faute, s’il n’y avait pas l’extérieur pour nous compliquer la vie nous serions plus heureux.
  • La troisième phase s’appelle la désillusion. Si je ne suis pas bien c’est de ta faute à toi. Tu n’es pas celle ou celui que j’imaginais. Tu m’as trompé. Tu changes ou bien on se sépare.
  • La quatrième phase est le deuil de l’idéal. Je t’accepte comme tu es et tu m’acceptes comme je suis. Dans cette phase on accepte que l’autre ait ses limites autant que nous pouvons avoir les nôtres. On se résout à faire avec, en renonçant à vouloir changer l’autre mais sans pour autant se perdre.

Soit les couples arrivent à passer à cette quatrième phase et il y a de grandes chances qu’ils ne rencontrent pas trop de problèmes.

Soit le couple n’arrive pas à cette phase 4 et il y a fort à parier que du coup il en arrive à une séparation.

Une chose pourtant peut améliorer le contenu de la relation et permettre à ces couples d’aller mieux c’est de privilégier le contenu de la relation de couple.

Pour ce faire, il ne faut pas se sacrifier au nom de cette relation, ne pas s’oublier mais néanmoins essayer de se comprendre et d’aller dans le même sens en privilégiant le dialogue et les envies de chacun.

Facile à dire mais moins facile à faire me direz-vous. C’est vrai et c’est pourquoi l’intervention d’un intermédiaire d’un professionnel, neutre et bienveillant peut aider le couple à d’une part comprendre son mode de fonctionnement et d’autre part à lui permettre de trouver ses solutions pour soit aller mieux et rester ensemble soit si c’est nécessaire d’envisager une séparation s’il n’y a plus rien à construire ensemble mais dans les meilleures conditions possibles.

Une thérapie conjugale  peut vous aider à faire le point sur vous, votre couple, les attentes que vous en avez, de quel couple vous avez envie, ainsi que tous les éléments qui peuvent venir perturber votre équilibre.

La troisième question la plus souvent posée est : combien de séances sont nécessaires et quel est le coût d’une thérapie conjugale ?

La thérapie conjugale est une thérapie brève mais efficace, ce qui fait qu’en 6 à 15  séances maximum vous pouvez arriver à prendre une décision face à une difficulté  pouvant avoir des répercussions tant sur votre vie personnelle que votre vie familiale et professionnelle.

Au sein de mon cabinet, le tarif d’une consultation, quelque soit sa forme en présentiel ou en ligne, est de 105 euros pour les séances en couple et de 90 euros pour les séances en individuel.

Un couple est fragile et s’entretient au quotidien c’est pourquoi parfois, il vaut mieux investir un budget dans la préservation de son couple plutôt que de risquer d’aller vers une séparation qui au final vous reviendra plus cher si vous divorcez ou si vous vous séparez.

A vous de voir ce qui est le plus important pour vous !

Mon seul conseil serait que vous pensiez à votre couple et que vous fassiez le nécessaire pour le préserver avec douceur et humanité.

Toutefois, j’ai bien consciente que seul(e) c’est difficile de trouver une solution surtout en ces temps actuels avec le coronavirus qui nous perturbe tous.

C’est pourquoi je vous propose un accompagnement personnalisé grâce à une thérapie de couple qui vous permettra de donner un nouvel élan à votre couple.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site et n’hésitez pas à lire la page consultation en ligne pour obtenir une vie de couple plus en adéquation ce que vous désirez vraiment.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Mes 3 clés pour s’aimer sans se disputer !

En cette période de confinement c’est ce que beaucoup de couples aimeraient faire. Il est vrai qu’entre le télétravail, les enfants à la maison, les devoirs à leur faire faire et le fait de vivre ensemble 24H sur 24, les motifs de disputes sont légions.

Un monde idéal dans lequel personne ne se disputerait, qui serait serein et paisible. C’est ce que beaucoup de couples qui viennent me consulter à mon cabinet de Montrouge ou par le biais de consultation en ligne aimeraient trouver.

Ils rêvent tous d’un monde sans conflit, ni colère et pourtant j’ai l’impression que peu d’entre eux ne sauraient sans passer car ils m’expliquent que cela met du piment dans leur vie de couple ou bien que leur vie intime serait très fade s’il n’y avait pas de réconciliation sur l’oreiller.

Toutefois, nous pouvons arriver à une vie de couple sans trop de disputes ou de conflits et je ne parle pas des violences physiques qui sont, bien évidemment, à proscrire.

Alors devons-nous renoncer à ce monde « idéal » ou au contraire travailler à tendre vers cet idéal ?

C’est à cette question que je vais tenter de répondre en vous apportant mes 3 clés pour s’aimer sans se disputer.

Etant thérapeute de couple et moi-même en couple depuis plus de 30 ans, je ne vais pas vous dire qu’un couple sans dispute cela existe.

Dans une vie de couple, il y a forcément des moments où nous pouvons ne pas être d’accord, avoir des points de vue différents, des objections à apporter et qui peuvent entraîner des conflits.

Mais selon la façon dont vous allez les aborder l’impact sera différent sur votre vie conjugale.

Tout d’abord, il faut se dire qu’à chaque dispute nous en sortons « abimés, fragilisés, détruits « .

Ces disputes gravent en nous des sentiments de peurs, des non-dits, des interdits qui restent profondément ancrés. Et parfois, elles nous ramènent aux sentiments que nous pouvions éprouver lorsque nous étions enfant et que nos parents nous disputaient.

Les disputes renforcent aussi d’avoir l’impression de ne pas être entendu, respecté ou de ne pas réussir à nous exprimer comme nous l’aimerions.

Elles font grandir nos manques, nos différences, nos incompréhensions et parfois ne nous permettent pas de nous comprendre tant nous avons cette impression d’être dévalorisé et incompris dans nos besoins essentiels par l’être qui est le plus important pour nous.

Aussi, pourquoi faut-il en arriver à cette extrémité alors que nous pourrions faire passer les mêmes messages avec humour et /ou tendresse.

Afin de vous permettre de vous aimer sans vous disputer je vais vous livrer ci-dessous mes 3 clés pour y arriver

La première clé pour s’aimer sans se disputer est la communication non violente.

Comme je le répète à longueur d’articles il faut vraiment avoir une communication régulière dans le couple mais toutefois savoir laquelle utiliser.

Beaucoup de couples pensent savoir communiquer et pour autant il leur est difficile d’y arriver car ils n’utilisent pas la bonne communication.

La meilleure pour le couple est la communication non violente ou CNV qui est une méthode de communication mise au point par Marshall B. Rosenberg et qui permet de communiquer de manière efficace sans faire culpabiliser l’autre mais en expliquant plutôt nos propres besoins fondamentaux de manière à ce que notre conjoint comprenne et respecte nos besoins.

La deuxième clé pour s’aimer sans se disputer est le respect mutuel.

 Peu de couples, au final, savent se faire part de respect mutuel, souvent l’un cherche à prendre le dessus sur l’autre ou utilise un langage peu vertueux ou inapproprié par rapport à son conjoint.

Je reçois souvent des couples qui se parlent mal, se disent des gros mots où l’un se sent supérieur à l’autre ou au contraire soumis ou rejeté par son conjoint.

Cette violence verbale allant parfois jusqu’à la violence physique (à proscrire totalement) ne peut être qu’un poison pour votre vie de couple.

Savoir se parler dans un respect mutuel même si on est en colère ne peut qu’aider votre couple à avancer vers une meilleure communication et de ce fait à moins se disputer.

Et si on a un tempérament volcanique, il est peut-être nécessaire de savoir s’excuser si on a un peu dépassé les bornes.

Cela ne fera que renforcer votre estime de vous-même et l’estime que vous porte et vous portera votre conjoint dans le futur.

La troisième clé pour s’aimer sans se disputer est d’avoir des projets ensemble.

Le fait d’avoir des projets ensemble peut vous aider à visualiser votre avenir ensemble et de ce fait de partager un certain nombre de choses, de valeurs, de visions communes.

Certes, parfois, cela peut entraîner quelques disputes si vous n’êtes pas entièrement d’accord mais vous apprendrez petit à petit à communiquer ensemble, à partager vos envies et à trouver des compromis.

Par exemple, si vous achetez un appartement ou une maison, vous devrez apprendre à concevoir des travaux et/ou des idées de décoration ensemble.

Si vous souhaitez faire un voyage au bout du monde et que chacun de vous n’a pas envie de la même destination, vous allez forcément vous disputer par contre si le choix de la destination est ok pour vous deux, vous pourrez prévoir des aménagements pour que le séjour plaise aux deux en associant des activités de découverte et des activités de farniente.

Le tout est que chacun y trouve son compte et qu’aucun de vous n’ait eu l’impression de se faire avoir dans l’histoire.

Si ces trois clés sont respectées il y a de fortes probabilités que votre couple puisse s’aimer sans se disputer.

Toutefois, il est souvent nécessaire de se faire accompagner par une personne neutre afin de mieux saisir les mécanismes qui vont vous aider à devenir un couple sachant s’aimer sans se disputer.

C’est pourquoi je vous propose un accompagnement personnalisé grâce à une thérapie de couple qui vous permettra, à votre propre rythme, de retrouver cette notion de partage et cette confiance en votre couple qui vous fait tant défaut aujourd’hui.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour obtenir une vie de couple plus en adéquation avec la vision du couple qui peut s’aimer sans se disputer.

Restant à votre écoute.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Audio – Le mot de calme – Prendre le temps de faire le calme en soi !

 

Je vous propose cet audio qui vous aidera à moins stresser et à vous libérer de vos angoisses.

Ce temps de calme vous permettra d’effectuer un retour au calme au plus profond de vous-même.

A écouter sans modération dès que vous sentez que vous en avez besoin.

Vous pouvez aussi envisager des séances de relaxation ou d’hypnose pour vous aider à devenir encore plus calme.

A bientôt.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Amour et confinement : Comment concilier la vie à deux quand on est enfermé pendant des semaines

Je vous conseille cet excellent article de BFM TV sur l’amour durant la période de confinement.

C’est une question qui revient assez souvent dans les demandes de mes clients : comment s’aimer durant cette période si anxiogène du coronavirus où les codes amoureux peuvent être changés et où parfois des relations à distance peuvent venir entraver l’amour que l’on porte à son amoureux(se) car ne plus avoir la liberté de se voir peut être très mal vécu par certaines personnes qui peuvent ressentir un sentiment d’abandon.

Face à cela ne restez plus seul et n’hésitez pas à entamer une thérapie individuelle ou une thérapie de couple qui pourra vous aider à savoir mieux gérer tous ces nouveaux paramètres de la relation amoureuse dans cette période de confinement.

Alors je vous dis à très bientôt pour vous accompagner par le biais d’une consultation en ligne .

Votre Thérapeute

Ghislaine PATTE

 

 

En cette période de confinement – Pensez à la consultation en ligne de thérapie ou d’hypnose !

Cela fait maintenant près d’une semaine que vous vous retrouvez confiné(e)s dans vos appartements ou maisons et vous commencez, peut-être, à ressentir des difficultés à vivre cette situation.

Peut-être que vous en arrivez à avoir du mal à supporter, vos enfants, votre conjoint ou simplement le fait de vous sentir privé(e) de liberté et cela vous angoisse de plus en plus.

Face à cette situation inédite où les cabinets des professionnels thérapeutes et hypnothérapeutes sont tous fermés, peut-être que vous ne savez pas comment réagir face à ce qui vous angoisse.

Pas de panique, une solution existe, il s’agit de la consultation en ligne. 

Les consultations en ligne sont adaptées aussi bien à la thérapie individuelle, conjugale, familiale qu’à l’hypnose.

Certes, pour beaucoup d’entre vous, c’est une nouvelle façon de fonctionner qui change de vos habitudes de vous retrouver en face de votre thérapeute ou hypnothérapeute, mais c’est une solution tout aussi efficace et qui vous évitera le risque d’attraper le coronavirus car vous ne sortirez pas de chez vous.

C’est aussi dans un cadre confortable et familier que les séances se dérouleront ce qui vous permettra de vous sentir en parfaite sécurité, notamment, si c’est la première fois que vous consultez.

C’est une façon de procéder très utilisée dans les pays anglo-saxons et qui a fait ses preuves, il vous suffit juste d’installer WhatsApp ou Skype et de respecter quelques consignes pour que la consultation en ligne se déroule de la meilleure manière possible. Comme celles-ci par exemple :

  • choisissez une pièce où vous êtes au calme et où vous pouvez fermez la porte pour être totalement isolé(e) du bruit
  • Demandez aux personnes vous entourant de ne surtout pas vous déranger pendant votre consultation
  • Pour une séance d’hypnose installez-vous sur un fauteuil ou un canapé ou sur votre lit mais surtout soyez à un endroit où vous pourrez vous détendre dans la position la plus confortable pour vous
  • Faites attention à bien caler votre tête pour qu’elle ne bascule pas ni en avant, ni en arrière durant la séance d’hypnose
  • Assurez-vous de vous trouver dans une pièce où vous n’aurez ni froid ni trop chaud
  • Pensez à prendre une couverture à mettre sur vous si besoin
  • Veillez à ce que votre téléphone soit en mode silencieux
  • Axer votre téléphone ou votre ordinateur ou votre web-cam pour que je puisse vous voir durant cette séance
  • Vérifiez que votre téléphone ou votre ordinateur dispose de suffisamment de batterie pour que la consultation ne soit pas interrompue

Une fois ces préconisations respectées la consultation peut démarrer et elle se déroulera selon les mêmes méthodes et procédés qu’une séance en face à face.

Alors en restez plus seul(e) face à vos préoccupations et pensez à tester la consultation en ligne.

Si vous désirez de plus amples renseignements n’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 ou de m’adresser un message via la page contact de mon site ou également à prendre rendez-vous en ligne via la page prise de rendez-vous en ligne de mon site en réservant la demande première séance de thérapie en ligne.

Alors à très bientôt pour tenter l’expérience de la thérapie ou l’hypnose en ligne.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

 

Fermeture momentanée du cabinet liée au Coronavirus et consultations en ligne

Je vous informe que conformément aux directives gouvernementales et afin de ne pas vous faire prendre de risques inutiles face à la pandémie de Coronavirus, le cabinet est et restera fermé jusqu’à nouvel ordre.

Toutefois, afin de continuer à vous apporter mon aide dans toutes les difficultés que vous pouvez rencontrer, sachez que je propose des consultations en ligne tout aussi efficaces que celles en face à face.

N’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 pour en connaître toutes les modalités ou à réservez votre consultation en ligne directement par le biais de l’onglet prise de rendez-vous en ligne du site.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Mes 5 secrets pour lâcher-prise !

Beaucoup des clients qui viennent me consulter à mon cabinet de Montrouge, me disent qu’ils n’arrivent pas à lâcher-prise.

Mais peu savent me donner une définition exacte du lâcher-prise ou bien ils en ont une fausse idée.

Selon le dictionnaire Larousse la définition du lâcher-prise est la suivante :

  • Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise.

Une de mes clientes m’a dit : « je ne sais pas si j’ai vraiment envie de savoir lâcher-prise car pour moi, lâcher-prise ça veut dire « se fiche de tout » et cela ne correspond pas à ce que je veux ».

Fausse croyance me direz-vous, certes, mais c’est malgré tout ce que j’entends régulièrement chez beaucoup de mes clients.

C’est pourquoi, j’ai rédigé cet article afin de vous permettre d’avoir une définition plus exacte du lâcher-prise et surtout pour vous donner mes 5 secrets pour lâcher-prise que vous pourrez appliquer que ce soit dans votre vie de couple, de famille, pour votre vie personnelle et professionnelle.

Mais en premier lieu revenons à la définition du lâcher-prise. Une des plus belles définitions du lâcher prise que j’ai lu est celle de Sogyal Rinpoché :

« L’idée de lâcher-prise terrifie mais, en réalité, c’est le fait même de vivre qui nous terrifie car apprendre à vivre, c’est apprendre à lâcher-prise. »

En fait, le lâcher-prise est une manière de vivre sa vie de manière plus consciente et d’accepter de faire quelques changements car nous sommes les seuls acteurs de notre changement.

Pour cela je vais vous livrer mes 5 secrets pour lâcher-prise afin que vous puissiez vous construire une vie dans laquelle vous deviendrez l’auteur de votre vie et pas seulement le spectateur de celle-ci.

Mon premier secret pour lâcher-prise est en premier lieu de comprendre ce qu’est réellement le lâcher-prise

Il est important de prendre conscience que le lâcher-prise est avant tout un choix et une attitude qui vous permettra d’arriver à une déconnexion avec tout ce qui vient vous empêcher de penser à vous et à la façon dont vous voulez vivre votre vie.

Souvent il nous arrive de ne pas lâcher-prise du fait des drivers que nous avons reçu dans notre éducation et qui nous amènent à ne pas lâcher-prise.

Pour rappel, vous pouvez vous référer à mon article : Ces drivers qui nous gâchent la vie ; comment arriver à s’en sortir !

En d’autres termes, lâcher-prise c’est arrêter de vouloir tout contrôler et de laisser aller ce qui nous empêche d’être bien, d’arrêter de nous focaliser sur nos pensées, nos émotions, nos croyances qui peuvent être très limitantes dans certaines situations.

Mon deuxième secret pour lâcher-prise est de relativiser devant l’événement qui nous perturbe.

Relativiser qu’est-ce que cela veut dire ?

Et bien c’est simplement d’accepter les émotions, de lâcher le contrôle et de ne pas vouloir imposer aux autres ses propres choix, ses propres envies, ses propres croyances et laisser l’autre avoir le droit de ne pas aimer ce qui nous tient à cœur ou de ne pas faire exactement comme nous souhaiterions que les choses soient faites.

Le principal étant que chacun agisse comme il doit le faire sans imposer ses points de vue à l’autre.

C’est aussi arriver à comprendre la demande de l’autre mais de savoir y dire NON si cela ne vous correspond pas.

En fait c’est aussi s’autoriser à dire NON à quelque chose ou à quelqu’un qui ne vous convient pas.

Et savoir dire NON pour beaucoup d’entre nous reste difficile car dans nos civilisations judéo-chrétiennes le NON est souvent malvenu.

Mon troisième secret pour lâcher-prise est de savoir déconnecter.

Le lâcher-prise demande d’arriver à se déconnecter quasi totalement de toutes les pensées qui viennent nous parasiter et de ressentir dans son corps les tensions qui partent en étant totalement relaxé.

Il est important d’apprendre à déconnecter son corps de ses pensées et de relâcher tous les muscles et les tensions contenues dans votre corps.

C’est pourquoi des séances de relaxation peuvent vous y aider grandement. Cela vous permettra également de calmer vos angoisses ainsi que toutes vos peurs et vos fausses croyances quant à vous et aux personnes qui vous entourent.

Vous pouvez aussi pour cela écrire ou dessiner sur une feuille de papier tout ce que vous avez en tête.

Mon quatrième secret pour lâcher-prise est d’adopter la bonne attitude.

Le lâcher-prise est avant tout une attitude qui doit vous soulager, vous apaiser et vous faire du bien.

Si vous trouvez la bonne attitude, vous verrez très rapidement que vous vous sentez mieux tant physiquement que moralement car vous vous sentirez aligné(e) et en pleine conscience de ce que vous vivez réellement.

Mais, me direz-vous comment y arriver ! et bien je dirais qu’il faut commencer par se l’autoriser. Se l’autoriser veut dire ne pas lutter contre mais bien arriver à prendre conscience de ce que l’on souhaite de bon pour soi et mettre tous les moyens nécessaires en œuvre pour cela.

Il est nécessaire de savoir également quitter sa propre peur de ne pas y arriver pour que vous puissiez avancer vers le but que vous vous êtes fixé.

Par exemple, vous pouvez faire une liste des objectifs, réalistes et réalisables, des actions que vous voulez mettre en œuvre pour votre bien-être. Mais je répète ces objectifs doivent être faciles à réaliser pour vous sinon cela ne vous apportera que du découragement et vous ne tiendrez pas vos objectifs sur du long terme.

Mon cinquième secret pour lâcher-prise est de savoir prioriser.

Souvent, nous nous encombrons l’esprit avec des choses qui ne sont pas si utiles que cela.

Savoir mettre des priorités à ce qui est réellement utile ou urgent pour nous est essentiel pour nous permettre de lâcher-prise. Sinon, nous aurons l’impression très vite d’être débordé(e), de courir dans tous les sens et de nous épuiser à faire quelque chose de pas si important au final.

Aussi apprendre à prioriser est indispensable.

C’est pourquoi, je vous propose de classer vos priorités par ordre d’importance pour vous. Vous pouvez réaliser un tableau avec une colonne Urgent et l’autre Pas Urgent. Ce qui vous servira de base pour ne pas vous laisser perturber par des priorités n’en étant pas.

Voilà, à partir de mes 5 secret pour lâcher-prise, vous pouvez déjà commencer à mieux appréhender la notion du lâcher-prise et de la perte de contrôle dont, très certainement, vous maîtrisez fort bien les mécanismes de défense.

Il va vous falloir changer différents de vos comportements pour y arriver mais le jeu en vaut la chandelle car vous vous libérerez ainsi de beaucoup de votre stress et vous irez plus facilement vers une vie faite de bien-être et de meilleur pour vous.

Toutefois, je suis bien consciente que tout seul c’est parfois difficile de se libérer facilement du stress, du contrôle de soi et d’arriver à vivre en pleine conscience, dans un total lâcher-prise.

Cependant l’aide d’un professionnel peut vous permettre d’y arriver plus rapidement et cela soit par la relaxation, l’hypnose ou le biais d’une thérapie individuelle.

C’est pourquoi, je serais heureuse de vous accompagner dans votre démarche de changement de manière à vous permettre d’avancer plus sereinement vers la vie que vous désirez et à laquelle vous pouvez prétendre.

Aussi n’hésitez pas à me contacter soit au 06 66 14 16 80 ou par le biais de ma page prise de rendez-vous en ligne ou contact du site pour que nous convenions d’un rendez-vous pour entamer une libération vers un lâcher-prise en adéquation avec qui vous êtes.

 

Votre thérapeute

 

Ghislaine PATTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thérapie et Coronavirus: une solution la consultation en ligne

Si vous ne pouvez vous rendre au cabinet car vous présentez des signes de grippes ou de Coronavirus mais que vous souhaitez tout de même parler de vos problèmes, sachez que dès aujourd’hui, des consultations par skype, WhatsApp ou par téléphone vous sont également accessibles, vous trouverez les créneaux possibles sur le site en vous rendant sur l’onglet rendez-vous en ligne. Ensuite, il vous suffira de me contacter par téléphone au préalable pour que je valide avec vous le créneau choisi ainsi que le moyen de paiement.

Deux possibilités pour le règlement soit effectuer un virement sur mon compte bancaire pour lequel je vous ferai parvenir un RIB ou par le biais de Paypal. Une fois le règlement reçu, il suffira de se connecter le jour et à l’heure du rendez-vous par le biais de WhatsApp ou par l’adresse skype que je vous aurai fait parvenir.

Alors en ces temps de pandémie, si vous redoutez de sortir de chez vous , ne vous privez pas des bienfaits d’une thérapie car même à distance, les bienfaits restent les mêmes et je serai heureuse de vous accompagner sur tous les aspects que vous aimeriez aborder avec moi.

Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin. Alors, n’hésitez plus contactez-moi pour un futur rendez-vous.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Le 8 mars journée internationale de la Femme

En ce dimanche 8 mars, Thérapie et Evolution souhaite à toutes les femmes une excellente et belle journée.

Dommage qu’il soit nécessaire d’avoir une journée spécifique pour les femmes car il faudrait qu’elles soient fêtées tous les jours pour toutes les choses qu’elles font au quotidien pour leurs conjoints, leurs enfants, leur famille, leurs ami(e)s et au travail.

Néanmoins en ce 8 mars, mesdames, n’oubliez pas de vous sentir femme et d’être fière d’être tout ce que vous êtes pour vous et pour les autres.

Coronavirus et relation amoureuse

Comme tout le monde le sait, la France commence à être affectée par le Coronavirus et beaucoup de couples qui viennent de se rencontrer peuvent se demander si s’embrasser ou faire l’amour peut poser problème.

Au cours de mes consultations de nombreuses personnes me posent cette question, c’est pourquoi, je vais tenter de vous donner quelques éléments pour tenter d’y répondre.

Alors effectivement si on s’en tient aux précautions d’usage, il n’est pas une bonne chose de s’embrasser, de se tenir par la main et encore moins d’avoir des relations proches à moins d’un mètre pour éviter la contagion.

Il est, peut-être, juste bon de prendre la précaution de demander à la personne que l’on vient de rencontrer qu’elle vous informe si elle vient d’une région à risque ou si elle a été en relation avec une personne atteinte dudit virus mais cela ne doit pas vous empêcher de démarrer une relation amoureuse si ce n’est pas le cas en prenant conscience, tout de même, des réflexes à adopter pour éviter de vous trouver confronté(e) à l’affection du Coronavirus.

Il est à noter que le Coronavirus ne fait pas partie des maladie sexuellement transmissible.

Je vous rappelle juste les précautions d’usage données par le Ministère de la Santé :

La meilleure façon de se protéger et de protéger son entourage :

  • se laver les mains consciencieusement,
  • se couvrir la bouche ou le nez si vous toussez ou éternuez
  • maintenir une distance de sécurité d’un mètre avec les personnes qui vous semblent présenter des symptômes comme la fièvre, la toux ou des difficultés respiratoires.

Aussi prenez vos précautions mais pas de panique, soyez amoureux tout en prenant soin de vous.

 

Mes 4 clés pour accepter nos limites

Pour la plupart d’entre nous, les journées sont sans fin avec une pression assez rude qui peut s’y adjoindre et nous ne savons pas toujours écouter les signes que notre corps et notre esprit nous adressent.

Etant donné que nous ne sommes ni des super-héros ou héroïnes nous avons parfois du mal à accepter et reconnaître nos propres limites.

Et pourtant il nous faut prendre conscience que nous ne sommes que des êtres humains et que la perfection n’est pas de ce monde.

Aussi pourquoi se fatiguer à courir après quelque chose que nous n’arriverons pas à attraper et qui nous rendra malheureux(se).

C’est pourquoi cet article est là pour vous donner mes quatre clés pour accepter nos limites sans en souffrir.

Accepter ses limites s’est aussi s’engager sur la voie du bonheur alors pourquoi s’en priver !

La première des quatre clés pour accepter nos limites c’est de simplement commencer pour nous aimer.

En effet, admettre que l’on ne peut pas tout suppose que l’on s’aime et  que l’on s’accepte tel(le) que l’on est.

Il faut être bienveillant avec soi-même pour arriver à se dire que l’on ne peut pas forcément faire tout ce que l’on aurait envie de faire mais que ce n’est pas grave et que l’on fait en fonction de ses moyens et de ses capacités tout simplement.

Souvent lorsque nous n’arrivons pas à faire ce que nous souhaitons entreprendre nous nous jugeons très sévèrement et le regard que nous portons sur nous-même fait que nous ne supportons pas ce que nous pouvons juger comme étant de la faiblesse.

Cette sévérité que nous avons à l’égard de nous-même peut nous rendre tyrannique aussi bien envers nous qu’envers nos proches et cela a pour effet de nous malmener et de rendre la vie impossible à ceux qui nous entourent.

Mon truc pour éviter cela est de se regarder dans un miroir et se sourire, souriez-vous comme vous souririez à quelqu’un d’autre et vous verrez à quel point cela peut être facile et salutaire pour vous.

Pensez également à cette phrase que j’aime beaucoup d’Oscar Wilde : « s’aimer soi-même c’est être assuré d’être aimé toute sa vie ».

Je pense que tout est dit dans cette citation sur les bienfaits de s’aimer soi-même.

La deuxième des quatre clés pour accepter nos limites c’est d’écouter les signaux que vous envoient votre corps.

Votre corps vous adressent pleins de signaux bienveillants qui vont vous permettre de savoir si ce que vous faîtes est bon ou pas pour vous.

Ce qu’il vous envoie sont des messages précieux qu’il faut entendre car sinon cela peut générer du stress, de la dépression ou une maladie.

Alors, je ne peux que vous conseiller d’écouter les signaux de votre corps car vos limites biologiques sont des horloges qui régulent votre vie en assurant votre sécurité et votre santé. Aussi n’hésitez pas à en tenir compte.

Mon conseil : s’écouter n’est pas de l’ordre de l’égoïsme mais vraiment une obligation pour savoir créer de nouvelles envies et vivre mieux tous les changements que notre corps nous impose.

Ma troisième clé pour accepter nos limites est de décider de faire se faire confiance et d’apprendre à faire confiance aux autres.

Que ce soit dans votre travail ou la maison, il vous semble que tout le monde a besoin de vous et de vos compétences pour gérer, décider et ne rien laisser aller.

Or souvent, on oublie de faire confiance aux autres, à nos proches et si nous les responsabilisons et bien nous nous apercevons que les choses vont arriver à se faire, à se réaliser mais pour cela, il faut s’autoriser et autoriser l’autre à faire sans nous.

Lâcher prise est important car cela enlèvera une charge mentale trop lourde à assumer au quotidien.

Vous pouvez par exemple confier des tâches à effectuer aux enfants (dans la mesure de leur âge et de leur capacité), ils seront ravis de pouvoir vous aider, à votre moitié en partageant des tâches ensemble, à vos collègues en déléguant sur un dossier ou en travaillant en transverse pour utiliser les compétences et ressources de chacun d’entre eux.

En bref, faire confiance sert également à se faire confiance et à aborder la vie de façon plus cool et génératrice de bien-être indispensable à votre propre estime de soi.

Ma quatrième clé pour accepter nos limites est de cesser de vous comparer.

Bien évidemment, c’est une réaction assez naturelle, voire parfois encourager par les parents ou les professeurs de se comparer aux personnes qui nous entourent mais êtes-ce salvateur pour vous ?

C’est, il me semble la bonne question qu’il vous faut vous poser. 

Qui de nous n’a pas eu envie de ressembler à tel acteur ou telle actrice, d’avoir une réussite professionnelle aussi enviable que tel chef d’entreprise, d’être aussi beau ou belle que ces mannequins très en vue, ou bien encore de ressembler à un ami ou une amie que l’on trouve plus agréable physiquement que nous.

Certes c’est très humain et si effectivement on peut modifier certaines choses chez nous pour nous permettre de nous améliorer, il est important que que nous restions nous-même c’est à dire 

Que nous nous posions les bonnes questions à savoir : Qui sommes-nous réellement ?

La comparaison nous place dans un esprit de compétition qui n’apporte rien de bon si ce n’est de la frustration de ne pas ressembler à ce que l’on souhaiterait.

Mon conseil : faites attention à qui vous êtes et cessez la comparaison excessive. Apprenez aussi à accepter votre frustration.

Je suis toutefois bien consciente que seul(e) il est parfois difficile d’arriver à cette acceptation des limites très facilement.

C’est pourquoi, je vous propose un accompagnement par une thérapie individuelle qui saura vous permettre de trouver les clés de votre acceptation plus rapidement et facilement que si vous vous lanciez directement dans cette démarche sans l’aide d’un professionnel.

Alors, n’hésitez plus contactez-moi directement pour prendre un rendez-vous soit en me contactant au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la prise de rendez-vous en ligne de mon site.

A très bientôt pour un accompagnement personnalisé grâce à la thérapie individuelle.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

Podcast : A quoi sert de s’engager dans une thérapie individuelle

Cet audio est fait pour vous parler de la thérapie individuelle et vous en expliquer les différentes possibilités.

La thérapie individuelle peut vous aider à trouver une sérénité ou un bien-être pouvant vous manquer.

Si c’est ce que vous souhaitez trouver ou retrouver dans votre vie n’hésitez plus à vous engager dans une démarche de thérapie individuelle.

Ne passez plus à côté de la personne que vous désirez vraiment être et engagez vous dans ce type d’accompagnement qu’est la thérapie individuelle.

Pour cela rien de plus simple, vous pouvez me contacter au 06 66 14 16 80 ou prendre rendez-vous en ligne en cliquant sur l’onglet prise de rendez-vous en ligne du site.

A très bientôt pour un accompagnement personnalisé.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Podcast pour savoir à quoi sert une thérapie familiale

Il est possible que vous vous posiez des questions pour savoir à quoi sert une thérapie familiale et surtout s’il vous faut entamer ce type de démarche.

Cet audio est là pour vous aider à y voir plus clair.

Alors n’hésitez pas à l’écouter pour comprendre en quoi la thérapie familiale peut être efficace pour votre famille.

Je vous en souhaite une bonne écoute et reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin.

Bien évidemment, j’ai bien conscience que parfois seul(e) ce n’est pas évident de résoudre ce type de problème. C’est pourquoi, il est souvent utile d’avoir recours à une aide extérieure en entamant une thérapie familiale pour vous permettre d’avoir la vie de famille dont vous avez envie.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer un travail vous permettra de savoir mieux appréhender les difficultés de votre famille.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Podcast de Ghislaine Patte pour savoir comment se déroule une thérapie de couple

 

Je vous propose un podcast vous permettant de mieux comprendre comment se déroule une thérapie de couple et vous donnera quelques clés pour commencer à réfléchir à ce que vous aimeriez changer dans votre vie de couple actuelle.

Je vous en souhaite une bonne écoute et reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin.

Alors n’hésitez plus à prendre soin de votre vie de couple

Bien évidemment, j’ai bien conscience que parfois seul(e) ce n’est pas évident de résoudre ses problèmes de couple. C’est pourquoi, il est souvent utile d’avoir recours à une aide extérieure en entamant une thérapie de couple pour vous permettre d’avoir la vie de couple dont vous avez envie.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer un travail vous permettra de savoir mieux gérer les difficultés que vous rencontrez dans votre vie conjugale.

Aussi à très bientôt pour un accompagnement personnalisé afin de vous aider avoir la vie de couple que vous désirez.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

 

Attention aux arnaques sentimentales sur les sites de rencontres

Je voulais juste partager avec vous cette mésaventure qui est arrivée à une de mes clientes et qui se produit de plus en plus sur bien des sites de rencontres ce sont les arnaques aussi appelées arnacoeurs qui pullulent sur les sites de rencontres et qui vous amènent à verser de l’argent à des inconnus que vous venez de rencontrer sur ces sites et qui, sans les avoir jamais vus, vous  rendent accros et vous font croire au grand amour.

Alors restez vigilants car même si vous vous trouvez dans une grande solitude sentimentale il existe des personnes qui profitent de cela pour vous arnaquer.

Je vous met en lien un article assez édifiant sur ce genre de pratique :

https://information.tv5monde.com/afrique/en-cote-d-ivoire-les-brouteurs-ces-pros-de-l-escroquerie-sentimentale-sur-internet-292267

Si vous rencontrez des difficultés à trouver votre partenaire de vie, vous pouvez, avant de vous lancer sur ses sites, entamer un coaching matrimonial qui vous donnera des conseils et des techniques pour vous aider à trouver la bonne personne pour vous et surtout à ne pas tomber dans ce genre d’arnaque.

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de me contacter soit au 06 66 14 16 80, soit de prendre un rendez-vous en ligne via le biais de mon site.

Alors prenez soin de vous et agissez pour devenir acteur de votre vie

Votre thérapeute.

Ghislaine PATTE

Si vous avez aimé cet actualité n’hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux

Qu’est-ce que le « coup de foudre » et comment le faire durer dans le temps !

Bien souvent lorsque je reçois des couples à mon cabinet de Montrouge, beaucoup me parlent de « coup de foudre entre eux » mais lorsque je leur demande à quoi cela correspond vraiment ; bien peu savent me décrire ce qu’ils ont ressenti comme sensations et qu’est-ce que cela à produit chez eux.

Malgré tout, je peux sentir qu’ils regrettent cet état amoureux qui leur a procuré tant de bien-être et de bonheur et dont ils ont perdu les bienfaits car sinon ils ne viendraient pas  me consulter pour s’engager dans une thérapie conjugale.

Dans cet article, je vais tenter de vous donner une définition de ce qu’est le coup de foudre et surtout comment y survivre pour faire durer sa relation de couple dans le bonheur et la bonne humeur.

Selon le site l’Internaute  le coup de foudre amoureux à la définition suivante :

coup de foudre , locution

Amour soudaincontre lequel on ne peut pas lutterSynonyme : béguin

Les couples qui durent après s’être rencontrés sur un coup de foudre parle : d’une brûlure intense, d’une merveilleuse douleur, d’un « bonheur à l’état pur » qu’est le coup de foudre et qui peut frapper n’importe qui, n’importe quand, et souvent ceux qui s’y attendent le moins.

Toutefois, son principal risque est de faire croire en l’illusion de l’accord parfait.

Pour illustrer cela, je vais vous raconter l’histoire d’un couple que j’ai reçu en consultation il y a quelques temps et que je remercie de leur témoignage.

Par souci de confidentialité, je vais les nommer Paul et Virginie.

Quand Paul a croisé Virginie, ni lui ni elle ne cherchait l’amour. Lui venait d’acheter son appartement et semblait plus préoccupé par des relations éphémères et passagères que par le fait de rencontrer quelqu’un en vue d’une relation qui bouleverserait toute sa vie ; elle s’apprêtait à partir étudier en Australie pour deux ans.

Ce soir-là, il organisait la crémaillère de son appartement et elle arriva avec une de ses amies communes à Paul.

Et là ce fut le choc !  » L’attirance que j’ai éprouvée pour Paul était si importante que je n’ai pas tout de suite réalisé que c’était si fort et que cela allait changer ma vie. »

De son côté, Paul était plus que troublé mais ne voulait pas y croire. Il ne souhaitait surtout pas se rendre malheureux et il a pris le parti de se mentir à lui-même car il ne voulait pas que ce qu’il ressentait pour Virginie vienne déranger sa tranquillité et en plus elle partait si loin qu’il ne voulait pas envisager une suite possible. En plus, il ne savait rien des sentiments de Virginie à son égard. Alors à quoi bon se faire des films !

La soirée s’est terminée et chacun d’eux a ressenti un grand vide et ils ont tout fait pour pouvoir se revoir à nouveau.

Virginie quant à elle était persuadée qu’il s’était joué quelque chose lors de cette soirée, elle s’était sentie comme hypnotisée par cette rencontre et elle a vite ressenti que Paul était la personne qui manquait à son bonheur sans plus d’autres explications comme si c’était une évidence.

Ils se sont téléphonés puis revus et elle a pris la décision d’annuler son départ pour l’Australie et de faire ses études en France. Décision qu’elle n’a jamais regretté même si le conte de fée idéalisé n’a duré qu’un temps.

Des coups de foudre, il en existe des milliers. Tous racontent la même chose. Une rencontre soudaine et violente qui projette les amoureux sur une autre planète.

Mais ce type de relation amoureuse est-elle durable sur la longueur ? Telle est la question pour beaucoup de personne ayant ressenti cette sensation si particulière qu’est le coup de foudre.

Dans la suite de cet article, je vais vous aider à en comprendre les mécanismes et à apprendre à déjouer les difficultés que peuvent engendrer le coup de foudre.

1. Analyser la déification que vous pouvez faire de l’être aimé.

Dans ce type de rencontre l’être aimé est déifié, il semble parfait et comme souvent une alchimie physique est présente, on a tendance à admirer et à trouver que des qualités à la personne rencontrée.

Souvent les personnes ayant trouvé l’amour sur un coup de foudre ne suivent pas le cheminement d’un couple autrement formé, ils ont tendance à sauter des étapes nécessaires à formation d’un couple qui dure dans le temps comme le temps de la connaissance de l’autre, de la découverte de qui est l’autre.

Tout va très vite entre eux car ils savent ou pensent savoir qu’ils ont rencontré « la bonne personne » pour eux.

Ce temps de rencontre n’étant pas respecté, la désillusion peut être encore plus lourde de sens pour eux.

L’effet de surprise court-circuite la réflexion et sidère la pensée. « C’est comme un choc physique nous dit Virginie.

On ne contrôle plus rien, on se sent seuls au monde, sans repères. Une brûlure intense – une merveilleuse douleur – les consume.  « l’amour au premier regard », le bonheur à l’état pur.  »

Tous définissent cet état comme un élan fusionnel qui repose sur un ensemble de désirs satisfaits simultanément : complicité, humour, sensualité, sexualité.

D’où une impression de complémentarité absolue dans laquelle chacun des partenaires à l’impression presque d’avoir trouvé son double, une image idéalisée de soi, un être en totale fusion avec ce qu’il peut ressentir, vivre, aimer et partager.

Comme cet autre semble nous apporter tout ce que nous désirons, nous avons tendance à le déifier et la redescente peut-être d’autant plus difficile à vivre au bout d’un certain temps quand nous nous apercevons que cet autre n’est pas nous-même mais qu’il a sa propre personnalité et ses propres désirs et envies en dehors du couple que nous formons.

2. Accepter que cela puisse vous arriver

Et oui, il est important d’avoir à l’esprit que personne n’est à l’abri et que cela n’arrive pas qu’aux autres.

Comme vu plus haut avec le témoignage de Paul et Virginie, parfois c’est même au moment où on s’y attend le moins, où on le désire le moins que cela vous arrive.

Alors, effectivement, on n’est pas prêt à recevoir ce trop plein d’amour dans lequel on ne décide rien et qui nous laisse sur les rotules tellement c’est fort et que cela change le cours de nos vies.

Souvent les couples que je reçois me disent qu’ils subissent de plein fouet ce qu’ils croient être  » le  » grand amour.

Penser que ça n’arrive qu’aux autres est une erreur qui peut coûter très cher. Pris dans une déferlante amoureuse, certains sont prêts à tout lâcher sur un coup de tête, quitter mari ou femme, enfants, travail alors que s’y préparer peut inciter à plus de prudence et à mieux comprendre qu’il peut s’agir d’un passage, sans prendre immédiatement des décisions parfois trop définitives.

Il n’existe pas de prédispositions au coup de foudre. Mais il est possible, toutefois, que certaines personnes s’engouffrent volontiers dans des conduites adolescentes avec, pour modèles, des personnages de contes de fées.

Il est vrai que dès notre plus tendre enfance on nous parle de l’amour comme d’un conte de fée et les dessins animés de Disney en sont le parfait exemple car toutes les héroïnes finissent par rencontrer leur prince charmant. Sauf qu’on ne sait pas ce qu’elles vivent une fois le conte terminé. Seront-elles heureuses toute leur vie ou bien iront-elles de désillusions en désillusions ? La suite est à inventer selon la façon dont nous envisageons les histoires d’amour en général et les nôtres en particulier.

3. Accepter que la réciprocité peut être imaginaire

Attention, ce rêve d’amour parfait, peut parfois amener à une certaine forme d’aliénation. Ce qui peut transformer cette relation idéalisée en calvaire.

Car toute rencontre amoureuse connaît l’étape nécessaire et douloureuse de la fin de la  » période d’idéalisation du couple ».

Mais, dans le coup de foudre, la prise de conscience de l’illusion est particulièrement difficile. En effet, ne sommes-nous pas persuadés qu’il s’agit d’un amour reposant sur des bases solides car signe du destin et que le destin lui ne peut pas se tromper.

Alors pour éviter cela, il est essentiel d’éviter le piège de l’illusion car cela peut amener à penser que l’on n’est dans une même réciprocité des sentiments alors qu’on n’y est pas.

En effet, dans bien des cas, cet attachement si soudain n’est pas partagé de la même manière par celui ou celle sur qui on a jeté son dévolu.

S’accrocher désespérément à une personne qui n’éprouve pas les mêmes sentiments que vous peut amener à une forme d’autodestruction très forte pouvant entraîner dépression voire envie suicidaire ou homicide ou féminicide car on ne veut pas laisser l’autre nous échapper.

4. savoir comment réagir en cas de coup de foudre pour faire durer son couple

Alors, en conclusion, un coup de foudre c’est très beau et très romantique mais pour que votre relation, lorsqu’elle est partagée, dure dans le temps, il est parfois nécessaire de s’adresser à un thérapeute de couple et entamer une thérapie de couple pour vous permettre d’arriver à entretenir les bienfaits du coup de foudre et de ne pas alimenter les mauvais aspects de celui-ci.

Souvent il est nécessaire d’avoir une nouvelle « rencontre » avec ce partenaire idéalisé ou désidéalisé afin de construire une nouvelle relation basée notamment sur les étapes que vous avez pu oublier pour établir votre relation de couple.

Alors pour ne pas laisser votre couple se détériorer, n’hésitez pas à me consulter pour que je puisse vous accompagner dans votre démarche de thérapie de couple en prenant rendez-vous par le biais de l’onglet rendez-vous en ligne du site ou en me téléphonant au 06 66 14 16 80

A très bientôt pour avoir une vie de couple réussie.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

Joyeuse Saint Valentin

Thérapie et Evolution souhaite à tous les amoureux une Joyeuse Saint Valentin.

Que chaque Valentin offre à sa Valentine tout son amour et pourquoi pas un joli cadeau.

Profitez de cette soirée pour déclarer votre amour à l’autre mais pas simplement que ce soir, faites-le tout au long de votre vie à deux pour que votre vie de couple perdure dans le temps.

Prenez soin de vous et de votre moitié

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

 

 

Les 5 langages émotionnels de l’amour : comment savoir définir le sien et celui de son conjoint !

En amour, nous fonctionnons tous différemment et nous n’en n’avons souvent pas conscience mais nous répondons à ce qu’il convient d’appeler les 5 langages émotionnels de l’amour.

Vous vous posez très certainement la question de savoir pour quelles raisons certains couples durent dans le temps alors que d’autres, une fois la période d’idéalisation passée, ne se trouvent que des défauts qui vont faire que leur couple ne va pas pouvoir perdurer.

Et bien la réponse à cette question est que certains savent utiliser les 5 langages émotionnels de l’amour dans leur communication alors que d’autres n’y songent même pas ou ne les connaissent pas.

Alors pour que vous puissiez avoir une vie de couple réussie, je vais vous expliquer plus en détail les 5 langages émotionnels de l’amour.

Respecter ces 5 langages émotionnels de l’amour vous permettra de mieux cerner les besoins et les attentes de votre conjoint et ainsi trouver le meilleur moyen pour vous deux de réussir votre vie de couple.

En effet, nous oublions ou négligeons souvent une vérité fondamentale c’est que tout le monde ne parle pas le même langage en amour.

Si votre langage de l’amour n’est pas compris ou entendu par l’autre, il y a de fortes probabilités que cela corresponde, pour vous donner une idée, à parler une langue difficile qui n’est comprise que par peu de personnes et cela ne peut provoquer qu’incompréhension ou éloignement entre vous.

Et bien si vous ne pratiquez pas un ou plusieurs des 5 langages émotionnels de l’amour il y a fort à parier que vous vous trouverez dans un type de communication identique à ce que je viens de vous expliquer plus haut.

Comme je le rappelle très souvent dans les thérapies de couple que j’effectue au sein de mon cabinet de Montrouge, l’un des 4 piliers de la maison couple est la communication.

Pour ma part et du fait de ma longue pratique de la vie de couple, il me semble que ce soit même le premier pilier car sans communication rien n’est vraiment possible.

Mais l’art de la communication est subtil et parfois il peut vous paraître difficile à manier car vous avez beau vous donner du mal et bien vous ne semblez pas compris par votre conjoint.

Tout cela vient du fait que vous ne parlez pas le même langage émotionnel de l’amour que votre conjoint.

Ces 5 langages émotionnels de l’amour sont au nombre de 5 à savoir :

  • Les paroles valorisantes
  • Les moments de qualité
  • Les cadeaux
  • Les services rendus
  • Le toucher physique

Nous allons les découvrir les uns après les autres ci-dessous :

Le premier des 5 langages émotionnels de l’amour : Les paroles valorisantes

Pour montrer à certaines personnes que nous les aimons, il convient de leur apporter des paroles fortes et qui les valorisent. Cela représente pour elle le fait que vous les aimez en répondant à leur besoin de valorisation.

Ce sont des paroles simples qui complimentent du type :

  • Comme tu es jolie et élégante ce soir
  • J’apprécie vraiment que tu sois sorti seul avec les enfants cet après-midi pour me laisser me reposer
  • Tu es très beau dans ce costume….

Ces paroles vont aller toucher directement votre moitié et cela lui permettra également de reprendre confiance en lui ou en elle, ce qui peut lui manquer lorsque l’on a besoin de paroles valorisantes.

Et puis, qui n’a pas besoin de sentir valorisé à un moment ou à un autre.

Alors sachez répondre à ce besoin dans votre communication mais sans que cela puisse paraître faux ou de la flagornerie.

Si vous n’arrivez pas à faire cela à l’oral, vous pouvez aussi écrire une lettre à votre conjoint pour lui exprimer tout ce que vous avez envie de lui dire comme paroles valorisantes.

Vous pouvez vous donner comme objectif de faire chaque jour un compliment à votre conjoint pour nourrir son besoin en termes de langage émotionnel de l’amour.

Le second des 5 langages émotionnels de l’amour : Les moments de qualité

Partager ensemble des moments de qualité est souvent important pour de nombreux couples mais la routine fait que nous oublions assez souvent de le faire, ce qui n’aide pas à favoriser la communication du couple.

Il faut savoir qu’il s’agit d’un moyen puissant de partager votre amour ensemble, mais qu’est-ce que cela veut dire vraiment :

C’est d’abord être ensemble, dans une certaine proximité, partager un moment ensemble, sans les enfants par exemple, mais en étant totalement présent l’un pour l’autre. Il peut s’agir parfois juste de regarder tous les deux une série à la télé, de partager un spectacle, cinéma, théâtre, restaurant…

Pour répondre à ce besoin, il suffit juste de partager, d’être à l’écoute de l’autre, de lui répondre sans avoir l’air de faire autre chose en parallèle et ainsi de ne pas l’écouter.

C’est également avoir des dialogues de qualité bienveillants dans un contexte chaleureux et sans éléments perturbateurs tels que les téléphones ou tablettes, les SMS, les appels téléphoniques qui font que cela coupe la communication de ces moments de qualité.

Pour cela il est nécessaire de respecter quelques règles de communication comme :

  • Maintenir le contact visuel lorsque votre conjoint parle
  • Ne rien faire d’autre quand vous écoutez votre moitié
  • Être attentif aux émotions que l’autre vous transmet dans sa communication
  • Observer le langage corporel
  • S’interdire d’interrompre ce que l’autre est entrain de vous dire

Si vous appliquez cela, vous avez toutes les chances de partager ensemble des vrais moments de qualité

Pour partager des bons moments de qualité il est aussi important parfois d’organiser des surprises à l’autre en prévoyant une activité que vous pouvez partager ensemble.

Vous pouvez vous fixer comme objectif de demander à votre conjoint une liste de cinq activités qu’il souhaiterait faire avec vous ou de penser à une activité que votre conjoint apprécie mais qui vous est aussi agréable, pas question que cela soit une torture pour l’autre mais un moment de plaisir partagé.

Le troisième langage émotionnel de l’amour est : Les cadeaux

Certaines personnes, sans pour autant être vénales, apprécie qu’on leur montre qu’on les aime avec des cadeaux.

Il ne s’agit pas forcément de cadeaux de valeur mais plutôt de petites attentions qui vont faire plaisir et valorise l’autre.

Parfois ce sont eux qui ont besoin de vous faire des cadeaux, ce qui peut être gênant lorsque l’on ne fonctionne pas de cette manière-là.

Si le langage émotionnel de l’amour de votre conjoint est celui-ci vous pouvez par exemple imaginer une série de petits cadeaux à découvrir ou lui préparer son petit déjeuner tous les matins ou bien même fabriquer un cadeau que vous aurez réalisé pour lui ou encore pensez à lui offrir un cadeau ou un bouquet de fleurs régulièrement. Cela répondra à ses attentes et viendra ainsi nourrir le besoin de son langage émotionnel de l’amour.

Le quatrième langage émotionnel de l’amour : Les services rendus

Chez certains la notion de services rendus est fortement souhaitée car cela leur permet de se rendre compte que leur conjoint leur prête de l’attention et cela donne du sens à leur besoin.

  • Un service rendu peut-être par exemple : prendre un rendez-vous médical pour soi ou pour les enfants et les amener à ce rendez-vous. C’est également faire les courses lorsque l’on s’aperçoit qu’il n’y a plus rien dans le frigidaire plutôt que d’attendre en rouspétant qu’il n’y a plus rien à manger.

Cela peut éviter la charge mentale sous laquelle chacun de nous peut avoir l’impression de crouler et qui est si désagréable à vivre.

Vous pouvez vous donner comme objectif d’essayer de répondre à l’une des demandes de votre conjoint en tentant de devancer un de ses besoins en termes de services rendus.

Enfin le cinquième langage émotionnel de l’amour : le toucher physique

Certaines personnes sont très tactiles et d’autres moins mais sans parler de sexualité, il est important pour certains de sentir un contact physique avec l’autre comme de se tenir par la main, de s’embrasser, de se faire des câlins, voir plus si envie des deux côtés.

Le toucher physique est le principal langage émotionnel pour certains individus et sans lui ils ne se sentent pas aimé, valorisé, reconnu.

Le toucher physique peut amener certaines personnes à créer ou pas un lien avec l’autre et ne pas y répondre peut nuire totalement à la relation amoureuse.

Aussi si votre besoin de toucher physique est important, il est nécessaire que vous en preniez conscience et que vous y répondiez avec votre partenaire de vie.

  • Vous pouvez par exemple lors de sorties, prendre la main de votre moitié, lorsque votre conjoint rentre le soir l’accueillir en le prenant dans vos bras et en l’embrassant.
  • Inviter l’autre à partager une activité sexuelle consentie en n’oubliant pas les préliminaires voir en lui offrant un massage, etc…

Voilà, je vous ai présenté ici les 5 langages émotionnels de l’amour et il convient maintenant que vous identifiez quels sont les vôtres et ceux de votre conjoint.

Ainsi reconnus vous pourrez mieux répondre à vos besoins respectifs et venir nourrir les besoins chez l’autre.

Sachez aussi que nous ne sommes pas réceptifs aux 5 langages émotionnels de l’amour et que parfois il est difficile de les déterminer sans l’aide d’un professionnel.

C’est pourquoi, je vous propose de vous aider à les identifier et pourquoi pas à entamer une thérapie conjugale pour vous permettre de donner un nouveau souffle à votre vie de couple.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour savoir mieux comprendre et gérer votre langage émotionnel et permettre à votre couple de durer dans le temps.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Avez-vous pensé à la thérapie de couple pour sauver votre vie conjugale !

Votre couple va mal et vous vous posez la question de savoir si une thérapie de couple peut vous aider à sauver votre couple ; alors sachez que si vous entamez une thérapie de couple, vous aurez la possibilité, face à un interlocuteur neutre, de pouvoir exposer tous les griefs que vous avez à reprocher à votre conjoint(e) et cela sans jugement.
En plus de l’écoute que vous recevrez, vous pourrez bénéficier de conseils pour vous éviter des décisions trop hâtives car lorsqu’on est en crise on risque fort de prendre des décisions que l’on peut regretter par la suite.
C’est pourquoi, Ghislaine PATTE, vous propose une thérapie conjugale adaptée à votre demande et elle saura vous écouter et vous accompagner avec bienveillance et professionnalisme dans un cadre neutre vous permettant d’exposer toutes les difficultés que votre vie de couple vous amène à rencontrer.
Alors, n’hésitez plus à pas sauter le pas en prenant rendez-vous pour une thérapie de couple sans attendre que votre couple soit en crise.
Rien de plus simple, soit vous téléphonez au 06 66 14 16 80, soit vous prenez rendez-vous directement sur la page prise de rendez-vous en ligne du site.

Mes 3 clés pour affirmer sa confiance en soi !

Pour beaucoup de personnes que j’accompagne dans mon cabinet de Montrouge, il est une phrase récurrente qui revient c’est : « je manque de confiance en moi ».

Ce qui peut les amener à s’interdire de faire des choses qu’ils aimeraient entreprendre mais qu’ils n’osent pas car cela leur fait peur du fait de leur manque de confiance en eux.

Et pourtant si l’on reprend cette phrase de Sénèque que je trouve si juste et percutante : « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas ; c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ».

Ce fameux manque de confiance en soi peut nous rendre les choses effectivement très difficiles à faire, à vivre ou à dire.

Et pourtant contrairement à la croyance populaire, la confiance en soi ne vient pas à nous toute seule, il nous appartient de construire cette confiance en nous de la même manière que nous avons construit ce manque de confiance en nous (peut-être aidé par nos proches ou par des adultes marquants dans notre vie qui sous prétexte de vouloir faire notre bien, nous ont transmis ce manque de confiance en nous qui nous dérange aujourd’hui) .

Alors si vous voulez affirmer ou réaffirmer votre confiance en vous, il serait important que vous preniez votre courage à deux mains pour bâtir votre propre confiance en vous telle que vous la voulez.

Et cet article va vous livrer mes 3 clés pour affirmer votre confiance en soi !

Mais avant de vous les livrer, il me paraît important de définir qu’est-ce que la confiance en soi :

La confiance en soi est un sentiment qui va nous permettre de pouvoir affronter, sans peur, les différents aspects de notre vie, d’avoir l’impression de savoir prendre des décisions sans avoir à douter ou à devoir prendre des conseils auprès des autres ou bien même d’attendre que les autres nous donnent leur avis, qui ne sera peut-être pas le nôtre mais que nous risquons d’appliquer car ces mêmes autres semblent être sûrs d’eux, etc…

Souvent ce manque de confiance en soi peut être associé à la timidité alors qu’il n’en est rien de scientifiquement prouvé.

En réalité, la confiance en soi est l’idée que nous nous faisons de notre capacité à affronter une situation donnée.

De ce fait, il est impossible d’être certain(e) d’avoir confiance en soi en permanence car nous n’avons effectivement pas toujours les capacités de résoudre toutes les situations mais le principal est d’avoir suffisamment de confiance en soi pour arriver à gérer ces situations que nous ne maîtrisons pas même si nous devons avoir recours à des conseils de personnes extérieures.

Je dis bien des conseils, ce ne sont pas aux autres de prendre les décisions à notre place, que ce soit votre conjoint(e), vos amis, vos parents, vos collègues…. Mais à vous-même de savoir vous positionner à un moment donné.

Nous allons aussi parler des conséquences que peuvent avoir pour vous le manque de confiance en soi :

La difficulté à avoir confiance en soi peut générer chez vous des difficultés relationnelles telles que :

  • Avoir des comportements d’évitements, de victimisation
  • Une tendance perpétuelle à la dévalorisation de soi et de son image auprès des autres
  • Et parfois pour compenser ce manque de confiance en soi cela peut prendre une certaine forme d’arrogance qui peut être prise pour de la vanité par les autres alors que tel n’est pas votre propos mais il s’agit juste d’une protection pour vous.

Ce manque de confiance en soi peut vous amener directement à des stratégies qui ne vous correspondent pas et à un auto-sabotage de vos propres ressources.

Alors me direz-vous comment faire pour rétablir cette confiance en soi qui vous manque, je vous donne ici mes 3 clés pour affirmer sa confiance en soi !

Ma première clé pour affirmer sa confiance en soi est :  Parlez-vous autrement !

Très souvent lorsque je demande aux personnes de me parler d’elle, elles commencent toutes par leurs défauts et ne se trouvent aucune qualité ou presque. Car en grattant bien, elles finissent par s’attribuer quelques qualités.

Alors pour moi, nous n’avons pas de défauts mais que de « mauvaises qualités », partant de ce principe, vous pouvez facilement vous trouver des qualités.

Je vous propose donc de faire une liste de vos qualités et de vous les attribuer réellement, c’est-à-dire de vous permettre de les penser « vraies » pour vous comme vous le feriez pour les autres. Car oui pour les autres, nous savons facilement leur attribuer des qualités dont nous ne doutons pas alors changez votre regard sur vous-même et parlez-vous autrement !

Ma deuxième clé pour affirmer sa confiance en soi est :  Détachez-vous du passé !

Le passé est passé et vous ne pouvez revenir en arrière.

Peut-être que des personnes vous ont dit ou fait des choses qui vous ont amené à vous dire que vous étiez nul(le) ou incapable. C’était leur point de vue mais cela ne veut pas dire que c’était la vérité.

Votre vérité vous appartient et elle n’appartient qu’à vous.

Ce n’est pas parce que vos parents avaient leur propre échelle de valeurs qu’elle doit correspondre à la vôtre.

Aussi, je vous propose de créer ou recréer votre propre échelle de valeur : qu’est-ce qui est important pour vous de valoriser chez vous, dans votre personnalité, dans la famille que vous avez créée, dans votre travail, avec vos amis….

Bref, ne vous laissez pas impressionner parce que vous avez appris mais créez ce que vous voulez mettre en œuvre.

Aussi laissez votre passé derrière vous et avancez vers votre futur.

Ma troisième clé pour affirmer sa confiance en soi est : Passez de la procrastination à l’action !

La procrastination n’apporte, en général, rien de bon, si ce n’est de remettre au lendemain des choses que vous auriez pu faire le jour même.

Pour réaffirmer votre confiance en vous, il est important que vous preniez « le taureau par les cornes » et que vous agissiez pour renforcer cette fichue confiance qui vous manque.

Mais il est important que vous procédiez par étape et que vous ne tentiez pas des actions trop importantes d’un seul coup.

Lorsque vous étiez enfant avant de vous demander de sauter du plongeoir dans le grand bain, on vous a appris à barboter dans la pataugeoire puis dans le petit bain et ensuite de sauter dans le grand bain et on vous a très certainement appris avant à nager avant de faire le saut dans ce fameux grand bain. Et bien ce sont les étapes qu’il va vous falloir pour arriver à reprendre confiance en vous.

Créez-vous une auto-évaluation de votre confiance en vous ce qui vous permettra de reconsidérer l’ensemble de vos talents personnels et de renforcer votre confiance en vous.

Cela vous permettra de prendre conscience et d’analyser vos compétences, vos ressources, vos qualités et vous redonnera le goût à agir même en sortant de votre zone de confort et du fameux bénéficiaire secondaire que nous connaissons tous et qui nous permet de ne pas agir.

Alors je vous propose de renouer avec toutes les ressources qui sont en vous et de vous libérez de tous vos freins pour devenir cette personne que vous souhaitez être et qui dispose d’une grande confiance en elle.

Toutefois, je suis bien consciente que seul(e) c’est parfois difficile de mettre en œuvre cette politique de changement.

C’est pourquoi je vous propose un accompagnement personnalisé grâce à une thérapie individuelle qui vous permettra, à votre propre rythme, de récupérer cette confiance en vous qui vous fait tant défaut aujourd’hui.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour obtenir une reprise de confiance en vous plus en adéquation avec la personne que vous êtes vraiment.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

Avez-vous pensé à l’hypnose pour mieux gérer votre stress !

Le mois de février est là et vos bonnes résolutions se sont peut-être déjà envolées car entre le travail, les transports, les enfants, bref la routine quotidienne c’est souvent difficile de les tenir sur du long terme.

Et c’est ainsi que le stress revient s’installer à la vitesse grand V pour nous faire culpabiliser.

En effet, le culpabilité génère chez beaucoup d’entre nous un grand stress que nous pouvons avoir du mal à maîtriser.

C’est pourquoi l’hypnose peut être d’un grand secours pour apprendre à mieux gérer son stress au quotidien.

Alors n’hésitez plus à prendre soin de vous en vous offrant ou en vous faisant offrir des séances d’hypnose pour vous aider à apprendre à relativiser sans culpabilité aucune.

Pour cela, il suffit juste de décrocher votre téléphone en m’appelant au 06 66 14 16 80 ou en prenant directement rendez-vous par le biais de la page prise de rendez-vous de mon site.

Alors à très bientôt pour prendre soin de vous !

Votre thérapeutehttps://www.therapie-et-evolution.fr/qui-suis-je/

Ghislaine PATTE

 

 

Mes 3 clés pour savoir gérer ses émotions !

La gestion des émotions est très souvent abordée par les personnes que je reçois au sein de mon cabinet de Montrouge.

Effectivement pour beaucoup d’entre nous gérer ses émotions reste quelque chose d’abstrait et beaucoup de personnes ne savent pas non plus comment identifier l’émotion qui les envahit et elle se trouvent encore plus démunies lorsqu’il s’agit de savoir comment s’y prendre avec cette émotion et ne plus la vivre mal.

Gérer ses émotions permet de ne plus subir et de préserver sa sérénité et/ou savoir comment prendre du recul par rapport à ladite émotion.

Cet article se propose de vous proposer mes 3 clés pour savoir gérer ses émotions.

En premier lieu quelle est la définition du mot émotion.  Selon le dictionnaire Larousse voici les définitions qui sont données du mot émotion :

Emotion : nom féminin (de émouvoir, d’après l’ancien français motion, mouvement) ayant pour définitions :

Trouble subit, agitation passagère causés par un sentiment vif de peur, de surprise, de joie, etc. : Parler avec émotion de quelqu’un.

Réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement.

Sous l’Ancien Régime, révolte populaire non organisée et généralement de courte durée.

Une émotion est surtout une énergie qui se crée au sein de notre esprit par la conjonction de différentes causes.

Son importance est souvent en lien avec le vécu de chacun. Chacun vivra son émotion à sa manière et aucune émotion ne ressemble à celle qu’une autre personne à pu vivre.

Parfois, elle peut être surprenante car nous pouvons rester maître de nous-même dans certaines circonstances qui pourraient développer la venue d’une émotion et à un autre moment, face à une circonstance similaire, cela va agir de manière totalement différente sur nos émotions et nous laisser totalement démuni.

C’est donc en s’attaquant à la racine de cette émotion que l’on pourra s’en libérer et nous allons voir comment, tout au long de cet article, apprendre à gérer ses émotions.

Mais qu’en est-il pour vous ?

Qui n’a jamais été surpris par ses émotions à un moment donné et peut-être au moment où on s’y attend le moins.

Les émotions peuvent parfois s’apparenter à un jeu, ne dit-on pas le « jeu de ses émotions » émotions qui comme dans un jeu soit nous tourmentent, soit nous entraînent dans des réactions parfois destructrices ou autodestructrices. Si je prends par exemple une colère que l’on n’arrive pas à gérer ou des angoisses qui nous paralysent au point de ne plus pouvoir rien faire ou envisager sereinement cela va avoir une action des plus négative sur nous.

Alors comment faire pour se sortir de ce cycle infernal et ainsi apprendre à gérer ses émotions.

La plupart des personnes tentent avec plus ou moins de réussite de contrôler leurs émotions et le plus souvent le moyen qui leur paraît le plus simple est de les refouler.

Cette attitude n’est pas vraiment la meilleure car elle apporte souvent un certain nombre de perturbations plus que cela n’apporte de solution pour maîtriser ses émotions.

Qui n’a jamais été envahi par une colère montante contre laquelle rien ne semblait pouvoir s’opposer et bien au contraire juste à laisser se développer un flot de réactions plus ou moins importantes, souvent inappropriées et parfois destructrices.

Cela ne vous a, en général, rien apporté si ce n’est qu’une difficulté à gérer vos émotions montantes.

Ma première clé pour savoir gérer ses émotions et d’apprendre à accepter les émotions qui nous envahissent :

Bien souvent, nous avons pris l’habitude de refouler tout ce qui est en rapport avec nos émotions, notamment, parce que lorsque nous étions enfant, nos proches nous ont appris qu’il fallait être fort, ne pas pleurer, ne pas crier, ne pas faire de bruit, ne pas se mettre en colère, etc…

Sauf que c’est sans compter avec la force de notre inconscient qui tôt ou tard se manifestera au niveau de nos émotions.

Et là, nous ne pouvons prévoir comment nous allons réagir et cela nous fait prendre conscience que vouloir maîtriser une émotion est parfois totalement vain. Souvent, il vaut mieux apprendre à reconnaître cette émotion et se laisser aller à travers elle que d’arriver à la maîtriser ce qui ne fonctionnera pas en général.

Mon conseil : plutôt que de vouloir maîtriser ou nier une émotion à tout prix, il vaut mieux tenter de l’apprivoiser pour qu’elle devient positive ou lieu de négative.

Ma deuxième clé pour savoir gérer ses émotions est d’apprendre à gérer le stress né de cette émotion :

Si l’on prend l’exemple typique d’une personne qui doit parler devant un public important.

L’idée peut à priori lui plaire et peut-être même ne pas lui faire peur. Pour autant lorsqu’elle va se retrouver devant le groupe de personne venue l’écouter, il se peut que, n’arrivant pas à gérer ses émotions, elle perde tous ses moyens, n’arrive plus à articuler, que ses pensées s’affolent et qu’elle se sente complètement submergée par ses émotions qu’elle n’arrive plus à gérer.

Elle va tout faire pour reprendre le contrôle des ses émotions et elle va mener une lutte contre cela et pour autant elle ne parvient pas à arriver à faire sa présentation en étant calme et va même jusqu’à s’en vouloir de ne pas être arrivée au résultat escompté.

Et pourtant, il y a de grande chance qu’elle connaissait et maîtrisait très bien son sujet.

Suite à cette prestation, non seulement, le message n’est pas bien passé, et une fois la pression retombée, elle est épuisée, se juge, se critique, bref elle se dévalorise.

C’est typiquement ce genre de situation qui peut entraîner une perte d’estime de soi.

Qui n’a pas été amené à vivre un jour une situation de ce type, et nous nous sommes tous retrouvés démunis à ne pas savoir gérer cette situation alors que c’était possible.

Mon conseil : ne cherchez pas la perfection et laissez-vous le droit de faire sortir vos émotions, même en public, cela donnera un aspect plus authentique à vos prestations et en plus si vous expliquer aux personnes qui vous entourent ce qui vous arrive, il y a fort à parier qu’elles vous soutiendront et vous encourageront.  N’ayez pas honte !

Mais me direz-vous comment faire pour gérer ses émotions ?

La meilleure des choses à faire est d’arrêter de considérer ses émotions comme des ennemies et vouloir lutter à tout prix contre elles.

Il est bien plus intéressant de considérer que l’on peut les apprivoiser pour qu’elles puissent devenir des amies.

Les émotions sont des signes qu’il vous faut écouter car elles sont souvent constructives et utiles pour nous mais elles ont besoin d’être canalisées.

Par quels moyens ? Et bien c’est ce que ma troisième clé va vous livrer.

Ma troisième clé pour savoir gérer ses émotions est de vous livrer trois exercices faciles à réaliser pour savoir mieux gérer ces émotions qui vous traversent.

La respiration

Allongez-vous et respirez profondément et calmement tout en vous laissant traverser par l’émotion. N’essayez pas de la chasser ou de la contrôler, si vous n’intervenez pas, elle va s’arrêter d’elle-même. il faut juste laisser l’émotion que vous vivez vous traverser. Il est possible qu’après coup vous vous sentiez très fatigué, c’est normal puisque le système nerveux a été sollicité.

Allez marcher

 Vous ne parvenez pas à évacuer ? Faites de l’exercice et surtout de la marche. Pourquoi une préférence pour la marche ? Parce qu’elle ne vous excitera pas, vous pouvez marcher, même vite, sans vous laisser emporter par le mouvement, en restant présent à vous-même.

Parlez-vous comme à vous parleriez à un ami

 Imaginez un instant une personne dans la même situation que vous : quel genre de paroles aurait-elle besoin pour traverser cette émotion, que lui diriez-vous ? Faites la même chose avec vous-même. Parlez-vous à vous-même comme vous parleriez à un ami.

Bien évidemment, j’ai bien conscience que parfois seul(e) ce n’est pas évident à savoir gérer ses émotions. C’est pourquoi, il est souvent utile d’avoir recours à une aide extérieure en entamant une thérapie individuelle pour vous apprendre à mieux savoir gérer vos émotions.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer un travail vous permettra de savoir mieux gérer vos émotions.

Aussi à très bientôt pour un accompagnement personnalisé afin de vous aider avoir la vie que vous souhaitez sans avoir à être en permanence dans le contrôle de vos émotions.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Comment une thérapie familiale peut aider votre famille !

Vous rencontrez des difficultés dans votre famille et vous vous demandez comment en sortir ? alors la thérapie familiale est très certainement faite pour vous.

Par exemple si votre vie de famille est dysfonctionnelle et que vous ne vous entendez plus, qu’un lourd secret de famille pèse sur tous les membres de votre famille…

Les raisons sont nombreuses et variées pour avoir besoin d’entamer une thérapie familiale.

Certes, cela peut concerner le lien entre les parents et un ou plusieurs de leurs enfants mais aussi concerner des frères et sœurs qui ne s’entendent pas ou plus ou bien des familles recomposées dont les enfants des deux côtés n’arrivent pas à créer des liens ensemble ou bien une difficulté que rencontre l’un des enfants ou même encore un apparentement qui ne se fait pas ou mal et qui aura une incidence sur l’ensemble de la famille ou encore un deuil d’un parent ou d’un enfant qui chamboule l’équilibre de ladite famille.

Ce qui fait que la vie d’une famille peut vite devenir un enfer pour tout le monde et parfois même entraîner des difficultés dans le couple parental.

Car il ne faut pas oublier que tout au long de notre vie, nous ne recherchons qu’une seule et unique chose c’est d’être aimé(e) à notre juste valeur et nous mettons tout en œuvre pour y arriver notamment auprès de nos parents, frères et sœurs ainsi que de la famille proche.

Quitte parfois à nous engager dans une relation destructrice pour la famille.

Certains parents favorisant cette situation car soit ils ne s’entendent plus entre eux, soit l’un veut prendre le pouvoir sur l’autre notamment en terme d’éducation et d’autorité, soit ils sont eux-mêmes victimes de secrets de famille qui leurs ont été transmis par les générations précédentes, soit ils privilégient un enfant par rapport à un autre…

Et lorsque cela arrive, il y a fort à parier que la situation va s’envenimer de façon radicale à court ou moyen terme et que souvent les conseils, qui peuvent être avisés, des proches ne suffisent pas à régler le problème.

Aussi me direz-vous si les proches ont du mal à nous aider en quoi une thérapie familiale peut y arriver !

Cette question peut effectivement se poser à vous car vous vous dites que si vous et vos proches familles, amis n’ont pas pu vous aider à remédier à votre problématique en quoi un thérapeute qui ne connaît pas tous les tenants et aboutissants de votre famille peut lui y arriver.

Alors laissez-moi vous expliquer en quoi cela peut vous aider :

En premier lieu, il est bon de se rappeler qu’être parent ou bien trouver sa place en tant qu’enfant est souvent difficile car nous ne sommes aucunement préparés à cela. En effet, il n’existe aucune école de préparation à cette vie de famille.

C’est pourquoi, nous pouvons nous sentir débordés face à une situation familiale qui nous dépasse et qui nous amène à nous remettre en question.

Il peut y avoir des exemples de cela comme, par exemple, l’évolution que nous trouvons trop rapide de nos enfants, les difficultés que peuvent rencontrer nos adolescents. Et tout cela doit être géré, sans perturber la cohésion entre les différents membres de la famille.

Entamer une thérapie familiale sert à renouer des liens qui peuvent s’être distendus entre différents membres d’une même famille ou d’une même fratrie.

Néanmoins quand c’est l’histoire familiale qui est à l’origine des blessures ou des traumatismes que nous avons pu avoir ou ressentir enfant il est nécessaire qu’un travail thérapeutique de fond soit effectuer avec l’ensemble des membres de la famille.

La thérapie familiale au travers de différents outils peut permettre de rouvrir un dialogue entre les personnes concernées, dialogue qui s’était parfois tari ou qui était impossible à entamer tant les relations étaient tendues.

Le fait que la thérapie familiale se déroule au sein du cabinet du thérapeute peut aussi aider à un apaisement car les discussions ne se passent pas au domicile et cela permet de se retrouver dans un lieu neutre et inconnu de chacun ce qui procure une forme d’égalité entre les différents membres de la famille.

Néanmoins, dans certaines situations, il est important que des séances soient réalisées au sein du lieu de vie de famille pour que le thérapeute perçoive des dysfonctionnements qui peuvent être propres à la configuration des lieux.

S’engager dans une thérapie familiale vous permettra de mettre en place des solutions durables et adaptées pour ne pas faire perdurer ces situations conflictuelles.

Toutefois, il est important que chacun des acteurs soient vraiment impliqués dans cette thérapie pour qu’elle puisse apporter le plus rapidement possible les changements attendus.

Mais la bonne volonté de chacun et les réponses à certaines questions que chacun des membres de la famille apportera seront le plus souvent le révélateur des dysfonctionnements à modifier pour l’ensemble de la famille.

La thérapie familiale vous permettra de mettre en œuvre de nouveaux changements pour vous et votre famille et ainsi privilégier le dialogue et la communication plutôt que les disputes ou les non-dits qui ne servent à rien si ce n’est à faire plus de mal que de bien.

Convaincu(e) qu’un travail thérapeutique est à réaliser dans votre famille ? dans ce cas faites-vous confiance et n’hésitez plus à inciter tous les membres de votre famille à entamer une thérapie familiale.

Néanmoins, je suis bien consciente que seuls c’est souvent difficile de réussir à se sortir de ce type de situation.

Alors si vous avez envie d’avoir une famille harmonieuse et qui retrouve son calme et que vous rencontrez des difficultés à y arriver, n’hésitez plus à entamer une thérapie familiale qui vous aidera à savoir mieux communiquer entre vous et à résoudre bon nombre de souffrances que vous pouvez rencontrer ensemble.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour obtenir une vie de famille plus en adéquation avec vos attentes.

Alors à très bientôt pour un accompagnement personnalisé afin de vous permettre d’obtenir la vie de famille que vous souhaitez plus sereine et harmonieuse et cela dans la durée !

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Nouveau en 2020 Thérapie et Evolution vous propose la thérapie en ligne !

Et oui, grande nouvelle en 2020, la thérapie en ligne est active désormais et vous pouvez en bénéficier si vous souhaitez vous engager dans une thérapie mais vous n’avez pas envie ou le temps de vous rendre chez un thérapeute. Alors la thérapie à distance est faite pour vous.

Peut-être préférez-vous que cela se passe chez. Tout cela est possible grâce à la thérapie à distance par skype, WhatsApp, par téléphone ou par e-mail.

Thérapeute confirmée en thérapies de couple, individuelle et familiale et hypnothérapeute, je vous propose, désormais, de vous recevoir aussi bien en présentiel qu’en ligne. Alors si vous avez besoin d’un accompagnement thérapeutique et que vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas vous rendre en cabinet (agoraphobie, déplacement professionnel, agenda surbooké…), ne vous privez pas de ce moyen tout aussi efficace et parfois mieux adapté à vos contraintes personnelles ou professionnelles

Alors n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez m’exposer votre situation et ce sera avec plaisir que je vous accompagnerais dans votre démarche.

Je vous propose le témoignage de Julie, agoraphobe, qui vous explique la façon dont cela se passe :

« C’est un moment pour moi, de chez moi car certaines fois j’ai besoin de me retrouver face à un écran plutôt qu’en face à face avec la thérapeute, c’est pourquoi, j’ai choisi cette formule. Bien que j’ai créée avec ma thérapeute une relation de confiance qui se confirme à chaque rendez-vous une fois par semaine ou tous les 15 jours, en fonction de mes besoins, que je ne manquerai pour rien au monde tellement cela m’apporte. Il me suffit juste de prendre rendez-vous en ligne sur son site, de faire un virement, de payer par Paypal ou d’envoyer un chèque auparavant et la séance peut débuter. Le fait de ne pas être en contact direct n’est pas gênant pour moi car ça me permet d’avoir une distance et un recul qui fait que  je que je me sent mieux lors de la séance».

Julie a choisi d’entreprendre une thérapie à distance car cela la rassure et lui a permis au bout de plusieurs séances de pouvoir commencer à envisager les choses autrement pour pouvoir sortir de chez elle.

Bien évidemment, ce type de thérapie permet à des personnes expatriées ou habitant dans une région ne disposant pas de thérapeutes ou à des personnes handicapées ne pouvant se déplacer ou travaillant trop ou avec des horaires non compatibles avec les horaires d’ouverture d’un cabinet de pouvoir bénéficier d’une thérapie tout aussi efficace que si elle se déroulait en direct.

Ces techniques sont très utilisées aux Etats-Unis et au Canada mais commencent à se développer fortement en France, alors n’hésitez plus, franchisez le pas et contactez-moi pour envisager une thérapie à distance.

Vous pouvez désormais le faire par le biais de ma page sur le site psychologue.net ou directement sur la page prise de rendez-vous en ligne de mon site : www.therapie-et-evolution.fr

En 2020 avez-vous pensé à l’hypnose pour arrêter de fumer !

Et oui, avez-vous pensé à l’hypnose pour arrêter de fumer en 2020 !
Janvier est le mois des bonnes résolutions qui, certes, ne sont pas toujours faciles à tenir pour bon nombre d’entre nous.
Mais il y en a une qui ne peux que vous aider dans votre vie de tous les jours c’est d’arrêter de fumer.
En effet, fumer nuit gravement à votre état de santé en général en vous procurant bien des désagréments comme le manque de souffle, des problèmes cardiaques, un éventuel cancer….
Pour toutes les raisons que vous connaissez, arrêter de fumer est une des plus importantes décisions que vous prendrez…
N’attendez-pas qu’il soit trop tard pour réagir, prenez votre vie en main, changez maintenant.
Une solution rapide et efficace peut s’offrir à vous car parfois votre seule volonté ne suffit pas.
Cette solution c’est hypnose qui peut réellement vous aider à l’arrêt du tabac à une seule condition c’est que vous soyez déterminé(e) à effectuer ce changement dans votre vie.
Pour en savoir plus, n’hésitez plus à me contacter au 06 66 14 16 80 ou à prendre directement un rendez-vous en ligne sur mon site : http://www.therapie-et-evolution.fr
Au plaisir de vous aider dans cette démarche salutaire pour votre santé et qui vous permettra également de pouvoir dire que vous avez tenu une de vos résolutions de 2020.

Votre vie de couple vous paraît fade, mes 3 clés pour redonner de l’intensité votre vie de couple !

Tout le monde vous le dit ; vous avez tout pour être heureux(se) en couple mais vous ne l’êtes pas. Afin de vous aider à le (re)devenir, je vous propose mes 3 clés pour redonner de l’intensité à votre vie de couple !

Car oui, sur le papier vous pouvez avoir tout pour être heureux(se) dans votre vie de couple et pour autant ne pas se sentir épanoui(e) et ne pas bien comprendre pourquoi.

Vous avez un gentil conjoint ou une gentille épouse, une belle maison, un job intéressant, vous êtes jeune ou encore jeune et en bonne santé, vous avez créé une jolie famille et pourtant vous avez parfois l’impression de passer à côté de votre vie ou tout du moins celle que vous vivez vous paraît fade et incolore.

Cet article va vous permettre de trouver les 3 clés pour redonner de l’intensité à votre vie de couple.

Parfois, on a l’impression que la vie de couple que l’on a rêvée a subitement disparue et se trouve en dehors de vos attentes actuelles.

Mais rien n’est perdu car il existe 3 clés qui vont vous permettre de redonner de l’intensité à votre vie de couple !

La première clé pour redonner de l’intensité à votre vie  de couple est de vous recentrer sur vos besoins essentiels :

Et pour cela, il est indispensable de se poser la question suivante :

Que souhaitez vous mettre dans votre bonheur qu’il soit individuel ou en couple.

C’est une question importante car souvent on ne réfléchit pas à ce que l’on souhaite mettre dans son bonheur personnel et/ou en couple.

Beaucoup et plus particulièrement les hommes (désolée messieurs) pensent que l’argent ou le matériel suffit à combler l’autre ; or il s’avère que bien souvent il ne s’agit que d’un leurre bien loin de rendre heureuse la personne avec laquelle vous vivez.

Le bonheur matériel n’est pas forcément celui que l’autre recherche mais plutôt celui lié aux sentiments amoureux, à la tendresse, au fait que l’on s’intéresse à qui il est vraiment. 

Et si cette base là, ce fondement principal n’est pas pris en compte, c’est ce qui peut vous amener à trouver votre vie fade et terne.

La deuxième clé pour redonner de l’intensité à votre vie de couple est de savoir communiquer vos demandes à votre conjoint(e) :

Une des premières règles que j’essaie de faire comprendre aux couples qui viennent me consulter en thérapie conjugale c’est que l’autre n’est pas vous et qu’il ne comprend pas instantanément vos besoins. Aussi, il est nécessaire de savoir communiquer vos besoins existentiels à votre partenaire de vie ainsi qu’à votre famille de façon à ce que vous soyez compris(e) et respecté(e) dans votre demande.

Souvent j’entends, il ou elle pourrait quand même comprendre ce que je veux et derrière cela il y a plein d’incompréhensions dans la demande qui est floue voire même pas claire du tout pour la personne qui la formule. Alors imaginez que c’est encore moins compréhensible pour la personne qui reçoit la demande sans la comprendre et qui se devrait d’y répondre immédiatement de la bonne manière. A part, si elle dispose de dons de voyance, il y a peu de chances que vous soyez compris(e) ou entendu(e).

Aussi n’hésitez pas à faire en sorte de formuler clairement ce que vous attendez de l’autre (qui n’est certainement pas dans votre tête) et qui ne comprend peut-être pas votre demande si elle n’est pas exprimée clairement.

Une bonne entente commence par une communication comprise et compréhensible par l’autre. Ne l’oubliez surtout pas et votre vie de couple n’en sera que plus harmonieuse.

Enfin, la troisième clé pour redonner de l’intensité à votre vie de couple est de retrouver de la séduction dans vos rapports quotidiens et intimes.

Effectivement, souvent, la lassitude du couple intervient alors que vous vivez ensemble depuis un certain moment et que vous avez l’impression qu’il ne se passe plus rien de nouveau ou à découvrir dans votre vie intime et sexuelle.

En effet, la routine, les enfants, les soucis peuvent venir perturber votre libido et vous avez l’impression qu’il ne se passe plus rien d’intéressant dans votre vie de couple et votre vie sexuelle.

Se réinventer dans ce domaine peut paraître compliqué à certain(e)s mais pour autant il peut y avoir de la tendresse, de la complicité et pourquoi pas vous autoriser à retrouver la séduction qui animait votre relation au début.

Savoir se séduire sur du long terme demande un effort car souvent on a tendance à penser que l’autre est acquis qu’il n’y en a plus à faire.

Or c’est un tort car se séduire tout le long de sa vie de couple peut aider à garder la magie des débuts dans la relation que votre couple aura ensemble et saura protéger ainsi tout le long des années de vie commune.

De plus, cela aura un impact positif sur la libido de chacun et cela ne nécessite pas de gros investissement seulement  des gestes d’attention tels qu’un resto ou un cinéma à deux de temps en temps, quelques compliments et pourquoi pas un bouquet de fleurs ou une bonne bouteille à partager à deux (avec modération en ce qui concerne l’alcool) et pour les plus téméraires réserver un hôtel de charme pour y passer une nuit sans les enfants par exemple.

Apprenez aussi à vous détacher des soucis du quotidien et n’oubliez surtout pas de vous aimer à nouveau mais d’une manière différente.

Alors si vous rencontrez un manque d’intensité dans votre vie de couple, n’hésitez pas à démarrer une thérapie de couple avant que les regrets s’installent durablement car le risque en attendant trop longtemps est de s’éloigner et de ne plus pouvoir continuer votre vie à deux.

Je suis entièrement convaincue que, parfois, en restant tout seul un couple confronté à ce type de difficulté peut avoir du mal à résoudre ses problémes mais qu’il peut y arriver mais avec l’aide d’un professionnel de la thérapie de couple.

Alors pour ne pas laisser votre couple se détériorer, n’hésitez pas à me consulter pour que je puisse vous accompagner dans votre démarche de thérapie de couple en prenant rendez-vous par le biais de l’onglet rendez-vous en ligne du site ou en me téléphonant au 06 66 14 16 80 et je vous recevrai à mon cabinet de Montrouge ou par Skype si vous ne pouvez vous rendre au cabinet.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Bonne année 2020

Je vous présente mes meilleurs voeux pour l’année 2020.

Que cette nouvelle année vous apporte la réalisation de tous vos souhaits et le bonheur pour vous et vos proches et qu’elle vous permette de vous réaliser en devenant auteur de votre vie.

Ce site est là pour vous aider à trouver le type de solution qui sera la mieux adaptée à votre problèmatique.

N’hésitez pas à me contacter soit par le biais de la page contact, soit en prenant directement rendez-vous en ligne, soit en me contactant au 06 66 14 16 80.

Je serais heureuse de vous accompagner en cette nouvelle année pour vous permettre de réaliser l’ensemble des changements que vous souhaitez pour votre vie.

Couple : mes 5 astuces pour bien commencer l’année !

La nouvelle année se profile et vous vous dites que c’est le moment de prendre de bonnes résolutions, alors pourquoi ne pas en prendre pour votre couple.

La fin de l’année et le début de la nouvelle sont souvent l’occasion de tirer un bilan de ce qu’on a vécu ensemble tout au long de cette année et de se rendre compte du positif et de ce que l’on ne veut pas refaire ou renouveler.

Vous le faites bien pour votre carrière, vos loisirs, vos enfants alors pourquoi ne pas l’envisager pour votre couple.

Cet article vous propose ces 5 astuces pour vous permettre de faire un bon bilan de l’année 2019 et d’en tirer du positif pour 2020.

La première astuce : les mauvais moments tu oublieras !

Effectivement la fin de l’année est souvent l’occasion de vider sa tête des mauvaises choses et des mauvais comportements mis en place dans votre couple comme les ruminations, les rancoeurs, les colères, les emportements, éventuellement la violence entre vous, bref, toutes ces choses qui vous empêchent d’être totalement heureux dans votre vie de couple et qui vous ont perturbé tout au long de cette année 2019.

En cela, la deuxième astuce que je vous propose vous y aidera certainement.

La deuxième astuce est : communiquer tu le feras sans compter !

Et oui, je n’arrête pas tout au long de mes articles de le répéter mais la communication est indispensable dans le couple. cf article comment avoir une communication réussie dans le couple. 

Sans cette communication, point de salut pour votre couple ; je ne peux que vous le redire mais attention à utiliser la bonne communication celle qui ne fait pas de reproche mais qui au contraire tente de réconcilier les points de vues.

N’oubliez pas non plus qu’il existe deux types de communication, la verbale (ce que l’on dit) et la non-verbale (ce que votre corps exprime) et que les deux doivent être en cohérence si vous voulez que votre communication soit entendue. Alors faites-y attention lorsque vous voulez faire passer un message à votre moitié.

Parfois, il vous sera utile de répéter plusieurs fois votre demande pour obtenir la réponse que vous souhaitez mais veillez aussi à bien formuler cette demande, sinon votre attente risque de se prolonger sans obtenir de satisfaction et là vous rentrerez dans une zone de frustration au lieu d’aller vers du consensus ; consensus qui est nécessaire à toute vie de couple réussie et heureuse.

Et oui, faire des concessions peut s’avérer très utile car c’est parfois un petit sacrifice qui vous permettras de faire ensemble de grandes choses dans votre vie à deux.

La troisième astuce est : des activités en commun tu auras !

Bien évidemment, vous n’êtes pas obligé de tout faire ensemble et d’avoir des goûts identiques sur tous les sujets mais un minimum de points communs et d’activités partagées à deux est souvent important pour une bonne cohérence de votre couple.

Aussi n’hésitez pas à partager vos loisirs, les tâches ménagères, les obligations liées aux enfants telles que les devoirs, les sorties, les rendez-vous médicaux, les occupations diverses et variées que vous pouvez avoir ensemble car cela vous facilitera grandement la vie d’une part et d’autre part, vous aurez l’impression de vous soutenir, de vous épauler et de vous aider autant dans vos activités de loisirs que dans les tâches un peu plus pénibles de la vie en commun.

N’oubliez pas non plus la sexualité dans ces activités communes car cela vous rapprochera très certainement mais veillez à faire attention à ce que ce soit un moment de plaisir partagé et pas une contrainte pour l’un ou l’autre des partenaires.

Osez en parler ensemble de ce que vous aimez ou pas dans ce domaine car cela vous fera peut-être changer votre manière de faire et cela la rendra certainement plus ludique et attractive.

La quatrième astuce est : des projets d’avenir tu feras !

Qu’ils soient en couple, en individuel ou en famille, il est important de prévoir des projets qui sont inclus dans la vie du couple comme par exemple, avoir des enfants, acheter un bien immobilier, prévoir des vacances, faire un tour du monde en camping-car, changer de travail,  faire un régime ensemble, avoir plus de temps pour soi, etc… 

En général le début de l’année est propice à tous ces projets, parfois un peu fous, mais qui mettent du piment dans la vie de chacun et même si c’est un projet individuel comme changer de travail, ou faire un régime, il est bon que l’autre membre du couple soutienne ou participe activement au projet de son conjoint.

Cela donne un but et permet d’avancer ensemble sur le projet alors n’hésitez pas à avoir des projets communs qui se réaliseront ou non dans le courant dans l’année mais peu importe vous aurez avancé et grandi ensemble tout au long de ce projet.

La cinquième astuce est : une thérapie de couple tu n’hésiteras pas à engager si nécessaire !

En effet, pourquoi attendre d’être arrivé à une extrémité difficile pour votre couple avant de vous engager dans une démarche de thérapie conjugale.

En effet, cela ne pourra qu’être très bénéfique pour votre « entité couple » que de vous engager dans ce type de thérapie qui vous apportera le fait d’identifier les points de blocages que vous pouvez rencontrer, de mieux vous connaître, de savoir mieux communiquer et surtout de repartir avec de nouvelles bases pour votre couple et pour vous-même.

Alors ne vous en privez pas.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour obtenir une vie de couple plus en adéquation avec vos souhaits pour 2020.

Aussi à très bientôt pour un accompagnement personnalisé afin de vous aider à obtenir la vie de couple que vous souhaitez plus sereine et harmonieuse.

Alors adieu 2019 et vive 2020 et son lot de bonnes résolutions à prendre à deux.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Joyeux Noël

Je vous souhaite un joyeux noël avec vos proches et surtout en paix avec vous-même et avec les autres.

Que cette période festive vous apporte tout les cadeaux que vous désirez et surtout qu’elle vous permette de voir les choses qui vous dérangent différemment en prenant conscience de tous les bienfaits que la vie peut vous apporter.

Aussi, pourquoi ne pas vous faire un cadeau à vous-même en vous offrant une thérapie individuelle, familiale ou conjugale suivant vos besoins ou des séances d’hypnose pour vous soulager de vos maux.

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit soit de m’appeler au 06 66 14 16 80 ou de prendre directement rendez-vous sur la page rendez-vous en ligne de mon site.

Alors à très bientôt.

Votre thérapeute.

Ghislaine PATTE

A quoi sert l’hypnose !

Peut-être avez-eu envie d’essayer l’hypnose ericksonienne mais vous vous posez de nombreuses questions notamment en quoi l’hypnose peut vous aider.

Voici quelques suggestions pour y voir plus clair :

DANS VOTRE VIE PERSONNELLE :

A diminuer votre stress,
A maigrir et mieux vous alimenter,
A augmenter votre confiance en vous,
A arriver à traverser une étape de deuil plus facilement,
A mieux appréhender la dépendance affective,
A changer et ainsi vous sentir mieux,
A accepter une étape de vie compliquée ou difficile à traverser,
et bien sûr à stopper une addiction ou compulsion (tabac, alcool, nourriture, drogue…).

DANS VOTRE VIE PROFESSIONNELLE :

A devenir plus créatif,
A mieux gérer votre efficacité,
A savoir gérer votre stress et mieux aborder les périodes de rush générant du stress,
A être à l’aise en public,
A améliorer votre concentration,
A apprendre à gérer un poste de management,
A savoir prendre du recul et privilégier l’essentiel.

DANS VOTRE PRATIQUE SPORTIVE :

A savoir mieux gérer votre concentration lors de vos compétitions
A améliorer votre  motivation
A valoriser vos ressources mentales et physiques
Monopoliser ses ressources physiques

Cela vous permettra grâce à l’hypnose d’atteindre vos objectifs et ainsi de vous réaliser pleinement.

Alors n’hésitez pas à vous lancer en réservant rapidement une séance d’hypnose pour la nouvelle année.

Pour cela rien de plus facile soit vous m’appeler directement au 06 66 14 16 80, soit vous prenez directement rendez-vous sur la page prise de rendez-vous en ligne de mon site : www.therapie-et-evolution.fr

Citation inspirante du jour

Je vous laisse méditer sur cette citation de Confucius :  « Celui qui déplace des montagnes commence par déplacer des petites pierres ».

Souvent nous voulons faire des changements radicaux dans nos vies sans se rendre compte qu’il faut commencer par de petites choses avant de soulever le plus important.

Si vous rencontrez des difficultés à soulever « vos montagnes », il serait peut-être important de vous faire accompagner dans cette démarche.

Aussi pourquoi ne pas envisager une thérapie individuelle qui vous aidera à trouver la solution aux problèmes qui vous dérangent dans votre vie au quotidien.

Alors n’hésitez pas à me consulter pour que je puisse vous accompagner dans le ou les changements que vous souhaitez entreprendre.

Une thérapie individuelle n’est pas forcément très longue mais vous apportera à n’en pas douter le changement tant désiré si vous vous engagez véritablement dans cette démarche.

Peut-être que certaines étapes seront « remuantes » pour vous mais vous en tirerez au final beaucoup plus de satisfaction que si vous rester dans votre « zone de confort » sans chercher les causes de votre mal-être.

Aussi n’hésitez plus à vous faire du bien contactez-moi soit au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page contact ou prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer le changement tant espéré car seul(e) il est parfois difficile à mettre en place.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si cette citation vous inspire n’hésitez pas à partager cette actualité sur vos réseaux sociaux.

Mes 4 secrets pour avoir un couple qui dure !

Qu’est-ce qu’un couple heureux, vraiment heureux, me direz-vous ?

Si l’on s’en tient à la définition du couple uni par le dictionnaire Larousse, il s’agit de personnes unies par le mariage, liées par un pacs ou vivant en concubinage.

Cette définition, bien que réelle, est un peu simpliste en réalité.  Il s’agit surtout d’un mélange entre deux individualités et une unité qu’est le couple.

Pour durer un couple doit savoir faire attention aux besoins et aux attentes de chacun et se respecter en tant que couple et qu’individualité pour que l’alchimie fonctionne.

Toutefois, il serait faux de penser ou de croire que les couples qui s’entendent bien ne sont jamais en conflit et ne connaissent pas des crises à certains moments. C’est dans la façon de savoir gérer leurs désaccords que ces couples vont pouvoir trouver une harmonie qui leur permettra de durer sur du long terme.

Cet article, va vous donner 4 secrets pour devenir ou rester un couple qui dure dans le temps en harmonie l’un avec l’autr

Le premier secret pour avoir un couple qui dure est avant tout de bien choisir son partenaire :

En effet, cela paraît simple, mais au quotidien dans ma pratique de thérapeute de couple, je m’aperçois que cela n’est pas si évident que ça de trouver la bonne personne avec laquelle on envisage une vie de couple sur du long terme.

Certes, il peut y avoir eu une attirance physique au départ mais il est nécessaire, pour durer, de trouver la bonne personne celle qui est faite pour vous, celle qui a une réelle estime pour vous qui partage des valeurs et des goûts communs avec vous.

Il est primordial que vous vous sentiez à l’aise dans le fait de pouvoir exprimer librement vos attentes et vos besoins et que vous vous sentiez en confiance et reconnu(e) dans votre demande légitime d’amour partagé.

Il est aussi important d’avoir un soutien réciproque pour pouvoir avancer sereinement ensemble face aux difficultés que chacun peut rencontrer dans sa vie que ce soit dans le domaine privé ou professionnel.

Qu’une véritable cohésion puisse se ressentir lorsque vous avez à surmonter une difficulté ou même un moment joyeux mais que tout simplement vous puissiez affronter les choses de la vie ensemble et en totale confiance.

Pour certains couples, il peut être fondateur de ressentir l’un pour l’autre une réelle admiration dans les moments importants mais surtout il est impératif de construire des projets de vie communs.

Le deuxième secret pour avoir un couple qui dure est de parler et de savoir communiquer :

J’ai parfois l’impression de me répéter, mais je ne le répéterai jamais trop, la communication dans le couple est essentielle pour permettre à son couple de durer dans le temps.

Cela permet de mieux prendre en compte ce que l’autre a envie car bien évidemment vous n’êtes pas dans la tête de votre moitié et s’il ne vous dit pas ce qu’il pense vous ne pouvez pas le devinez.

La communication dans le couple est si importante que beaucoup en oublie la nécessité et sont surpris de s’apercevoir qu’ils n’arrivent plus à comprendre leur conjoint.

Je ne peux que vous conseiller de veiller à avoir une communication ouverte et sans penser à la place de l’autre (puisque vous n’êtes pas à sa place ni dans sa tête) et ce sur tous les domaines de votre vie de couple pour arriver à surmonter les griefs que vous pouvez avoir ensemble.

Pour en savoir plus sur la communication dans le couple, je ne peux que vous proposer de lire un précédent article que j’ai écrit sur le sujet : Couple : comment avoir une communication réussie !

Le troisième secret pour avoir un couple qui dure est de garder son individualité :

Certes, s’il est nécessaire de fusionner à certains moments de sa vie de couple, cela ne veut pas dire être fusionnel tout le temps.

Il est important, si vous voulez que votre couple dure dans le temps d’avoir aussi des moments rien qu’à vous, que ce soit un loisir, un centre d’intérêt ou une activité différente mais il faut que vous puissiez vous nourrir individuellement pour arriver à nourrir votre couple de vos expériences personnelles.

La liberté de chacun est un rempart à l’ennui et la routine dans le couple, avoir sa bulle d’individualité est stimulant pour chaque membre du couple et permet également de savoir mieux gérer sa vie de couple.

Attention toutefois à ne pas confondre individualité et égoïsme ce qui n’est clairement pas la même chose et cela n’aura pas la même incidence sur votre vie à deux.

Le quatrième secret pour avoir un couple qui dure est de savoir faire la différence entre compromis et frustration :

Et oui pour que son couple dure et résiste au temps, il est impératif de savoir faire la différence entre compromis et frustration car votre vie de couple peut facilement dégénérer en guerre ouverte si cela n’est pas fait.

En effet, il est important de savoir jusqu’où les agissements de votre conjoint deviennent si insupportables pour vous qu’ils vous amènent dans une telle zone d’inconfort qu’au final vous n’arrivez plus à les supporter et que cela génère chez vous de la frustration.

Il me semble donc impératif d’en prendre conscience et de pouvoir en discuter ensemble pour que cela soit de l’autre du tolérable et donc du compromis.

Il est nécessaire de trouver des compromis acceptables pour chacun d’entre vous.

Vous ne pouvez changer l’autre à votre guise aussi respect ses besoins en trouvant un point d’accord ensemble, respectez son point de vue et veillez à ce qu’aucun des deux ne prenne le dessus sur l’autre.

Faites, également, attention à ce que ce ne soit pas toujours le même qui fasse des compromis car cela devient vite lassant et n’apportera au final chez lui que de la frustration ce qu’il faut éviter à tout prix.

Le compromis est essentiel pour chacun de vous trouve son rôle dans le couple et se sente suffisamment à l’aise pour exprimer son point de vue et que vous puissiez trouver ensemble des solutions vous correspondant.

Alors si vous avez envie d’avoir un couple qui dure dans le temps et que vous avez des difficultés à y arriver, n’hésitez plus à entamer une thérapie de couple qui pourra vous aider à savoir mieux à mieux appréhender et obtenir une meilleure communication dans votre couple

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour obtenir une vie de couple plus en adéquation avec vos attentes.

A très bientôt pour un accompagnement personnalisé afin de vous accompagner pour obtenir la vie de couple que vous souhaitez plus sereine et harmonieuse et surtout qui dure dans le temps !

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

Pourquoi effectuer une thérapie de couple ?

A certains moments de votre vie de couple même si vous formez un couple solide, il se peut que vous connaissiez des moments difficiles. S’il ne s’agit que d’une crise passagère rien de grave, mais lorsque les disputes deviennent de plus en plus courantes et que l’on arrive plus à se parler sereinement, sans cri, sans critiquer l’autre sans cesse, il devient urgent d’entamer une thérapie de couple.

Malheureusement très souvent chez les couples que je reçois à mon cabinet de Montrouge, la thérapie de couple représente souvent la dernière solution avant d’envisager une séparation. Rien n’ayant été anticipé et ils ont attendu la crise de trop pour agir. Ce qui est dommage car s’ils avaient pris le temps de le faire avant ils auraient pu trouver des compromis à faire à deux qui auraient évité bien des disputes et des souffrances pour le couple. Au lieu de cela, il se retrouve dans des situations générant pour eux de la frustration et ils ne sont pas toujours prêts à faire les compromis ou concessions qui sont souvent nécessaires dans une vie de couple.

Une des clés de la réussite d’une thérapie de couple c’est que généralement elle s’effectue à deux, je veux dire par là que les deux membres du couple doivent être investis dans la démarche pour que la thérapie soit porteuse de solutions. S’il n’y en a qu’un seul des deux est partant l’autre ne fera peut-être pas grand-chose pour tenter d’arranger la situation.

Bien que je m’aperçoive que ce sont souvent les femmes qui sont à l’origine de cette demande de thérapie de couple, de plus en plus d’hommes me disent être demandeur de cette thérapie de couple car ils en comprennent les enjeux de tenants et des aboutissants pour eux, leur couple et éventuellement leur famille.

Afin de vous aider au mieux, je vais aborder ici les questions que l’on me pose le plus souvent avant de démarrer une thérapie de couple.

Quelles sont les différentes raisons qui motivent une consultation de thérapie de couple :

Si vous lisez cet article c’est que vous vous posez très certainement la question du pourquoi. Pourquoi effectuer une thérapie de couple. En effet, les couples qui viennent me consulter sont souvent en réelles difficultés de communication. Ils ont du mal à se comprendre, voire ils ne communiquent plus du tout ou mal en s’affrontant sur des sujets sensibles ou délicats pour eux.

Souvent ils évoquent un manque de respect entre eux, une infidélité mal vécue, une libido en baisse, un démarrage de vie de couple qui nécessite des ajustements difficiles à faire, le fait d’intégrer une famille recomposée dans leur histoire d’amour, une mauvaise répartition des tâches ménagères dans le couple la fameuse « charge mentale ménagère » dont l’un des deux souffre, l’arrivée d’un bébé qui chamboule la place et les rôles de chacun, la famille de l’un ou l’autre des membres du couple qui est trop présente, une retraite non préparée qui au final est mal vécue et qui peut entraîner des difficultés dans le fait de se retrouver toute la journée ensemble.

Bref, les raisons de se disputer sont nombreuses et le but de la thérapie de couple est de travailler à trouver la meilleure communication possible au sein du couple.

Quel est le rôle du thérapeute de couple :

Mon rôle est bien évidemment d’écouter les deux parties mais surtout de rétablir le dialogue qui est rompu tout en ne restant pas dans la plainte.

Mon but est d’être une facilitatrice de la reprise de la communication mais en toute neutralité et bienveillance.

Il est important d’aider le couple à comprendre pourquoi il en est arrivé à créer des mécanismes qui empêchent une vie de couple sans heurts.

Parfois pour arriver à se parler entre eux, mes clients passent par moi pour communiquer lors des séances ce qui évite les cris et les incompréhensions.

Souvent, il faut remonter dans leur passé pour arriver à comprendre quels sont ces mécanismes et ainsi trouver les failles qui les empêchent d’être heureux dans leur vie de couple.

En général, lors de la consultation chacun exprime avec ses mots son ressenti et il arrive que je réexplique avec d’autres mots, ce qui vient d’être dit, lorsque l’autre membre du couple ne semble pas comprendre ce que son conjoint a tenté d’exprimer.

A chaque fois, je fais en sorte que le temps de parole soit réparti de manière équitable afin qu’aucun d’eux ne se sente lésé.

Comment se déroule une thérapie de couple :

La thérapie de couple fait partie des thérapies brèves systémique, ce qui fait qu’elle est à envisager sur quelles séances qui peuvent aller de 6 séances minimum à 20 séances en fonction de la problématique abordée.

La thérapie s’effectue le plus souvent au cabinet mais il est possible de les réaliser par Skype si vous êtes loin ou à l’étranger.

Le premier rendez-vous se déroule en couple et permet d’aborder le ressenti de deux protagonistes sur leur histoire, la crise qu’ils traversent, comment ils voient évoluer leur relation, les critiques qu’ils adressent à l’autre…

Puis, un rendez-vous en individuel leur est proposé afin de traiter des aspects plus personnels propres à chacun des conjoints.

Ensuite pour les autres rendez-vous, il y aura une alternance entre le travail à effectuer en couple et les séances en individuel. Il leur sera proposé aussi régulièrement des séances à deux pour refaire un point sur les avancées qu’ils ont pu ressentir entre eux et individuellement.

Il y a aussi la passation de différents tests ou indicateurs qui leur permettront de mieux se connaître et surtout de mieux comprendre l’autre et de savoir communiquer ensemble.

Une méthode de communication est d’ailleurs proposée pour arriver ainsi à mieux se comprendre et surtout à arriver à s’écouter avant de se parler.

Si besoin d’autres rendez-vous seront à programmer sur une problématique non encore résolue ou s’il y a besoin de traiter des points individuellement chez l’un ou l’autre des membres du couple.

Comme dans toute thérapie, il est nécessaire que le couple soit engagé dans la démarche pour que cela fonctionne et je m’en assure lors du premier rendez-vous car c’est la condition sinequanone pour que la thérapie de couple soit efficace.

Néanmoins, chaque jour, je vois des couples rencontrant des difficultés qui finissent par renouer les liens qui s’étaient défaits ou éloignés et qui repartent de mon cabinet prêt à réécrire une nouvelle vie de couple ensemble.

Mon conseil :

Si vous rencontrez des difficultés dans votre couple, n’hésitez pas à démarrer une thérapie de couple avant que le conflit s’installe durablement car le risque en attendant trop longtemps est de s’éloigner et de ne plus pouvoir continuer votre vie à deux.

Je suis entièrement convaincue que sans aide, un couple peut avoir du mal à résoudre seul ses problématiques mais qu’il peut y arriver mais avec l’aide d’un professionnel de la thérapie de couple.

Alors pour ne pas laisser votre couple se détériorer, n’hésitez pas à me consulter pour que je puisse vous accompagner dans votre démarche de thérapie de couple en prenant rendez-vous par le biais de l’onglet rendez-vous en ligne du site ou en me téléphonant au 06 66 14 16 80 et je vous recevrai à mon cabinet de Montrouge ou par Skype si vous ne pouvez vous rendre au cabinet.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

 

Novembre – Mois sans Tabac – un mois pour arrêter de fumer !

Novembre – Mois sans Tabac – un mois pour arrêter de fumer !

Alors si vous vous sentez motivé(e) pour relever ce challenge, avez-vous pensé à l’hypnose pour vous permettre d’y arriver.

Vous pensez avoir tout tenté pour arrêter de fumer mais malgré votre volonté, vous n’y arrivez pas tout(e) seul(e), ne désespérez pas, l’hypnose peut être une excellente alternative pour vous y aider.

Solution facile et naturelle, l’hypnose vous accompagnera en douceur pour vous permettre d’arrêter la cigarette.

Alors n’hésitez plus, prenez votre santé en main et contactez moi pour réserver votre séance d’hypnose « arrêt du tabac » ou contactez moi au 06 66 14 16 80

La charge mentale dans le couple : mes 5 astuces pour y remédier !

Beaucoup de jeunes femmes étant en couple que je reçois dans mon cabinet de Montrouge me parle de leur charge mentale et de la difficulté d’en parler avec leurs conjoints qui ne semblent pas prendre totalement conscience de ce que cela représente pour elles.

C’est vrai qu’entre le travail, la maison et les enfants, il y a peu de place à la détente, à la distraction et au plaisir de prendre un moment pour soi.

Mais alors cette charge mentale c’est quoi ?

D’après Wikipédia, la charge mentale « ménagère » renvoie à de nombreuses actions du quotidien qui peuvent sembler anodines, mais qui occupent une place prédominante dans les pensées de certaines personnes (notamment les femmes).

Ce phénomène s’illustre à travers des tâches quelconques telles que s’occuper de la vaisselle, de la lessive, payer les factures, penser à la liste de course, aller au supermarché ou encore appeler l’opérateur téléphonique, l’assurance ainsi que d’autres actions qui additionnées sont mentalement pesantes.

La charge mentale ménagère ne consiste pas seulement dans la simple réalisation de ces tâches, elle s’exprime principalement dans le fait de penser à ces tâches. Ce sont ces pensées qui représentent « un poids », l’esprit n’est pas libre car tout au long de la journée, il doit se rappeler les choses qui doivent être réalisées. L’esprit est accaparé par une liste d’action à ne pas oublier, ce qui représente une source de fatigue mentale et physique.

Cette répartition des tâches ménagères peut si elle est mal répartie entraîner des sentiments parfois extrêmes comme la jalousie, la fierté, la rancœur alors que bien souvent ces sentiments pourraient être évités au sein des couples.

Ce qui m’a amené à vous donner cinq astuces simples et de bons sens à mettre en œuvre pour permettre à votre couple de passer outre cette charge mentale bien compromettante dans la vie de nombreux d’entre vous.

Alors que faire pour que cette charge mentale ne détruise pas votre couple, c’est ce que cet article se propose de traiter de manière à ce que vous puissiez y remédier facilement pour la paix de votre vie commune.

Ma première astuce pour y remédier c’est de savoir déléguer certaines tâches ménagères tout en redorant le blason de ces « fameuses tâches ménagères ».

Il est vrai qu’elles sont souvent vues comme des tâches subalternes et souvent dédiées aux femmes.

Aussi il me semble important, pour que la charge mentale ne devienne pas insupportable, que les tâches ménagères soient partagées par les deux membres du couple et aussi par les enfants du couple s’ils sont en âge d’aider leurs parents (par exemple que ce soit eux qui rangent leur chambre, qu’ils aident à mettre la table ou qu’ils aident à la desservir, etc…)

Alors pourquoi ne pas s’attribuer certaines tâches en fonction de ses appétences personnelles. Peut-être que Monsieur peut s’occuper de la cuisine ou des rendez-vous médicaux ou d’amener les enfants faire une activité le week-end et Madame gérer les machines à laver et vaisselle, amener les enfants à l’école, etc… ou inversement.

Il faut aussi parfois savoir déléguer certaines tâches et accepter de se faire aider par les parents, les grands-parents, les amis ou des intervenants extérieurs comme une baby-sitter ou une femme de ménage.

On peut aussi préparer un planning des tâches à effectuer pour chacun ce qui rendra plus facilement visible ce que chaque personne devra réaliser et ce sans prise de tête.

Vous pouvez également faire des to-do list réaliste et réalisable et le fait de rayer ce qui a été fait vous rendra satisfait(e) et prêt(e) à avancer vers une autre action à effectuer.

Mais ne continuez pas à vous croire ou voir comme un sur-homme ou une sur-femme car cela ne vous aidera pas à effacer cette charge mentale et ne fera, au contraire, qu’accentuer l’impression que vous n’arrivez à tout faire et rendra cette charge mentale si lourde à porter sur vos frêles épaules.

S’apporter du soutien et s’aider ne vous apportera que réconfort et confiance en vous et en votre couple.

Ma deuxième astuce pour remédier à la charge mentale dans votre couple est de savoir prioriser les tâches à effectuer.

Parmi tout ce qu’il y a faire dans une journée avez-vous déjà pris le temps de vous demander ce qui compte vraiment pour votre couple.

Très souvent on pense individuellement à ce qui est important pour nous mais avez-vous déjà fait l’inventaire de ce qui est important pour vous deux et pour votre famille

Est-ce d’avoir une maison rangée, des repas équilibrés, une vie sociale intense, que le ménage soit nickel et les vêtements rangés et repassés ou bien préférez-vous des moments de qualité ensemble ou en famille.

Aussi, il est important d’y réfléchir ensemble pour constituer ce qui sera la partie primordiale de votre organisation d’un côté et de l’autre ce qui peut être délégué ou qui a une importance toute relative que vous pouvez mettre de côté.

N’hésitez pas à prioriser séparément d’abord puis en couple et à confronter vos résultats pour faire ressortir ce qui est le plus important pour l’ensemble des membres de votre tribu.

Si vous faites ce petit travail en amont vous serez surpris de voir que certaines choses qui vous paraissaient indispensables finalement ne le sont pas tant que ça et que de fait elles disparaissent d’elles-mêmes de votre charge mentale.

Ma troisième astuce pour remédier à la charge mentale dans votre couple est de faire un partage équitable des tâches.

Savoir bien partager ne signifie pas pour autant faire 50/50 car cela risque d’être impossible et de vous laisser un léger goût amer de frustration dans la gorge.

Toutefois, faites attention de ne pas avoir d’a priori sur les compétences de votre conjoint(e) car non le ménage n’est pas réservé aux femmes et l’administratif aux hommes. Et bien heureusement d’ailleurs

Autre chose, peut-être pouvez-vous partager certaines tâches ménagères ensemble, comme les courses ou les activités avec les enfants par exemple et ainsi passer du temps ensemble et faire d’une corvée un moment de plaisir.

Essayez également d’éviter la procrastination. En effet, le fait de remettre à plus tard ne va pas faire que les corvées vont s’envoler comme par magie, bien au contraire, elles seront plus importantes à régler et ne vont pas se faire aussi rapidement que vous l’aimeriez.

Alors pour avancer sereinement dans votre liste de tâches à effectuer, posez-vous les questions suivantes :

Demandez-vous ce que vous aimez faire ou ce qui vous dérange le moins.

Répondez également à la question suivante : en quoi je suis bon ou motivé et vous verrez que les réponses viendront tout naturellement.

Attelez-vous plutôt à des tâches qui ne vous semblent pas insurmontables pour éviter tout découragement et renoncement de ce fait.

Tentez de vous répartir les tâches de manière équitable et écologique pour chacun.

Ma quatrième astuce pour remédier à la charge mentale d ans votre couple est laisser chacun s’organiser.

Et oui pour éviter le paroxysme du découragement, il me semble important que vous laissiez chacun d’entre vous s’organiser mais en respectant les règles énoncées ensemble.

Ne soyez pas l’un sur l’autre à tenter de contrôler ce que fait l’autre mais prononcer des encouragements voire des félicitations lorsque votre moitié est allé au bout des tâches prises en charges ou extrêmement bien réalisées.

Les encouragements sont toujours vecteurs du meilleur à venir. Le découragement procure tout l’effet inverse.

 

Ma cinquième astuce pour remédier à la charge mentale dans votre couple est la pratique de la gratitude.

Entre vous n’hésitez jamais à pratiquer la gratitude et à communiquer ensemble car c’est souvent par des reproches et surtout par un manque de communication que la charge mentale arrive et devient insupportable à vivre pour celui qui en ressent les effets négatifs.

Communiquez le plus possible et laissez l’autre pratiquer une activité de détente sans remords ni reproche mais de façon équitable pour le couple.

Mais toutefois, j’ai bien conscience qu’ il n’est pas évident d’arriver sans aide extérieure à s’en sortir sans reproches et aspects négatifs aussi c’est pourquoi je vous propose un accompagnement qui vous permettra de résoudre le problème bien avant d’en arriver à une situation compliquée à vivre pour votre couple.

Aussi si vous vous trouvez dans une situation similaire, je serais heureuse de vous accompagner dans une démarche de thérapie conjugale ou de coaching matrimonial.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour envisager une vie de couple plus heureuse et harmonieuse sans vous laisser envahir par cette fameuse charge mentale.

Alors à très bientôt pour un accompagnement personnalisé afin de résoudre posément tous les petits tracas du quotidien.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

Arrêt du tabac – Avez-vous pensé à l’hypnose

Vous souhaitez vous libérer de la cigarette ou de la vapoteuse qui sont nocives pour votre santé et votre bien-être.
Alors faites-vous accompagner par l’hypnose.
Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de me contacter au 06 66 14 16 80 ou de prendre un rendez-vous directement via la page prise de rendez-vous de mon site :
www.therapie-et-evolution.fr
A très bientôt pour vous aider à devenir plus libre vis-à-vis du tabac.

Savez-vous pratiquer la gratitude !

De plus en plus on parle d’exprimer sa gratitude mais cela veut dire quoi exactement.

Si j’en crois la définition qui est donnée il s’agit d’exprimer un sentiment affectueux que l’on éprouve envers quelqu’un.

Facile à dire me direz-vous mais moins facile à faire.

Dire merci, montrer un signe de reconnaissance à l’autre, se parler positivement sont autant de signes qui vont vous aider à exprimer votre gratitude que ce soit auprès de votre famille, de vos amis, de vos collègues, peut-être même à votre patron, etc…

Pratiquer la gratitude permet de développer des émotions positives envers soi et envers les autres.

La gratitude permet d’être dans le lâcher-prise sur tout ce qui nous ennuie et dans l’optimisme et cela libère la pression que vous vous mettez régulièrement.

Elle vous réconcilie avec vous-même et avec les autres en favorisant la relation aux autres.

Elle permet de développer l’altruisme et la générosité.

Alors ne vous en privez pas ; apprenez à dire merci tant aux autres qu’à vous-même et soyez enfin heureux.

Pour arriver efficacement et durablement à pratiquer la gratitude, n’hésitez pas à me contacter par le biais de la page contact de mon site ou en m’apppelant au 06 66 14 16 80 et je vous apprendrai à pratiquer la gratitude de manière facile et sans arrière pensée.

Alors à très bientôt.

Avec toute ma gratitude

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez aimé cette actualité, n’hésitez pas à la partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

Adultère : les 6 signes qui vous permettent de penser que votre conjoint vous trompe !

Vous êtes en couple depuis peu ou au contraire depuis de longues années et subitement vous avez des doutes ou vous soupçonnez que votre conjoint vous trompe car il a changé de comportement.

Dans cet article, je vous propose 6 signes pour tenter d’identifier si cette situation est bien celle à laquelle vous pensez.

Dans mon cabinet de thérapeute de couple à Montrouge, il m’arrive souvent de recevoir des couples confrontés à cette problématique à savoir que l’un à trompé l’autre ou parfois que les deux membres du couple se soient mutuellement trompés.

Mais c’est toujours un signe de souffrance pour ceux qui vivent cet adultère ou bien qui sont simplement dans cette peur d’être trompé.

Toutefois, s’il convient de prêter attention à ces 6 signes qui vous permettent de penser que votre conjoint vous trompe, je tiens également à préciser que même si vous reconnaissez certains comportements de votre partenaire de vie cela ne veut pas forcément dire qu’il vous trompe et qu’il s’agit d’un adultère.

En premier lieu et pour commencer quelle est la définition du mot adultère :  selon le dictionnaire Larousse la définition est la suivante : Qui entretient une liaison extraconjugale : Conjoint adultère.

Il est important pour vous de savoir que si vous vous retrouvez ou vous vivez ce type de situation, votre couple risque de se trouver dans une période de fortes turbulences et souvent l’aide d’un thérapeute de couple est important pour faire un point sur votre situation et que cela vous permettra de savoir si votre relation peut être sauvée ou s’il convient d’y mettre fin.

Aussi, je vous propose d’analyser ci-dessous les 6 signes qui vous permettent de penser que votre conjoint vous trompe.

 Il ou elle change d’apparence physique

Même si cela peut apparaître comme un signe évident, faites néanmoins attention à ce signe là car cela ne veut pas forcément dire que votre conjoint vous trompe s’il souhaite simplement changer de look ou à se montrer sous son meilleur aspect. (Peut-être cela vient-il tout bonnement d’un changement de poste ou de travail et qu’il doive se présenter sous son meilleur aspect).

Toutefois, il est important d’y prêter attention car lorsqu’il y a adultère, votre conjoint aura tendance à faire des efforts vestimentaires et également souhaitera envisager une perte de poids ou cherchera à arrêter de fumer alors que cela faisait des années que vous lui demandiez de le faire sans retour de sa part.

Si vous voyez un changement radical d’apparence il est probable qu’il puisse y avoir soupçon d’infidélité.

Il ou elle change les mots de passe de son mobile et/ou de son ordinateur

Les personnes adultères ont souvent un besoin de cacher tout ce qu’ils font sur leur ordinateur ou leur téléphone mobile pour ne pas prendre le risque d’être découvert.

Alors si vous vous rendez-compte que votre conjoint change ses mots de passe subitement ou qu’il efface régulièrement l’historique sur son ordinateur il y a de grandes chances qu’il soit infidèle.

Si vous lui demandez de vous communiquer les mots de passe de ses comptes, de son mobile et de son ordinateur et qu’il ou elle refuse alors que vous y aviez accès auparavant vous pouvez légitiment douter de son infidèlité.

 Il ou elle est de plus en plus souvent injoignable

Vous cherchez à joindre votre conjoint et il ou elle ne répond pas ou plus à vos appels téléphoniques.

Enfin, lorsque vous arrivez à vous contacter il ou elle a toujours une bonne excuse pour ne pas vous avoir répondu, par exemple une réunion improvisée ou bien il n’y avait pas de réseau…

Si vous constatez que ces excuses arrivent de plus en plus souvent vous pouvez vous posez la question si ces excuses sont réelles ou si cela ne peut pas cacher une infidélité.

Il ou elle est rapidement sur la défensive si vous osez le ou la confronter sur ce sujet

S’il est bien un sujet que l’on souhaite ne pas aborder lorsque l’on trompe son conjoint, c’est bien d’en parler avec lui.

Alors si votre conjoint ne souhaite pas aborder franchement ce sujet c’est peut-être qu’il est sur la défensive et parfois même il peut, se sentant acculé, vous accuser du fait que ce soit vous qui le trompiez.

Là aussi posez-vous la question d’un adultère car lorsqu’on a rien à se reprocher on accepte d’en discuter sereinement.

Il ou elle fait des dépenses inexplicables et qui ne vous sont pas pour vous

Une situation d’adultère implique souvent des dépenses inconsidérées ou inexplicables pour vous.

Une liaison extra-conjugale est souvent coûteuse pour celui qui la vit et il est très rarement possible de taire ce type de dépenses sur du long terme sans que cela est un impact sur les finances du couple.

Aussi si votre partenaire vous cache ses relevés de compte, si vous vous rendez compte de dépenses intempestives, il serait bon de revoir cela avec lui car il se peut qu’il ou elle se trouve en situation financière délicate du fait d’une infidélité.

Et enfin votre vie sexuelle a changé

Lors d’une situation d’adultère, il est possible que vous fassiez l’amour moins souvent, votre conjoint étant plus concentré sur ses envies de l’autre personne que sur vous-même.

Néanmoins, de nombreux couples que je reçois expriment que leur vie sexuelle n’est pas forcément épanouissante car avec la routine la demande n’est plus aussi intense qu’au début de leur relation sans qu’il y ait un adultère pour autant.

Cependant, s’il n’y a pas ou peu de vie intime il est bon de se poser la question du pourquoi cette situation.

Mais parfois, il se peut que ce soit l’inverse, subitement votre conjoint va vous faire plus l’amour (pour ne pas se faire prendre) et si il ou elle vous demande de faire des choses nouvelles au lit, vous pouvez légitimement vous posez la question et lui demander pourquoi il ou elle change vos habitudes et où il ou elle a appris ces nouvelles positions.

En cas de doutes, il est important d’avoir une communication franche sur ce sujet et d’écarter ou non les soupçons d’adultère dans votre relation de couple.

Si vous avez des difficultés à avoir une réponse, il se peut qu’il s’agisse d’une relation adultère qui lui a donné de nouvelles envies sexuelles.

Alors si vous vous retrouvez dans ces 6 signes qui vous permettent de penser que votre conjoint vous trompe, n’hésitez plus à entamer une thérapie de couple qui pourra vous aider à savoir mieux gérer ce type de situation généralement difficile à vivre pour tous les couples qui y sont confrontés.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour obtenir une vie de couple plus heureuse et harmonieuse telle que vous la souhaitez.

A très bientôt pour un accompagnement personnalisé en fonction de la crise que vous traversez dans votre vie de couple.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

 

Mes 4 astuces pour devenir un couple heureux et le rester !

Au sein de mon cabinet de Montrouge, je reçois de nombreux couples qui sur le papier ont tout pour être heureux :

Ils se sont choisis, ils disent s’aimer, ils ont une bonne situation professionnelle et matérielle, ils sont propriétaires pour la majorité d’entre eux, ont une qualité de vie plutôt appréciable, un ou plusieurs enfants et pour autant ils ne sont pas heureux ensemble à l’instant T où ils entrent dans mon cabinet.

Alors cela m’a amené à me poser un certain nombre de questions concernant la manière dont la vision du couple est abordée par ces jeunes couples et surtout à vouloir rechercher pour quelles raisons ils se trouvent dans ce type de situation après un temps relativement assez court passé ensemble (environ entre 3 et 10 ans de vie commune).

Certes, l’usure d’un couple intervient parfois rapidement après avoir eu quelques années passées ensemble car il n’y a plus ce plaisir immédiat de la découverte de l’autre et que la routine commence à faire son effet mais, ceci étant, je me suis aperçue qu’ils manquaient certains éléments essentiels pour avoir une vie de couple des plus réussie.

Et pourtant, des couples heureux durant toute une vie cela existe et ce malgré les difficultés que nous rencontrons tous durant notre vie en couple avec ou sans enfants.

Néanmoins, il faut bien être conscient que certains couples ne sont heureux que le temps de la période de séduction, de ce que l’on peut appeler la « lune de miel » ce qui peut durer de quelques mois à deux ou trois ans. D’autres savent durer plus longtemps ensemble.

Alors pourquoi certains couples réussissent-ils là où tant d’autres échouent ?

Tout simplement parce qu’ils ont compris qu’il suffisait de mettre en place les 4 astuces dont je vais vous parler ci-dessous pour devenir un couple heureux et le rester.

Et pourtant ces astuces sont à la portées de tout le monde, il suffit juste de les appliquer au quotidien pour que votre vie de couple soit subitement plus heureuse ou harmonieuse.

Ces 4 astuces s’appellent la communication , la sexualité, la tendresse et la compréhension et enfin les projets communs.

Ce que j’ appelle également les 4 piliers de la maison couple comme vous l’expose un précédent article intitulé « les 4 piliers de la maison couple »

Ces 4 astuces vous serviront à construire un couple qui saura poursuivre sa progression dans la durée, survivre à la baisse de la passion, gérer les nombreuses sources de conflits que la vie quotidienne peut mettre sur votre chemin et vous aidera à passer les moments critiques inévitables que la vie à deux ou de famille peut engendrer.

Mais pour y arriver, cela peut prendre un peu de temps, d’amour, de tendresse et de complicité.

Souvent dans ma pratique de thérapeute de couple, je me suis rendue compte que bien souvent les bonnes intentions ne manquaient pas pour tenter de mettre en oeuvre ces 4 astuces pour devenir un couple heureux et le rester mais que ce qui fait parfois défaut ce sont les différences de compréhension des comportements et des réflexions entre les hommes et les femmes.

Il manque parfois aussi aux couples que je reçois la nécessité de faire des efforts pour mettre en pratique ces 4 astuces pour devenir un couple heureux et le rester ainsi que la connaissance des dynamiques de couple et l’acceptation du changement des mauvaises stratégies mises en place depuis des années dans leurs couples.

Il ne s’agit pas que de savoir faire mais surtout d’arriver à appliquer ces changements qui ne sont là que pour vous apporter du meilleur mais qui nécessitent que vous lâchiez certaines habitudes qui vous confortent dans votre zone de confort.

Pour y arriver, il est important d’avoir à l’esprit qu’un couple qui dure et qui est heureux se doit d’appliquer ces 4 astuces à savoir une bonne communication où l’écoute active est bien présente et pas seulement les reproches, une sexualité épanouissante pas forcément intensive mais agréable et dans le respect des besoins de chacun, une tendresse et une compréhension dans tous les moments importants pour soi comme pour l’autre et enfin une vie faite de projets partagés et pas de projets égoïstes menés chacun de son côté.

Ce sont tous ses éléments qui vous permettront de vous dire que vous avez réussi à devenir un couple heureux et à le rester.

Que faire si vous rencontrez des difficultés à y arriver ?

Alors, si vous rencontrez des difficultés dans votre vie de couple, pourquoi ne pas tenter la thérapie de couple et pourquoi pas ce qu’on pourrait appeler la « thérapie du bonheur » car c’est un choix qui vous appartient de réaliser cela pour obtenir un couple serein à votre image ; vous pouvez soit être heureux ou malheureux dans votre couple en choisissant  d’exprimer des émotions et des sentiments allant dans un sens ou dans un autre vis-à-vis de votre conjoint.

Plus vous exprimerez à l’autre des sentiments positifs plus vous renforcerez votre vie de couple de manière agréable et durable.

Toutefois, il n’est pas toujours facile d’arriver à faire cela sans l’aide d’un professionnel en thérapie conjugale qui saura vous accompagner dans votre démarche.

C’est pourquoi envisager une thérapie conjugale peut vous apporter toute l’aide dont vous pouvez avoir besoin pour une vie plus épanouie tant personnellement qu’à deux ou en famille car les enfants sont souvent le réceptacle de ce qui se passe entre les parents et ils vous renvoient ce que vous leur donnez comme image de vous-même et de votre couple.

Aussi si votre couple rencontre des difficultés similaires à celles-ci n’hésitez plus à vous engager dans une thérapie de couple et je serais ravie de pouvoir vous aider à accompagner votre couple à devenir un couple heureux et à le rester.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer une vie de couple plus heureuse et harmonieuse telle que vous la souhaitiez.

Alors à très bientôt pour un accompagnement personnalisé en fonction de la crise que vous traversez dans votre vie de couple.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Vous envisagez de devenir l’auteur de votre avenir !

Vous souhaitez retrouver une plus grande harmonie dans votre vie !
C’est ce que vous propose Ghislaine PATTE en mettant à votre disposition tous les outils dont elle dispose pour cela :
. Thérapie individuelle,
. Thérapie Conjugale
. Thérapie Familiale
. Hypnose
. Neurothérapie par mouvements oculaires
. EFT (Technique de libération émotionnelle)
Alors si vous souhaitez reprendre votre vie en main et devenir l’auteur de vos prochains changements n’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 pour que je puisse vous accompagner dans la mise en oeuvre de vos projets.

Vous pouvez également prendre directement rendez-vous sur le site en vous connectant sur la page prise de rendez-vous en ligne.

A très bientôt.

Ghislaine PATTE – Votre thérapeute

Si vous avez aimé cette actualité, n’hésitez pas à la partager sur vos réseaux sociaux.

Avant l’hiver avez-vous pensé à l’hypnose pour stopper la cigarette !

Avez-vous pensé à l’hypnose pour vous aider à arrêter de fumer !
Juste avant l’hiver, c’est le moment d’oser l’Hypnose pour arrêter de fumer.
Vous désirez arrêter de fumer mais malgré votre volonté, vous n’y arrivez pas tout(e) seul(e), ne désesperez pas, l’hypnose peut être une excellente alternative pour vous y aider.
Solution simple et naturelle, l’hypnose vous accompagnera en douceur pour vous permettre d’arrêter la cigarette.
Alors n’hésitez plus, prenez votre santé en main et contactez-moi le plus rapidement possible pour réserver votre séance d’hypnose soit en m’appelant 06 66 14 16 80 ou en réservant une séance sur la page prise de rendez-vous en ligne du site.

Vous avez un désir d’enfant mais votre conjoint n’en veut pas. Comment faire ?

Cela fait un certain temps que vous êtes en couple et vous pensez que ce serait le moment de concrétiser votre amour avec l’arrivée d’un enfant.

Malheureusement vous en avez parlé entre vous et vous vous êtes heurtée au fait que votre conjoint n’a pas la même envie que vous, voir il n’a pas envie d’avoir d’enfant du tout.

Dans ces cas-là comment faire pour résoudre cette adéquation sans briser votre couple.

Il convient surtout de de comprendre pour quelles raisons votre conjoint ne souhaite pas avoir d’enfant.

Je vous propose de vous expliquer certaines raisons et surtout comment arriver à lui faire changer d’avis.

Il ne veut pas changer d’avis mais cela ne veut pas forcément dire qu’il n’en veut pas sur du plus long terme

S’il ne souhaite pas en avoir pour l’instant, cela ne présage en rien qu’il n’en désirera pas plus tard.

En effet, le temps de chacun est parfois différent et certains hommes peuvent dire oui sur le moment et avoir du mal à concrétiser leurs actes le moment venu.

Pour certains arriver à se projeter peut prendre beaucoup de temps car ils ont tendance à se laisser porter et à ne pas être acteur des faits. Ils attendent que vous soyez parfois menaçante pour réagir.

Alors pas de panique, même s’il vous dit qu’il n’en veut pas tout de suite, cela ne veut pas dire qu’il n’en voudra jamais.

Et surtout attendez le bon moment pour lui en parler afin d’avoir une véritable écoute de la part de votre conjoint.

Comprenez aussi quelles sont les raisons qui font qu’il ne souhaite pas avoir d’enfant

Il est important d’arriver à comprendre pour quelles raisons votre compagnon ne ressent pas le besoin d’avoir un enfant.

  1. Il n’a pas envie de perdre son insouciance, sa liberté, sa jeunesse avec les responsabilités qui lui incomberont s’il devient père. Avoir l’impression de perdre son insouciance de jeune homme peut être extrêmement perturbant pour un homme encore assez jeune.
  2. Il en a déjà eu d’une précédente union et ne souhaite pas recommencer à se trouver dans les contraintes d’un nourrisson
  3. Il ne se sent pas prêt pour le moment car il est en plein questionnement professionnel ou existentiel et il ne se sent pas l’envie d’avoir une contrainte de plus à gérer.
  4. Il a peur de ne pas trouver sa place dans la relation entre la mère et l’enfant et il a peut-être peur de se trouver délaissé.

Alors surtout rassurez-le mais ne soyez pas dans le jugement. Parfois on n’est pas prêt à un moment donné puis on le devient quelques temps après.

Soyez patiente, toutefois, lancez-lui des signaux réguliers mais sans pression.

Faites attention à ne pas lui envoyer des mauvais signaux qui auront l’effet inverse que ceux que vous souhaitez lui envoyer pour le faire changer d’avis.

Car bien évidemment, vous pouvez arriver à ce qu’il change d’avis mais en évitant certaines façons de faire négatives que je vais vous exposer ci-dessous.

  1. Eviter de lui faire du chantage du style si on n’a pas d’enfant je te quitte. Cela ne servira à rien qu’à le buter alors que votre but est au contraire de l’amener à changer sa réflexion sur le sujet. Au contraire valoriser ces actions lorsqu’il est en contact d’enfants comme ses neveux ou nièces, les enfants de vos amis….
  2. Attendez qu’il soit prêt et vous verrez qu’il vous sera de plus en plus facile de le convaincre du bien fondé de votre demande et peut-être même que c’est lui qui vous en reparlera en premier.
  3. Montrez-lui des pères ou des futurs pères qu’il connaît et qui sont passés par les mêmes peurs que lui et qu’ils ont réussi à dépasser tout cela et à quel point ils sont heureux maintenant
  4. Dialoguez le plus possible avec lui mais sans que cela devienne un sujet de discorde et/ou de dispute au sein de votre couple
  5. Restez zen face à cette situation même si vous horloge biologique vous fait dire ou penser qu’il serait temps pour vous d’avoir un enfant.
  6. Ne soyez pas dans la plainte en permanence et ayez surtout une communication positive sur le sujet.
  7. Regardez avec lui des documentaires sur les enfants s’il le souhaite car cela aura pour effet de dédramatiser la situation de la grossesse et de l’accouchement.
  8. Dites-lui qu’il est tout-à-fait en capacité de savoir gérer son rôle de père et que vous lui laisserez toute la place nécessaire pour cela.
  9. Revoyez peut-être ensemble votre relation de couple et votre rapport à la parentalité pour que vous vous retrouviez sur la même longueur d’ondes tous les deux.

Comme vous l’aurez compris rien n’est définitif si vous ne vous braquez pas car il n’y a rien de plus déplaisant pour un couple qu’une relation de couple dans laquelle chacun se braque vis-à-vis de l’autre mais soyez plutôt dans un respect mutuel et une compréhension des besoins et désirs de l’autre.

Une petite anecdote à vous raconter pour vous prouver que les choses peuvent changer :

« Je me souviens d’une jeune femme venue me consulter car elle désirait un enfant, que son horloge biologique tournait et surtout qu’elle ne savait comment convaincre son mari d’avoir un enfant alors qu’il n’en souhaitait pas.

Certes c’était égoïste de sa part, d’autant plus qu’elle était plus jeune que lui mais néanmoins ils sont arrivés à une entente qui leur a permis d’avoir la joie d’accueillir un petit garçon car elle a su écouter les réserves de son mari et en ayant une communication plus adaptée, elle a fini par le convaincre de devenir père (ce dont il avait une peur bleue) et il est maintenant un mari et un père comblé. »

Si vous aussi vous vous reconnaissez dans cette histoire il peut être bon pour votre couple de consulter car seul(s) c’est parfois difficile d’arriver à trouver les bonnes clés pour donner à l’autre l’envie de concrétiser son désir d’enfant.

Aussi si votre couple rencontre des difficultés similaires à celles-ci n’hésitez plus à vous engager dans une thérapie de couple et je serais ravie de pouvoir vous aider à accompagner votre couple dans son futur désir d’enfant.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer une vie de couple plus heureuse et harmonieuse telle que vous la souhaitiez.

Alors à très bientôt pour un accompagnement personnalisé en fonction de la crise que vous traversez dans votre vie de couple.

Votre thérapeute

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

 

Pourquoi certains couples ont besoin de devenir infidèles !

« Il y a quelques jours, j’ai reçu en consultation à mon cabinet un jeune homme me disant qu’il était marié et heureux avec sa femme avec laquelle il venait d’avoir un enfant mais que malgré tout, il avait le besoin d’avoir une maîtresse pour laquelle il éprouvait également des sentiments amoureux et son dilemme était qu’il savait qu’à un moment il devrait faire un choix et que ce choix était difficile pour lui car il les aimait toutes les deux. Ce jeune homme était en plein désarroi sentimental et rejouait une sorte de Jules et Jim inversé mais avec au milieu de tout cela un enfant qui n’avait rien demandé, ce qui entraînait chez lui un poids de culpabilité assez fort ».

Et suite à cela, je me suis posée la question de savoir pourquoi certains couples ont besoin de devenir infidèles pour être heureux !

Peut-être que si vous lisez cet article c’est que vous vous reconnaissez dans cette histoire ou que vous avez trompé(e) votre conjoint(e) ou bien que vous ayez été trompé(e) ou encore que chacun d’entre vous a trompé l’autre.

En effet, pour certains couples pas de salut sans infidélité, alors pourquoi me direz-vous ? C’est ce que je vais tenter d’expliquer dans cet article.

Il s’agit là d’un vaste sujet qui peut avoir un certain nombre de réponses que je vais développer ci-dessous.

Rester fidèle implique un véritable engagement envers son conjoint(e) ce qui peut sembler impossible à tenir pour certaines personnes.

Le fait de rester toute sa vie avec une seule et même personne peut faire peur et il n’est pas rare que certains individus trouvent dans l’infidélité un moyen de se sortir de cette routine qui leur fait si peur.

Pour d’autres, l’infidélité représente dans leur couple une part de jeu qui fait monter l’adrénaline chez eux comme peut le provoquer le fait de faire une chose interdite.

De plus, au départ, l’infidélité peut avoir un côté ludique car transgressif et caché comme lorsque l’on était enfant et qu’on se cachait des autres pour jouer.

Le fait de tromper l’autre peut aussi apporter une forme de joie car ce sont des rendez-vous clandestins sortis de toutes les contraintes que peut apporter la vie quotidienne.

Cela peut aussi donner un sentiment d’invincibilité car on fait quelque chose qui sort du contexte classique et que tout le monde ne fait pas.

Toutefois, cela a aussi ses limites car il faut mentir à son conjoint, le trahir et surtout avoir une bonne dose d’organisation pour que cela ne soit pas découvert.

Mais l’adrénaline de ce que cela peut apporter est parfois plus forte que la peur d’être découvert.

Cela peut répondre également à des pulsions de désirs sexuels auxquelles le conjoint n’est pas ou plus réceptif.

L’adage « pour vivre heureux, vivons caché » peut prendre tout son sens pour les personnes tentées par l’adultère. Il est vrai que pour beaucoup cette relation doit rester cachée pour ne pas mettre en péril le couple qu’il forme déjà avec une autre personne.

Pour d’autres encore, le fait d’être infidèle peut leur permettre de renforcer l’amour qu’ils ont pour le conjoint(e)s.

Ce qui peut amener certains couples à décider de ne pas se quitter car ils éprouvent encore de l’amour l’un pour l’autre, de l’attachement ou pour des considérations purement matérielles ou bien qu’ils n’aient plus de désirs sexuels l’un pour l’autre mais ils s’autorisent à ce que chacun aille voir ailleurs afin de satisfaire sa libido.

Dans ce cas, il s’agit d’une autre vision de leur couple de base et cette relation sert à agrémenter ou pimenter leur vie de couple.

Le tout est que cette façon de vivre ne cache pas un dérèglement de leur vie de couple ou une incapacité à se séparer si leur histoire est définitivement terminée et qu’ils ne souhaitent pas se l’avouer.

Il est nécessaire si cela se passe de cette manière que ce soit une décision prise en commun et pas une décision imposée à l’autre pour n’en satisfaire qu’un au final.

Il est, à mon sens, important d’avoir en tête les effets destructeurs d’une telle relation de couple avec adultère et également que la tierce personne qui s’engage dans une relation adultère soit bien consciente également des risques qu’elle encoure à s’engager dans cette relation tripartite.

Beaucoup de personnes qui se lancent dans cette relation adultère disent aimer leur conjoint(e) mais qu’en est-il réellement et peut-on appeler cela de l’amour me direz-vous.

Pour certains couples, la peur de la lassitude, de la routine, peut effectivement jouer dans la perspective de tromper l’autre.

S’ils y trouvent de la satisfaction dans cette façon de vivre ; pourquoi pas en ayant bien conscience de l’engagement qu’ils prennent tant vis-à-vis de leur conjoint(e) que de la personne avec laquelle ils vont avoir une aventure adultère.

Si c’est pour apporter à chaque personne concernée de la souffrance ce n’est pas forcément utile de se contraindre à vivre cela.

Mais parfois, tout(e) seul(e) cela peut être difficile de se poser toutes ses questions sans le retour d’un interlocuteur neutre qui vous aidera à démêler ce qui est important ou non dans votre histoire d’infidélité.

C’est pourquoi je me propose de vous accompagner dans votre démarche pour vous permettre d’y voir plus clair et de savoir ce qui vous convient le mieux et surtout pour arriver à comprendre quelles sont les raisons qui vous ont amenées à vivre cette situation surtout si elle est douloureuse pour vous.

Une des réponses que je peux vous apporter est, par exemple, d’envisager une thérapie conjugale (seul(e) ou accompagné de votre conjoint(e) (dans le cas où cela est possible) afin de pouvoir identifier ce qui vous convient le mieux et comment vous pouvez soit sortir de cette relation qui peut être toxique pour vous, soit pour avoir une vision plus claire de ce que vous voulez vivre dans votre relation amoureuse.

Alors n’hésitez plus à me contacter pour envisager une thérapie conjugale qui pourra vous aider à trouver des réponses aux différentes questionnements que vous pourriez avoir sur votre infidélité

N’attendez plus pour me contacter soit au 06 66 14 16 80 ou prenez rendez-vous par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site.

Alors à très bientôt pour vous accompagner vers une vie de couple sans prise de tête.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le diffuser sur vos réseaux sociaux

Petit conte Zen à méditer

« Si quelqu’un te tend un cadeau et que tu ne l’acceptes pas : à qui appartient le cadeau demande le Maître Samouraï ?

A celui qui a essayé de te le donner – répondit un de ses disciples.

Alors cela vaut aussi pour l’envie, la rage et les insultes dit le Maître. Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui les porte dans son coeur. »

Voici un joli conte qui permet de se rendre compte que bien souvent nous portons en nous des choses qui ne nous appartiennent pas et qu’il serait bon de pouvoir oter de ce qui perturbe notre vie.

Alors pourquoi ne pas démarrer une thérapie individuelle, conjugale ou familiale afin de vous débarrasser de ce qui vous embrasse personnellement ou dans votre vie de couple ou de famille.

N’hésitez pas à me contacter soit au 06 66 14 16 80 ou en prenant directement rendez-vous par le biais de la page prise de rendez-vous de mon site.

A très bientôt.

Ghislaine PATTE

Comment savoir si on est tombé sur le bon partenaire pour sa vie de couple en quatre points !

Passé les premiers temps euphoriques de la rencontre, on en arrive souvent à se poser cette question : Comment savoir si on est tombé sur le bon partenaire de vie et si on a fait le bon choix.

Il s’agit d’une question super importante pour la majorité des couples aussi cet article va tenter de répondre à cette question afin de vous aider à savoir si vous avez fait le bon choix.

Certes le sujet est vaste mais quelques éléments bien précis peuvent vous permettre de savoir si vous êtes tombé sur le bon partenaire pour votre vie de couple.

Le premier point pour savoir si on est tombé sur le bon partenaire pour sa vie de couple est la communication.

Votre communication est-elle aisée et fluide ou bien amène-t ’elle à des disputes régulières même si vous semblez très amoureux.

Et oui être amoureux ne constitue pas un gage de bonne communication car il est important que vous vous compreniez pour avancer sereinement ensemble et c’est au final d’après mon expérience de thérapeute de couple, ce que peu de couples savent faire car chacun pense que l’autre comprend sa vision du monde ou son point de vue.

En PNL (programmation neurolinguistique) on explique que la « carte du monde n’est pas le territoire ». Effectivement chacun à sa vision des choses et on peut ne pas comprendre la vision de l’autre notamment si on ne l’écoute pas.

Sans une écoute active réelle, en faisant preuve d’empathie et en cherchant à comprendre ce que l’autre a à nous dire, il y a de fortes probabilités de ne pas ses comprendre et à ne plus être sur la même longueur d’ondes.

Et c’est cette non écoute qui va apporter à la longue une impression de non compréhension des besoins du partenaire de vie et ainsi favoriser un éloignement pouvant aller jusqu’à la rupture.

Ce qui avouez-le serait dommage !

Alors commencez par avoir une vraie écoute de votre conjoint pour ensuite pouvoir répondre de manière efficience à son mode de communication vous facilitera grandement la vie pour savoir si vous êtes tombé sur le bon partenaire pour votre vie de couple.

Le deuxième point pour savoir si on est tombé sur le bon partenaire pour sa vie de couple est la facilité dont chacun dispose pour se projeter ensemble sur du long terme.

Avoir des projets ensemble est primordial pour avancer ensemble dans votre relation de couple et ainsi savoir si vous est tombé sur le bon partenaire pour votre vie de couple.

Pour tous les couples, il est important d’avoir des projets de vie qui vont dans le même sens. Ils peuvent être sur du court, moyen ou long terme mais il faut que le couple que vous formez fassent des projets ensemble pour envisager son avenir sereinement.

Alors que ce soit, un projet de bébé, l’achat d’un bien immobilier, un voyage à l’étranger, un changement radical de vie, un tour du monde à deux ou en famille, cela ne peut que souder votre couple s’il s’agit d’un projet réfléchi et muri ensemble.

Tout au long de votre vie de couple, il sera nécessaire de fonctionner en mode projets pour vous renouveler et vous permettre de continuer votre chemin de vie.

Néanmoins, faites attention à ce que ce soit un vrai projet à deux et qui plaît aux deux membres du couples et pas seulement à un seul car sinon cela fera apparaître de la frustration chez l’un des partenaires de vie et vous pouvez ainsi mettre votre couple en danger.

Le troisième point pour savoir si on est tombé sur le bon partenaire pour sa vie de couple est de toujours garder de la tendresse l’un pour l’autre.

Il est bien évident qu’entre le début de la relation et quelques années de vie commune après le coup de foudre à des change de ne plus être de la même intensité ;

Tout d’abord parce que si vous avez vécu un véritable coup de foudre il est important de savoir qu’il dure de quelques semaines à 4 ans maximum et qu’il est important de savoir se renouveler pour garder ce sentiment heureux du début de la relation.

Pour se renouveler il est important de se servir de la tendresse que vous pouvez avoir l’un pour l’autre pour ne pas avoir l’impression de vivre ensemble comme des colocataires mais de former un véritable couple prêt à conforter sa relation de couple

Mon conseil n’hésitez pas à user (voire à abuser) de la tendresse entre vous.

Le quatrième point pour savoir si on est tombé sur le bon partenaire pour sa vie de couple est la part du rire dans votre vie de couple.

En effet, savoir rire de soi même et ensemble est un gage de bonne santé mentale et permet aussi de dédramatiser bon nombre de situations qui peuvent paraître conflictuelles, alors n’hésitez pas à rire des petits tracas de votre vie de couple mais sans moqueries sournoises de l’un vis-à-vis de l’autre.

Si vous suivez ce programme, il y a de fortes chances pour que vous soyez tombé sur le bon partenaire de vie pour vous.

Alors si vous voulez vraiment valider que vous êtes tombé sur le bon partenaire pour votre vie de couple, j’ai bien conscience que ce n’est pas toujours facile à déterminer seul(e) ;

Aussi n’hésitez pas à consulter un thérapeute de couple et je serais ravie de pouvoir vous aider à accompagner votre couple par des exercices simples mais concrets à valider que votre partenaire de vie est le bon pour vous.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer une vie de couple plus heureuse et harmonieuse telle que vous la souhaitiez.

Alors à très bientôt pour un accompagnement personnalisé en fonction de vos attentes pour votre vie de couple.

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Interview de Maud T. sur l’hypnose

Bonjour,

J’ai le plaisir de vous proposer l’interview de  Maud T. qui a effectué des séances d’hypnose et qui vous fait part de son expérience.

Bonne lecture à vous.

Ghislaine PATTE

 

Maud, vous avez effectué plusieurs séances d’hypnose avec moi pour maigrir et j’aimerais que vous puissiez faire partager cette expérience aux personnes qui se tâtent sur le fait d’entamer des séances d’hypnose ou qui hésitent par peur de ne plus rien contrôler ou bien même qui pensent que cela ne peut pas fonctionner.

Maud, en quelques lignes, pouvez-vous vous décrire ?

Je m’appelle Maud, j’ai 33 ans, je suis maman de trois enfants de 8, 6 et 3 ans. Je suis mère au foyer mais bien que ne travaillant pas, je suis très stressée car je dois tout organiser pour le bien-être de ma famille.

Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a amené à consulter pour les séances d’hypnose ?

Après trois grossesses, j’ai pris pas mal de kilos (environ 25 kg) que je n’ai pas réussi à perdre. Ces kilos me pesaient et mon conjoint ne me regardait pas et me disait qu’il avait de moins en moins de désir pour moi. C’est ce qui m’a amené à vouloir faire quelque chose car je souhaitais qu’il continue à me voir comme une femme désirable et en plus ne souhaitant plus avoir d’autres enfants, j’ai pensé qu’il était temps pour moi de me réapproprier mon corps, c’est pourquoi j’ai vraiment voulu entamer une démarche mais de manière sérieuse.

Aussi, après avoir tenté pas mal de régimes qui n’ont pas fonctionnés, j’ai entendu parlé de l’hypnose pour maigrir et je me suis dit que je n’avais rien à perdre à tenter cette expérience.

Pouvez-vous expliquer comment se sont passées les séances ?

J’ai vous ai d’abord rencontré et vous avez effectué un diagnostic de ce qu’il y avait à traiter, j’avoue avoir été un peu déçue car je m’attendais à avoir une séance d’hypnose le jour même mais j’ai compris que vous aviez besoin de ce temps pour me connaître et identifier mes blocages afin de faire un meilleur travail par la suite.

Vous m’avez proposé la poste d’un anneau gastrique virtuel ce qui m’a plu car je cherchais une solution comme celle-ci pour perdre mes kilos mais j’avoue que j’avais peur de me lancer dans la poste d’un véritable anneau gastrique.

Puis 4 séances se sont suivies au rythme d’une tous les quinze jours. Un mois après la fin de ces séances, je suis revenue vous voir pour consolider les choses.

Vous m’avez aussi apporté quelques conseils alimentaires pour rééquilibrer ma nourriture et cela m’a bien aidé.

Quels bénéfices en avez-vous tirés ?

J’ai perdu 18 kilos et je continue à faire attention à ce que je manque par contre, je n’ai plus les fringales que j’avais avant lorsque je sentais le stress venir ou que je m’ennuyais.

Quelles difficultés avez-vous pu rencontrer ?

Arriver à lâcher-prise a été le plus difficile pour moi, le reste se passe facilement d’autant plus que votre voix nous porte et nous berce pendant les séances d’hypnose. Vous êtes rassurante et vous permettez facilement le lâcher-prise qui est nécessaire durant les séances car on a l’impression de ne plus rien contrôler.

Enfin quels conseils aimeriez-vous donner ou partager avec une personne qui hésite à se tenter l’hypnose ?

Vraiment n’ayez pas peur de vous lancer mais par contre, il est nécessaire d’avoir envie de le faire pour soi et non pas pour les autres car sinon cela ne marche pas.

J’avais  déjà tenté l’hypnose pour le sommeil mais j’avoue que ce n’était pas comparable avec l’hypnose que fait Mme PATTE c’est pourquoi un autre conseil serait de bien choisir le thérapeute pour votre hypnose.

Ecoutez-vous et laissez-vous porter par la voix douce de Mme PATTE qui aura très certainement l’outil nécessaire pour vous aider.

 

Merci beaucoup Maud pour cette interview qui je l’espère aidera de nombreuses personnes à oser tenter l’aventure de l’hypnose.

N’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 pour obtenir des renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin ou de prendre rendez-vous via la page prise de rendez-vous en ligne de mon site

Bonne rentrée à tous

En ce mois de septembre, mois de rentrée par excellence autant pour les enfants que pour les parents, Thérapie et Evolution vous souhaite une rentrée faite de pleins de bonheurs simples, de joies et de bonne humeur.

Si toutefois, vous ne vous sentez pas dans cet état là, il se peut que vous soyez pris d’une légère déprime ou dépression de reprise après les congés.

Alors n’hésitez pas à consulter pour vous permettre de déjouer cette période critique et de révéler la personne que vous souhaitez être en devenant acteur de votre vie.

Contactez-moi pour un rendez-vous soit en m’appelant au 06 66 14 16 80, soit en prenant rendez-vous en ligne via l’onglet prise de rendez-vous en ligne de mon site.

N’hésitez plus à prendre soin de vous.

Bien à vous.

Ghislaine PATTE

Citation de couple

Je vous propose cette citation de Virginia WOOLF à méditer !

« Ce qu’on attend de l’être avec qui l’on vit, c’est qu’il nous maintienne au niveau le plus élevé de soi-même ».

Effectivement on a aucune envie de se sentir tirer vers le bas lorsqu’on vit une relation amoureuse mais plutôt de se sentir pousser des ailes car le fait d’être aimé nous permet de nous sentir mieux tant dans notre tête que dans notre corps et pas d’avoir l’impression d’être tiré vers le bas.

Si vous vous sentez dans une relation de ce type, il serait opportun d’envisager une thérapie de couple et ainsi de pouvoir porter votre couple dans une meilleure relation de partage et d’amour.

N’hésitez pas à agir si vous ne vous sentez pas porter vers le haut par votre conjoint(e) et contactez-moi soit au 06 66 14 16 80  ou par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site.

A très bientôt.

Ghislaine PATTE

Si vous aimez cette actualité, n’hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux.

Citation de Colette

Je vous laisse méditer sur cette citation de Colette.

Pour ma part, cela évoque le fait qu’il y a toujours des découvertes à faire, des terrains nouveaux à conquérir et qu’en aucun cas il ne faut se limiter à ce que l’on connaît ou pense connaître.

Que de nouveaux terrains de jeux sont possibles mais que bien souvent on ne les utilise pas car la peur nous empêche de le faire. Cf article sur les drivers et sur la difficulté à trouver sa légitimité.

Souvent nous restons bloqués par ce que nous maîtrisons et parfois ce que nous maîtrisons n’est pas le meilleur pour nous.

Aussi il ne faut pas hésiter à envisager une thérapie individuelle pour sortir de ces situations enfermantes et aller vers des nouvelles découvertes à faire pour nous rendre plus heureux.

Alors si vous souhaitez prendre soin de vous et changer votre manière de vivre pour qu’elle soit plus douce et harmonieuse pour vous, ne vous posez plus de questions et agissez en prenant rendez-vous afin de modifier les comportements bloquants et conquérir vos nouvelles découvertes qui vous apporteront sérénité et bonheur.

Je serais heureuse de vous aider à mettre en oeuvre ces changements.

Ghislaine PATTE

Si vous aimez cette citation, n’hésitez pas à la partager sur vos réseaux sociaux.

Couple : comment savoir sauver son couple en cas de crise ?

En premier lieu, pour savoir comment sauver son couple en cas de crise, il faut d’abord avoir conscience que son couple est en danger et que l’on peut être amené à se séparer.

Mais avant d’en arriver là, il y a très certainement une autre solution à privilégier.

Vous pensiez avoir trouvé le bon partenaire de vie et vous vous vous apercevez que ce n’est pas ou plus le cas.  Mais avant de tout casser, peut-être est-il nécessaire que vous vous posiez quelques questions avant d’envisager une rupture.

Cet article a pour but de vous permettre d’y voir plus clair sur vos réelles motivations à sauver votre couple en cas de crise et à ne pas envisager une séparation qui peut souvent être évitée grâce notamment à la thérapie de couple également appelée thérapie conjugale.

En premier lieu, il est important de revenir sur le fondement de votre couple. Sur quelles bases avez-vous établi votre couple et choisi votre partenaire de vie.

Certains couples pensent qu’il s’agit d’avoir trouvé le bon partenaire et d’y ajouter une dose d’amour pour que tout fonctionne comme par magie par la suite.

Or une histoire d’amour est certes basée sur de l’amour, du désir, de l’alchimie mais ce n’est en rien de la magie au quotidien.

Malheureusement au bout de quelques mois, la vision du partenaire et de la vie de couple que l’on vit peuvent vite virer au cauchemar car on se rend compte que cela ne correspond pas à ce que l’on avait envisagé.

Et parfois rien que l’idée de vivre toute une vie avec quelqu’un devient insupportable et cela va vous amener à vous poser des questions qui risquent de faire émerger une crise dans votre couple. Aussi il est important de savoir gérer cette crise pour arriver à sauver son couple.

Il est fort probable qu’au début de votre relation, la question de savoir comment sauver son couple ne se pose pas car chacun des deux partenaires se montre sous son meilleur jour et fait tous les efforts nécessaires pour plaire à l’autre.

Votre homme est plus attentionné que jamais et vous madame, vous regardez votre conjoint avec une certaine dose d’admiration.

Au démarrage, personne ne se critique, au contraire on encourage tous les projets que chacun peut avoir.  De plus, on a tendance à croire que l’autre est le prince charmant ou la princesse éternelle. Il en résulte que chaque partenaire vit dans une forme d’illusion qu’il voudrait voir durer tout le temps.

Tous les obstacles que l’on peut voir ou deviner on se dit qu’on arrivera à les surmonter, que ce n’est pas grave, que cela s’arrangera et on a tendance à les occulter pour arriver à mieux vivre la relation ainsi que ses choix. Bien évidemment on n’a pas envie de se renier en se disant qu’on s’est trompé. Alors rien ne peut nous faire changer d’avis, nous avons choisi le bon partenaire pour notre vie de couple. C’est pour cela que de nombreux thérapeutes appellent cela la « phase passionnelle » et estime qu’elle dure environ 3 années. (ce peut-être moins ou un peu plus) mais c’est pour beaucoup de couples la phase idéale à leur relation.

Dans cette phase, chacun est convaincu de ressentir la même chose que son partenaire et ne se pose pas de questions quant à la réalité de ce que l’on vit. C’est aussi pourquoi le retour à la réalité peut être difficile et mal vécu.

Malheureusement, tout ce qui est occulté resurgit à un moment ou à un autre et comme la passion ne peut durer éternellement, il se produit forcément un moment ou les désaccords arrivent. C’est à ce moment-là, en général, que se produit la première crise de couple.

C’est souvent là que beaucoup pensent à changer de partenaire. Vous avez très certainement des amis qui changent de partenaire tous les 3 / 4 ans car ils ont l’impression de ne plus être dans une certaine forme d’idéalisation du partenaire précédent et les reproches s’enchaînent inévitablement ce qui fait qu’ils décident de partir et de refaire leur vie avec une autre personne avec laquelle ils retomberont dans cette phase d’amour passionnel.

Toutefois, arriver à cette situation n’est pas inévitable. Il suffit pour cela que le couple arrive à transformer la passion en amour, et pour y arriver il doit nécessairement faire quelques efforts pour que cela survienne.

En effet, pour évoluer en tant que couple, il est important de sortir de la bulle du couple et de s’ouvrir sur le monde extérieur. Mais cette évolution est souvent douloureuse et peut engendrer de nouvelles crises par la suite.

Toutefois, il me semble important de garder à l’esprit qu’il n’y a pas de couple sans crise et que de malgré cela il peut en sortir du meilleur pour votre couple.

Changer de partenaire ne vous amènera pas forcément l’extase que vous recherchez car vous courez après une chimère de vie de couple parfaite.

Alors sauf à ce que votre partenaire soit malveillant vis-à-vis de vous (pervers narcissique, homme ou femme violent(e) ou maltraitant psychologiquement) où dans ces cas, il faut partir sans attendre, il y a des solutions aux crises de couple que vous pourrez vivre durant votre relation.

Mais on a beau vouloir sauver son couple encore faut-il savoir quel est le problème. On ne peut pas envisager de sauver son couple sans avoir réfléchi au préalable aux raisons qui ont engendré la crise dans votre couple.

S’il vous est possible de parler de vos problèmes de couple avec votre moitié, faites-le. Si le dialogue est interrompu voire difficile ou que toutes vos tentatives de discussion se soldent par des disputes, il sera nécessaire de trouver une solution à l’extérieur de votre couple et pourquoi pas en entamer un travail de thérapie de couple pour vous aider à aller mieux et ainsi à ce que votre couple ne dysfonctionne plus.

Toutefois, pour préparer un rendez-vous avec un thérapeute de couple, il me semble opportun de vous poser les questions suivantes qui vous aideront à mieux entamer le travail que vous effectuerez avec lui :

  1. Suis-je heureux(se) dans ma vie de couple ?
  2. Qu’est-ce que j’apprécie dans ma vie de couple et au contraire qu’est-ce que je n’aime pas ou plus ?
  3. Quelles sont mes attentes pour la suite de ma vie de couple ?
  4. Quelles sont celles de mon conjoint pour notre vie de couple ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, il sera alors temps de démarrer une thérapie de couple ce qui vous permettra au fur et à mesure des séances qui se dérouleront d’aborder tous les sujets qui vous posent problème et d’accepter de les traiter à fond pour pouvoir y apporter la solution la plus appropriée.

Lors de mes consultations en tant que thérapeute conjugal, les points les plus abordés sont les suivants :

  1. La routine : c’est ce qui apparaît souvent le plus difficile à vivre à de nombreux couples
  2. Le manque de communication : indispensable à une vie de couple réussie mais peu pratiqué par de nombreux couples
  3. Le manque de tendresse : souvent dûe à l’éloignement physique
  4. La sexualité difficile ou inexistante : car quand un couple ne va pas bien c’est un des sujets que l’on aborde plus
  5. Le manque de projets communs : parfois difficiles à mettre en oeuvre si deux individualités trop divergentes vivent ensemble

Aussi, il est bon de réfléchir à tous ses aspects là pour sauver votre couple et ainsi éviter une séparation traumatisante tant pour chacun des partenaires de vie que pour les enfants lorsqu’il y en a.

Mais je suis bien consciente que parfois il est difficile de réfléchir à tout ses points ensemble car la tension est persistante et n’aide pas à trouver des solutions pour sauver son couple.

Ayez aussi en tête qu’un couple se construit patiemment et que ce n’est en rien un kleenex que l’on prend et que l’on jette dès qu’il a servi et qu’il ne nous convient plus.

Bien au contraire un couple se modèle au fil du temps et vous avez très souvent toutes les clés pour faire en sorte que votre couple perdure de nombreuses années

Alors si votre couple rencontre des difficultés et que vous avez vraiment et sincèrement envie de le sauver n’hésitez plus à consulter un thérapeute de couple et je serais ravie de pouvoir vous aider à accompagner votre couple par des exercices simples mais concrets à se sortir de cette crise de couple.

Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi soit par téléphone au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous directement par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site pour entamer une vie de couple plus heureuse et harmonieuse telle que vous la souhaitiez.

Alors à très bientôt pour un accompagnement personnalisé en fonction de la crise que vous traversez dans votre vie de couple.

Ghislaine PATTE

Si vous avez apprécié cet article, alors n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

Couple : comment avoir une communication réussie !

Comment avoir une communication réussie en couple c’est la question que de nombreux couples se posent.

Parfois on a beau être bien ensemble, avoir des idées communes sur les différents sujets de la vie d’un couple, on ne sait pas forcément comment aborder des sujets primordiaux que nécessitent une communication réussie en couple.

Très régulièrement, vous aimeriez aborder des sujets de fond avec votre conjoint(e) mais vous ne savez pas comment vous y prendre car cela vous semble difficile ou incongrue pour vous de parler de ces sujets notamment parce que vous vous demandez comment votre amoureux (se) risque de les prendre.

Néanmoins, comme vous auriez envie d’en parler, beaucoup de questions tournent dans votre tête du style : « est-ce que je dois lui dire telle ou telle chose » ? « Peut-être qu’il vaut mieux que je garde ce sujet-là pour une autre fois » ? « Quelle sera sa réaction si je lui parle de tel ou tel sujet » ? ou bien vous pensez à la place de votre conjoint ce qui ne laisse plus aucune place à la discussion entre vous.

Pourtant avoir une bonne communication dans le couple est indispensable et non négociable car il en va de la survie de celui-ci et ce pour un bon nombre d’années.

Il est vrai que la communication entre un homme et une femme peut être très difficile car faite sur des approches très différentes et que cela peut amener à un manque de communication entre les deux membres du couple.

Et oui ne pas parler ensemble peut être vraiment un problème lorsque qu’il y a de réelles difficultés à résoudre entre vous.

Aussi, il est impératif d’arriver à communiquer sur tous les sujets (même ceux qui fâchent et que parfois on fait en sorte d’oublier) plutôt que de rester avec des dissensions qui ne feront qu’aggraver votre situation.

De plus, il est extrêmement important que les sujets qui vous tracassent ne restent pas sans réponse car le non-dit est plus nocif parfois que de se dire franchement les choses.

Alors quelle est l’importance de la communication  dans le couple ?

Depuis que je suis thérapeute de couple, je me rends compte qu’un des plus importants soucis dans les couples est la communication.

Effectivement, beaucoup de couple pensent savoir communiquer mais en réalité, ils communiquent mal ou pas du tout.

Beaucoup d’entre eux même s’ils sont très amoureux n’arrivent pas à se dire les choses qui les gênent ou les tracassent peut-être de peur de blesser l’autre ou de ne pas arriver à dire les choses sans emportement.

La communication est pourtant la base d’un couple solide et il est important que vous l’entreteniez durant toute votre vie conjugale.

Si vous êtes en couple, c’est justement pour pouvoir partager sur tous les sujets qui constituent votre vie de couple aussi bien les bons moments que les moments les plus difficiles.

Il est certains sujets sur lesquels il est impératif de pouvoir parler ensemble afin d’avoir une communication réussie :

Le premier sujet est la famille : il est extrêmement nécessaire de pouvoir communiquer sur ce sujet (souvent sujet de discorde entre les couples) car la famille que ce soit la vôtre, celle de votre conjoint ou celle que vous avez créé ensemble (à savoir vos enfants) a une influence très important dans votre vie de tous les jours. Alors autant être en phase sur ces sujets. Par exemple, si Madame veut voir ses parents tous les week-ends et que Monsieur ne le  souhaite pas vous risquez vite de vous embrouiller à ce sujet. Si vous n’êtes pas sur la même ligne par rapport à l’éducation à donner à vos enfants, il y a fort à parier que votre couple se trouvera rapidement en difficulté. D’autant plus si vous avez construit une famille recomposée où il y a un fort risque de discorde sur l’éducation des enfants.

Le second sujet est la sexualité : là encore, il est important de communiquer ensemble sur ce sujet sans tabous, de façon à ce que chacun d’entre vous y trouve son compte et que la sexualité soit un moment de jeu ludique et agréable et pas subie (le plus souvent par les femmes). Il est aussi important d’exprimer ce que l’on aime et ce que l’on n’apprécie pas dans ce que propose le partenaire afin d’avoir une sexualité réussie et harmonieuse

Le troisième sujet à aborder concerne les sujets financiers : l’un ou l’autre dépense beaucoup, il est important d’en parler car cela gâche aussi la vie de nombreux couples. Souvent l’aspect financier est source de dispute notamment lorsque les partenaires se cachent des choses dans ce domaine car il peut y avoir de gros enjeux pour le couple et peut-être la famille, alors même si vous avez des dettes n’hésitez pas à en parler à votre partenaire car à deux on peut parfois trouver des solutions et ne pas s’enferrer dans des problèmes d’argent qui peuvent par la suite devenir insolubles.

Le quatrième sujet à aborder pour avoir une communication réussite en couple concerne les projets communs à partager ensemble : faire des projets communs est la meilleure des choses à faire pour consolider votre couple et votre amour. Pourquoi ne pas partager vos goûts en vous initiant mutuellement à ce qui vous plaît en matière de musique, de sorties, de loisirs, de séries télé, de jeux  vidéos, etc…

Le cinquième sujet à aborder ensemble sans tabou pour avoir une communication réussie en couple concerne les addictions : que ce soit le jeu, les achats compulsifs, l’alcool, la consommation de cannabis ou de drogue plus forte, il est important d’en parler ensemble et de trouver ensemble une solution à cette ou ces addictions. Ne pas cacher le problème car il ressortira à un moment ou un autre et ce sera encore pire.

Et puis surtout n’hésitez pas au quotidien à vous dire « je t’aime » trop souvent oublié dans la communication quotidienne.

Plus vous parlerez ensemble et plus vous partagerez dans tous ces domaines et plus vous arriverez ensemble à avoir une communication réussite et agréable ensemble.

C’est aussi ce que vous exposera un de mes articles précédents intitulé « les 4 piliers de la maison couple ».

N’oubliez pas que discuter peut-être aussi un moment de convivialité entre vous et pourquoi pas le faire dans un lieu neutre comme un restaurant par exemple si vous n’arrivez pas à le faire à votre domicile. Vous pouvez discuter autour d’un bon petit plat ou d’un verre ce qui désacralisera le fameux « faut que je te parle » que tout un chacun emploie parfois maladroitement pour faire passer son message.

Mais je suis bien consciente que parfois seul(e) c’est compliqué d’arriver à ce résultat d’une communication réussie ensemble, aussi pourquoi ne pas envisager une thérapie conjugale qui vous permettra d’arriver à mieux communiquer ensemble.

Aussi n’hésitez plus à me contacter au 06 66 14 16 80 ou de prendre directement rendez-vous pour une thérapie de couple par le biais de ma page rendez-vous en ligne du site afin de prendre soin de votre vie de couple.

Au plaisir de vous retrouver pour un prochain article.

Prenez soin de vous et de votre couple.

Ghislaine PATTE

Ces drivers qui nous gâchent la vie ; comment arriver à s’en sortir !

Pour être en lien et faire suite avec mon article précédent intitulé : Mes trois astuces pour savoir comment trouver sa légitimité, j’aborde ici la notion des drivers.

Nous les avons tous entendus au moins une fois dans notre vie et plus particulièrement dans notre enfance. Mais ils restent toujours dans notre tête comme une petite musique.

Parfois un seul mais souvent plusieurs et ils nous gâchent très souvent la vie car ces différentes injonctions peuvent nous bloquer voir nous paralyser dans notre quotidien.

Aussi cet article va vous permettre de mieux les identifier et surtout de savoir mieux réagir face à ces impératifs qui ne sont en rien indispensables pour nous permettre d’avancer dans notre vie.

Le premier de ces drivers est : Sois parfait !

Ce type de message a souvent été entendu ou sous-entendu par des parents qui souhaitent que leur enfant soit le plus parfait possible notamment avec des petites phrases du style :

« Tu dois être le premier de ta classe. » « J’espère que tu as eu la meilleure note ? » « Pour un travail fait à la maison, 9/10 n’est pas suffisant » « Vise le haut du podium. » « C’est qui le premier ? » « Ta lettre n’est pas bien tracée. » Tu as vu ce trait ? il n’est pas droit. » « Tu as dépassé sur ton coloriage. » « Tu recommences tant que ce n’est pas parfait. »

Ce type d’injonction présente les inconvénients suivants :

Cela peut générer chez vous une insatisfaction permanente, de l’intolérance, des exigences trop élevées envers soi et envers les autres, une certaine procrastination (peur de mal faire qui incite à différer) ainsi que la peur d’échouer. Vous pouvez aussi craindre le jugement des autres vis-à-vis de vous.

Mais cela présente aussi les avantages suivants :  

De la volonté, de l’opiniâtreté, un certain perfectionnisme, de la rigueur, une bonne conscience (dans le sens sérieux), de l’engagement et une belle implication dans les tâches que vous voulez réaliser.

Le deuxième driver est : Fais plaisir !

Ce driver est souvent utilisé auprès des enfants par les adultes et peut vraiment avoir un impact fort sur vous.

Vous reconnaitrez souvent les phrases suivantes que vous avez très certainement déjà entendu : « Tu veux vraiment me faire de la peine ? » » Sois sage. » « Tu seras gentil si… » « Je n’ai pas envie que tu fasses cela. » « Tu crois que je ne le mérite pas ? » « Fais-moi plaisir. » « Tu rendras service à tout le monde comme ça. » « Une cuillère pour papa, une cuillère pour maman… ».

Les inconvénients pour ce driver sont :

La peur de décevoir, une forme d’incapacité à affirmer son opinion, à savoir dire NON, une vraie négligence de ses propres besoins/envies, cela génère souvent de la culpabilité ainsi qu’une faible estime personnelle.

Ses avantages sont les suivants :

Développement de l’altruisme, une grande capacité d’écoute et de l’empathie naturelle.

Le troisième Driver est : Sois fort !

Un message plus souvent adressé aux garçons mais dont les filles peuvent aussi subir les phrases suivantes :

« Tu es une fille pour pleurer ainsi ? » « Sois courageux » « Il n’y aucune raison d’avoir peur » « Tu es trop sensible »  « Pleure pas » « d’autres enfants sont plus malheureux que toi. » « La vie est dure, qu’est-ce que tu crois ? » « Moi, à ton âge, je travaillais déjà ».

Ses inconvénients sont :

De ne plus savoir écouter ses émotions du fait de l’enfouissement depuis l’enfance de celles-ci, de devenir psychorigide, de développer de l’intolérance face aux émotions et à la faiblesse ou supposée comme telle, d’avoir une impossibilité de déléguer, de rencontrer des difficultés à travailler en équipe car cela favorise le travail individuel et la compétition, de se trouver en permanence dans du conflit (voir le rechercher) et enfin de développer une ambition démesurée.

Ses avantages sont :

Développement du leadership, un certain contrôle de ses émotions, une tendance à être déterminé et persévérant et de l’ambition.

Le quatrième driver est : Fais des efforts !

Il est reconnaissable grâce à des phrases de ce type :

« Rien ne s’obtient sans un minimum d’effort. » « On n’a rien sans rien. » « Fais en plus » « Tu ne travailles pas assez » « Il me semble que tu n’y a pas passé suffisamment de temps » « C’est à la sueur qu’on a ce qu’on veut ».

Ses inconvénients sont les suivants :

Un vrai besoin de complexifier chaque tâche, chaque relation, une incapacité à profiter des plaisirs « simples » de la vie, une difficulté à atteindre un but dans le timing et c’est tout bonnement éreintant à la longue.

 Ses avantages eux sont les suivants :

Cela développe une grande capacité de travail, de la réflexion, un don de soi et de la persévérance.

Méfiez-vous toutefois ne pas vous éreinter inutilement.

Le cinquième des drivers est : Dépêche-toi !

Il est très souvent utilisé et reconnaissable au travers des messages suivants :

« Tu traines là ! » « Dépêche-toi ! » « On est encore en retard par ta faute ! ».

Les inconvénients générés par cela sont :

Une véritable impatience, de faire les choses vite mais pas forcément de la meilleure manière, de ne pas savoir s’organiser comme il le faudrait et d’avoir du stress et de la mauvaise humeur.

Les avantages par contre sont :

De savoir respecter les délais, d’être dynamique, d’avoir la capacité à savoir agir dans l’instant et beaucoup de réactivité.

Mon conseil pour se sortir de ces drivers lorsqu’ils sont trop présents et qu’ils vous empêchent de vivre simplement votre vie : pour ne pas se sentir géré par ces drivers, il est nécessaire de faire attention aux aspects les plus négatifs en essayant de ne pas trop vous arrêter dessus et de vous baser plutôt sur les avantages pour mettre en avant vos qualités.

Alors me direz-vous comment arriver à les transformer en avantage pour soi :

La première étape est déjà d’en avoir conscience et de les connaître de manière à mieux les utiliser.

Ensuite, il faudra les transformer en avantage et pour cela reprogrammer vos habitudes et votre cerveau en transformant chaque driver et en se donnant des autorisations à y déroger ou à en prendre le meilleur.

Pour cela il faut reprogrammer l’inconscient en formulant les choses différemment comme vous le montre les exemples suivants :

« Sois parfait » deviendra « Tu as le droit de faire des erreurs », « Sois comme tu es. »

« Fais plaisir » deviendra « Fais-toi plaisir », « écoute-toi », « exprime tes émotions » « fais confiance à ton intuition ».

« Sois fort » deviendra « Prends conscience de tes forces et de tes faiblesses et ne les cache pas », « n’hésite pas à demander de l’aide », « on apprend tous les jours »

« Fais des efforts » deviendra « quantité ne signifie pas forcément qualité » « Les efforts diminuent avec l’expérience » « Fais-le, simplement » »prends du plaisir ».

« Dépêche-toi » deviendra « Prends ton temps. »

Sans cela vous resterez toujours avec vos drivers qui viennent vous déranger tant dans votre vie personnelle, que professionnelle ou parentale.

Toutefois, je suis bien consciente que seul(e) ce n’est pas toujours évident de se débarrasser de ses drivers (ou ses petites voix comme on les appelle parfois) qui nous parasitent depuis de nombreuses années. C’est pourquoi , je vous propose de vous y aider par le biais d’une thérapie individuelle  ou d’un coaching professionnel pour vous permettre d’y arriver et ainsi de tirer le meilleur de vous-même.

Alors n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou prenez directement rendez-vous en ligne par le biais de mon site.

A très bientôt pour vous permettre de vous réaliser pleinement sans « vos drivers » négatifs.

Ghislaine PATTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez devenir un couple heureux alors pensez à la thérapie de couple !

Votre couple bat de l’aile et vous ne vous entendez plus trop bien.

Alors il est temps de réagir et de ne pas laisser la situation en l’état.

Envisager une thérapie de couple également appelée thérapie conjugale peut vous aider à reprendre votre couple en main.

Les séances alternent entre rendez-vous en couple et séances individuelles et vous permettent ainsi d’avoir un éclairage sur ce qui est déficient ou bien manquant dans votre couple et/ou qui ne vous permet pas d’avancer dans le même sens.

La vie d’un couple n’étant pas toujours un long fleuve tranquille, il est important de ne pas l’oublier et d’entretenir votre vie amoureuse.

Alors n’hésitez plus à démarrer une thérapie de couple et contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous en ligne pour permettre à votre couple de redevenir heureux.

Mes 3 astuces pour savoir comment trouver sa légitimité !

Trouver sa propre légitimité est généralement difficile car nous avons tendance à nous dévaloriser facilement.

Les hasards de la vie, de nos rencontres nous amènent souvent à douter de nos capacités à réaliser les projets que nous aimerions mettre en œuvre.

Nous pouvons avoir l’impression de ne pas y arriver car nous dévalorisons nos faits et gestes en pensant que nous ne valons rien et cela peut trouver sa source dans notre plus tendre enfance.

Aussi c’est cette vaste question que nous allons aborder dans cet article afin de tenter de trouver sa solution et nous amener à la réussite tant dans le domaine personnel que professionnel et parfois même jusqu’à dans son couple.

Et oui trouver sa légitimité est difficile car on est souvent pris entre ses croyances, ses peurs, ses doutes, ses remises en question et ses envies. Parfois même des loyautés familiales peuvent intervenir et nous empêcher de nous réaliser et ainsi d’arriver à trouver notre légitimité.

Je me souviens que lorsque j’ai décidé de m’installer en tant que thérapeute j’ai mis un temps certain à y arriver car je n’arrivais pas à me dire et à accepter que je sois légitime pour cela.

Certes j’avais effectué une formation, obtenu une certification mais entre ce moment et le fait de me mettre à mon compte, il m’a fallu un certain temps pour que je m’autorise à accepter l’idée  que je me faisais de cette foutue légitimité et comprendre que j’étais légitime à recevoir des personnes en ma qualité de thérapeute.

J’ai fait un certain nombre d’aller-retours entre le moment où je pouvais m’installer et le fait de le faire réellement.

Soit je ne trouvais pas de local pour m’installer mais est-ce que j’avais réellement bien cherché, soit je ne savais pas quel statut donner à ma société, etc….

Bref que des excuses pour ne pas avancer.

Et pourquoi cette réaction alors que j’avais la possibilité de réaliser un rêve que j’avais en moi depuis de nombreuses années, et bien parce que j’avais peur, peur de me lancer et surtout je ne trouvais pas ma « légitimité » dans cette nouvelle activité.

Je vous rassure maintenant je l’ai bel et bien trouvé ma légitimité de thérapeute

Toutefois, il m’aura fallu dépasser un certain nombre de préjugés que je pouvais avoir et je vous assure que c’est possible et bien réalisable.

Je vais vous donner quelques astuces pour cela.

La première astuce pour savoir comment trouver sa légitimité est d’abord de se faire confiance.

Et oui, cela paraît simple mais pour autant, ce n’est pas si facile à mettre en avant car nous manquons souvent de confiance en nous et en notre potentiel.

Du potentiel, nous en avons tous mais nous finissons par ne plus le voir ce qui est dommage et dommageable car nous passons très souvent à côté de projets qui peuvent être formidables par manque de confiance en nous.

La confiance en soi, s’obtient généralement durant l’enfance mais parfois ce n’est pas le cas, si nous avons eu le malheur de tomber sur un parent déficient ou une personne de notre entourage qui nous a dévalorisé comme un proche ou un instituteur ou professeur par exemple.

Pas de panique, la confiance en soi peut être renforcée à tout âge avec un peu de travail sur soi ou par l’accompagnement d’un thérapeute.

Quelques petits efforts à réaliser et cela peut être bon pour votre estime de vous-même.

La deuxième astuce pour savoir comment trouver sa légitimité est d’être en résonnance avec vos valeurs et celles des autres.

Vos valeurs sont souvent un socle pour vous et il n’y a pas de raison d’y renoncer pour faire plaisir aux personnes qui vous entourent.

Certes des aménagements peuvent être mis en place sur des valeurs moins fondamentales mais ne touchez pas à vos valeurs fondements comme je les appelle.

Ce petit exercice vous aidera à savoir mieux les gérer :

Listez vos valeurs fondamentales et celles qui le sont moins et sur lesquelles vous pouvez faire des concessions :

Liste des valeurs fondamentales pour moi

Liste des valeurs moins fondamentales pour moi

Puis appuyez-vous sur celles qui sont un socle pour vous et n’acceptez pas d’y renoncer.

Par contre, vous pouvez  renoncer à celles qui le sont moins pour entrer en résonnance avec les autres.

La troisième astuce pour savoir comment trouver sa légitimité est de s’apprécier telle que l’on est

Et oui, nous sommes souvent notre meilleur et plus proche ami, alors n’oubliez pas cela et ne vous négligez pas au profit de votre prétendue légitimité.

Effectivement on souhaite toujours faire mieux et on a tendance à se déprécier en pensant que l’on est nul(le), imparfait(e) et/ou incompétent(e).

Nous ne pouvons disposer de toutes les compétences, ni être la personne idéale que nous rêverions d’être mais nous avons forcément en nous des compétences et des points positifs que nous pouvons mettre en avant.

Pour vous attribuer vos points positifs, listez-les et récitez-les au moins une fois par jour devant un miroir ; vous verrez que c’est très efficace et que vous finirez par les assimiler et vous les attribuer.

Autre point : n’écoutez pas non plus les 5 drivers que vous avez du entendre dans votre enfance à savoir :

  • Sois parfait
  • Fais plaisir,
  • Sois fort
  • Fais des efforts
  • Dépêche-toi

Ces drivers peuvent vous empêcher d’être vous-même et vous amener à vous sentir toujours inférieur et ainsi à ne pas trouver votre légitimité.

(Les drivers feront l’objet d’un prochain article que je traiterai pour vous les exposer de manière plus approfondie et vous donnez des axes de travail pour les rendre positifs).

C’est pourquoi, il est important de prendre un certain recul par rapport à vous-même à vos attentes et à vos capacités.

Cela vous aidera vraiment à pouvoir vous sentir légitime dans tous les aspects de votre vie personnelle et professionnelle et ainsi devenir l’être merveilleux et surtout en accord avec vous-même que vous pouvez être prochainement sans vous mettre une pression de folie.

Toutefois, je suis bien consciente que c’est parfois difficile seul(e) d’y arriver sans l’aide d’un professionnel.

Aussi pourquoi ne pas vous faire aider par le biais d’une thérapie individuelle et/ou de l’hypnose  qui  sont des thérapies pouvant vous aider à trouver votre légitimité et ainsi à vous affirmer dans votre vie en réalisant toutes les choses qui comptent pour vous sans stress ni sentiment d’être un imposteur.

Alors n’hésitez plus, contactez moi au 06 66 14 16 80 ou en prenant rendez-vous directement en ligne.

En attendant, prenez soin de vous en vous autorisant à trouver votre légitimité pour obtenir la vie dont vous rêvez et qui vous rendra plus heureux(se).

 

 

Citation du jour

J’aimerais partager avec vous cette citation de l’Abbé Pierre qui dit :

« on ne peut être heureux sans les autres »

Alors même si certains jours, il peut nous être difficile de supporter les autres, c’est bon de ne pas oublier que sans les autres nous ne sommes pas grand-chose et que nous avons besoin des uns et des autres pour être pleinement heureux.

Aussi ne rejetons pas les autres et acceptons-les avec leurs qualités ou leurs défauts… Car il ne nous faut pas oublier que nous en avons aussi de notre côté.

Séance découverte hypnose ericksonienne sur la gestion des émotions à tarif réduit

Du 1er juillet au 12 juillet, je vous propose une séance découverte d’hypnose ericksonienne sur la gestion des émotions au prix promotionnel de 70 euros au lieu de 90 euros la séance.

Cette offre est réservée uniquement pour les nouveaux clients.

Alors profitez-en sans attendre ou faites-en bénéficier des proches en prenant rendez-vous au 06 66 14 16 80

A très bientôt.

 

 

 

Couple en crise : la séparation temporaire est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Vous sentez que votre couple bat de l’aile mais vous ne savez pas si vous devez rester ensemble ou vous séparer temporairement.

C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article qui se propose de vous aider à répondre à cette question : Couple en crise : la séparation temporaire est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Cela fait maintenant un moment que vous ne voyez plus forcément de solution à vos problèmes de couples et vous pensez peut-être qu’une séparation temporaire pourrait vous aider à y voir plus clair à faire un point sur vos sentiments respectifs.

Effectivement cela peut être une bonne idée et il m’arrive d’ailleurs lors de certaines consultations en thérapie conjugale de le conseiller aux personnes qui viennent me consulter.

Toutefois, certaines précautions sont à prendre si vous ne voulez pas que votre couple se sépare définitivement.

La première précaution à prendre lors d’une séparation temporaire est de ne pas attendre que l’un des partenaires soit en désamour par rapport à sa moitié.

Très clairement si vous attendez le dernier moment, celui où l’un ou l’autre n’aime plus l’autre, celui où l’un ou l’autre a rencontré quelqu’un d’autre, il y a fort peu de chances que votre couple résiste à ça.

Si vous devez prendre ce type de décision, il est important que vous soyez en phase pour effectuer cette séparation momentanée et qu’elle reste de l’ordre du temporaire.

Mais souvent ce type de séparation temporaire fait du bien car elle permet de se rendre compte de ce qui va, de ce qui va moins, des besoins et désirs non satisfaits et ainsi de pouvoir recadrer sa relation de couple dans le bon sens.

Cela permet aussi de se rendre compte du manque que l’on a de l’autre et ainsi de passer plus facilement d’une relation nocive à une relation plus apaisée en arrivant à mieux prendre en compte les besoins des uns et des autres.

Car oui, la séparation à souvent la vertu curative d’écouter l’autre d’une manière différente et notamment d’écouter plus précisément ses besoins, vous savez ceux que l’on a enfouie au plus profond de nous et nos attentes avec.

Cette séparation temporaire permet à chacun des membres du couple d’en faire part à l’autre et l’autre est souvent plus réceptif à cette demande.

Cela peut avoir lieu dans le domaine des activités seul(e) ou en couple, de la sexualité, de l’organisation des tâches ménagères, des moments à passer avec les enfants, des modalités pratiques de la vie quotidienne, des projets à mener en commun, etc…

Bref, d’un tas de choses auxquelles, pris par notre quotidien, nous oublions de réfléchir et ce qui amène bien plus de crises de couple que l’on peut le penser.

La deuxième précaution à prendre lors d’une séparation temporaire est de ne pas donner à cette séparation un temps trop long.

Effectivement, si vous passez trop de temps loin l’un de l’autre, il y a fort peu de chance que cela s’arrange entre vous.

Plus vous laisserez passer du temps, plus il y aura de probabilités que vous arriviez à la fin de cette durée à ne plus vous aimer et que vous ne saurez pas comment en faire part à votre conjoint.

Alors soyez franc(he) si vous n’aimez plus votre conjoint dites-le lui car ce n’est pas la peine de lui faire perdre son temps en lui laissant un espoir que vous ne pourrez pas satisfaire par la suite.

La bonne durée se situe souvent entre 15 jours et un mois ½ car après il est souvent difficile de recoller les morceaux entre vous.

Toutefois, ce délai n’est donné qu’à titre indicatif, selon mes observations en cabinet, mais vous pouvez bien-sûr avoir besoin de plus de temps et vous en donner un peu plus.

Veillez cependant à ne pas dépasser 6 mois de séparation temporaire car cela peut vouloir dire que votre couple se trouve dans de telles difficultés qu’il est fort peu probable que vous vous remettiez ensemble après ce délai.

D’autant plus que chacun d’entre vous aura pris ses marques loin de l’autre et n’aura peut-être pas envie de devoir faire des concessions auxquelles il n’a pas envie d’adhérer.

La troisième précaution à prendre lors d’une séparation temporaire est de profiter de ce temps que vous vous accordez pour essayer de trouver une solution qui soit équitable et viable pour votre couple.

Si vous vous accordez ce temps de réflexion, il semble important, voir indispensable d’en profiter à bon escient comme par exemple d’arriver à faire la part des choses entre ce qui se passe réellement dans votre vie de couple et les faits que vous aimeriez voir évoluer.

Dans ce cas, il faut lister les choses qui vous dérangent et arriver à en parler franchement ensemble dans un endroit neutre pour que chacun adapte son comportement lors du retour au domicile conjugal.

Néanmoins, il faut garder à l’esprit que chacun des deux membres du couple doit faire des concessions et ce n’est pas toujours au même de faire des efforts.

La quatrième précaution lors d’une séparation temporaire est de préparer le retour au domicile.

Car oui, après une séparation temporaire même de courte durée, il faut préparer le retour au domicile conjugal car il ne s’agit pas que la personne qui a été absente ne retrouve pas immédiatement ses marques et que les sujets évoqués ne soient plus d’actualité au bout de quelques jours après son retour.

Notamment lorsqu’il y a eu violences conjugales, il est extrêmement important que le couple fasse attention à ce que le comportement violent ne réapparaisse pas comme par enchantement parce que le conjoint ou la conjointe est de retour à la maison.

Il est important d’établir dans ce cas une charte de bonne conduite qui permettra à chacun de connaître les limites à ne plus franchir ; sinon votre couple risque de ne pas durer et vous risquez d’augmenter le prisme de la violence dans votre couple ce qui n’est pas souhaitable ni envisageable pour les deux membres du couple.

Afin de vous éviter tout cela, il existe aussi une solution c’est la thérapie conjugale également appelée thérapie de couple.

C’est une solution qui vous permettra de ne pas rester seul(e) avec vos problèmes et d’en discuter dans un lieu neutre avec un thérapeute qui saura vous apporter des conseils pouvant vous éviter de nombreuses disputes et remises en question.

Effectivement, souvent seul(e) les réponses n’arrivent pas et il est difficile d’y voir plus clair.

Alors n’hésitez pas à envisager une thérapie de couple qui pourra vous aider à trouver des réponses aux différentes questionnements que vous pourriez avoir lors d’une séparation temporaire.

Sachez également qu’il n’est pas nécessaire d’attendre les difficultés pour envisager une thérapie conjugale ; bien au contraire car cela vous permettra de mieux savoir communiquer ensemble et vous permettra d’assurer les 4 piliers d’une vie de couple réussie cf article consacré au 4 piliers de la maison couple.

N’attendez plus pour me contacter soit au 06 66 14 16 80 ou prenez rendez-vous par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site.

Alors à très bientôt pour vous accompagner vers une vie de couple plus harmonieuse et sans prise de tête.

 

 

 

Quelle thérapie est la meilleure pour vous ?

A Montrouge, le cabinet Thérapie et Evolution de Ghislaine PATTE se propose de vous accompagner pour vous permettre de retrouver le bien-être que vous souhaitez avoir.

Alors, si vous désirez aller mieux, vous êtes au bon endroit pour cela.

Ghislaine PATTE est thérapeute en thérapie individuelle, familiale et conjugale et également praticienne en hypnose ericksonienne, en EFT et en neurothérapie par mouvements oculaires (NMO).

Vous serez reçu au sein d’un cabinet cosy et chaleureux propice à vous permettre de livrer vos difficultés sans jugement aucun mais dans une ambiance détendue.

En fonction de vos problématiques, les champs d’interventions sont les suivants :

·         Problèmes conjugaux

·         Problèmes familiaux

·         Coaching matrimonial pour ceux qui souhaitent rencontre l’âme soeur

·         Difficultés en lien avec l’adoption

·         Psychothérapie des adolescents

·         Difficultés liées aux enfants ayant des troubles des apprentissages (dys)

·         Bilan d’orientation jeunes

·         Troubles de l’anxiété

·         Stress

·         Deuil

·         Phobies

·         Insomnies

·         Troubles du comportement

·         Dépression

·         Burn out professionnel, personnel ou parental

·         Coaching professionnel

·         Souffrance au travail

·         Lâcher prise et relaxation

Toutefois s’engager dans une démarche thérapeutique peut être difficile c’est pourquoi il est important de savoir à quoi correspondent les différentes thérapies et leurs champs d’applications c’est ce que je vous expose ci-après :

A qui s’adresse une thérapie individuelle ?

La thérapie individuelle s’adresse à toute personne souhaitant être accompagnée pour dénouer un traumatisme ou désamorcer un conflit.

La thérapie individuelle permet de mettre en place les solutions les plus durables et adaptées afin de ne pas rejouer ces situations à l’infini.

La thérapie individuelle est basée sur le présent et sur ce qui maintient le problème. Elle s’occupe de la problématique là où elle en est et ne recherche pas forcément les causes dans le passé (sauf si c’est nécessaire).

La thérapie individuelle se doit d’être rapide (entre 5 et 15 séances maximum) mais concrète et efficace.

Pour cela, il faut que soit instauré un climat de confiance entre le client et le thérapeute, sans jugement mais avec une réelle participation du bénéficiaire de la thérapie afin de collaborer ensemble et de mettre en mouvement le changement désiré.

Attention toutefois, la thérapie individuelle n’est ni du conseil, ni une analyse, ni une psychothérapie mais une méthode interactive entre le client et le thérapeute avec des actions à réaliser entre chaque séance.

La thérapie individuelle peut vous aider dans les domaines suivants :

·         Stress post traumatique

·         Difficultés relationnelles

·         Prise de parole en public difficile

·         Lâcher prise

·         Inquiétude excessive

·         Mal être chronique

·         Anxiété…

Et la thérapie conjugale en quoi cela consiste ?

L’épanouissement dans le couple est un élément déterminant pour la majorité d’entre nous mais parfois nous nous sentons l’incompréhension prendre le dessus sur la vie de couple que nous avions imaginée.

La thérapie de couple s’adresse à toute personne ou couple désirant être soutenu dans la recherche de solution afin d’améliorer sa vie de couple.

La thérapie conjugale permet de mettre en place les solutions les plus durables et adaptées pour apporter une solution à la problématique rencontrée.

La thérapie conjugale est axée sur le présent et sur ce qui maintient le problème.

La thérapie conjugale se doit d’être rapide (entre 5 et 15 séances maximum) mais concrète et efficace.

Pour son efficacité, il faut que soit instauré un climat de confiance entre le client et le thérapeute, sans jugement mais avec une réelle participation du ou des bénéficiaire(s) de la thérapie afin de collaborer ensemble et de mettre en mouvement le changement attendu.

La thérapie conjugale est le plus souvent effectuée en présence des deux membres du couple mais parfois elle peut être réalisée à l’initiative d’un seul des partenaires.

La thérapie conjugale n’est ni du conseil, ni une analyse, ni une psychothérapie mais une méthode interactive entre le ou les client(s) et le thérapeute avec des actions à réaliser entre chaque séance.

Quelques exemples où la thérapie conjugale peut vous aider :

·         Manque de communication dans le couple

·         Sexualité difficile ou défaillante

·         Désir d’enfant non abouti ou non partagé

·         Grossesse non désirée ou imprévue

·         Arrivée d’un enfant et la place de celui-ci dans le couple

·         Deuil d’un proche ou d’une situation

·         Chômage d’un des conjoints

·         Maladie d’un des conjoints ou d’un enfant

·         Conflits

·         Séparation effective ou à venir…

Pour quelles raisons entamer une thérapie familiale ?

Etre parent est difficile et aucune école ne nous prépare à ce rôle. C’est pourquoi, parfois, nous nous sentons dépassés ou débordés face à l’évolution rapide de nos enfants, aux difficultés que peuvent rencontrer nos adolescents dans cette période où ils doivent apprendre à se structurer, à s’affirmer autant vis-à-vis d’eux-mêmes que des autres, à respecter les règles d’autorité parentale. Et ce sans perturber la cohésion entre les différents membres de la famille.

La thérapie familiale sert aussi à renouer des liens pouvant s’être distendus entre différents membres d’une même famille ou d’une même fratrie.

La thérapie familiale s’adresse à toute famille, adulte, enfant ou adolescent ayant besoin d’un accompagnement afin de dénouer un conflit générationnel ou désamorcer un traumatisme.

La thérapie familiale permet de mettre en place les solutions les plus durables et adaptées pour ne pas faire perdurer ces situations conflictuelles.

La thérapie familiale est basée sur le présent et sur ce qui maintient le problème. Elle s’occupe de la problématique là où elle en est et ne recherche pas forcément les causes dans le passé (sauf si c’est nécessaire).

La thérapie familiale se doit d’être rapide et concrète et efficace.

Pour qu’elle soit efficace, il faut que soit instauré un climat de confiance entre le client et le thérapeute, sans jugement mais avec une réelle participation du ou des bénéficiaire(s) de la thérapie afin de collaborer ensemble et de mettre en mouvement le changement désiré.

La thérapie familiale n’est ni du conseil, ni une analyse, ni une psychothérapie mais une méthode interactive entre le client et le thérapeute qui nécessite des actions à réaliser entre chaque séance.

Quelques exemples de situations difficiles dans la famille :

·         Burn out parental

·         Manque de dialogue entre enfant et parents

·         Relations difficiles avec les grands-parents

·         Difficultés dans une fratrie adulte

·         Enfant ne trouvant pas sa place dans la fratrie

·         Difficultés d’apprentissage

·         Troubles dys et l’école

·         Problématiques liées à l’adoption

·         Troubles de l’adolescence

·         Addiction aux jeux vidéos

·         Choix des études et d’un futur métier…

Et enfin à quoi sert l’hypnose Ericksonienne ?

Vous souhaitez vous débarrasser de certaines phobies ou de certains éléments qui perturbent votre vie quotidienne, alors l’hypnose est faite pour vous. Elle vous permettra de trouver une solution rapide à vos problèmes.

L’hypnose Ericksonienne est une technique qui fait partie des thérapies brèves et qui va vous permettre d’arriver à solutionner une difficulté en s’adressant à votre subconscient et ce en le plaçant en état de conscience modifié.

Toutefois, ce n’est pas de l’hypnose de spectacle mais une hypnose thérapeutique ce qui vous permettra de garder votre libre arbitre durant toutes les séances. Aucun « contrôle mental » ne peut être exercé sur vous.

Contrairement à la légende, tout le monde est réceptif à l’hypnose mais à des degrés différents pour chacun. L’hypnose ne présente aucun risque si ce n’est de vous rendre la vie plus facile.

Le nombre de séances est variable d’une personne à l’autre mais étant donné qu’il s’agit d’une thérapie brève seules quelques séances pouvant aller de 2 à 10 maximum vous seront utiles pour vous débarrasser de votre problématique.

L’hypnose ne se substitue pas à un traitement médical, ce n’est ni du conseil, ni une analyse, ni une psychothérapie. L’hypnose est uniquement contre-indiquée aux personnes présentant des troubles mentaux dépendant de la psychiatrie (schizophrénie…)

L’hypnose peut vous aider dans les domaines suivants :

·         Gestion du stress, des angoisses et des phobies

·         Préparation à l’accouchement

·         Dépendance affective

·         Manque de confiance en soi

·         Prise de parole en public difficile

·         Mauvaise image de soi

·         Hyperémotivité

·         Tristesse

·         Gestion de la colère

·         Aide à la désacralisation d’un entretien d’embauche

·         Perte du sommeil

·         Relation à la nourriture

·         Perte de poids

·         Arrêt du grignotage

·         Les douleurs et le mal-être

·         Mal de dos

·         Insomnies

·         Vertiges

·         Mieux vivre avec une maladie grave

·         Les addictions

·         Achats compulsifs

·         Addiction au jeux (jeux vidéo, en ligne, casino…)

·         Problèmes sexuels

·         Arrêt du tabac

·         Arrêt du cannabis ….

Comment se déroule la première consultation ?

La première consultation vous permettra :

·         De voir si ce type de thérapie vous correspond

·         De poser toutes les questions que vous souhaitez avant de vous engager

Et pour votre thérapeute de savoir si la thérapie que vous souhaitez engager peut correspondre à la difficulté qui est la vôtre.

Combien coûte une séance de thérapie :

Le coût d’une séance varie en 80 et 95 euros pour une heure en fonction de la thérapie souhaitée.

Comment avoir des avis par des personnes ayant déjà utilisés vos services ?

Pour vous aider à y voir plus clair et savoir si l’une de ces thérapies peut vous convenir n’hésitez pas à lire ces quelques témoignages :

« Superbe expérience… Après une séparation, nous avons voulu réécrire une nouvelle histoire sur de bonnes bases, c‘est pour cela que nous avons consulté. Dès la  première consultation Mme PATTE nous a donné les outils pour mieux nous écouter et nous comprendre. C’est une personne très à l’écoute et dans l’échange, ce qui nous a séduit aussi c’est que c’était une thérapie brève. Bilan super positif, merci à vous Ghislaine. » Nathalie R.
« J’ai réalisé ma première séance d’hypnose avec Madame PATTE, j’y suis allée réticent et j’avoue que je n’ai pas été déçu. Madame PATTE a su en une séance m’apporter un mieux-être très rapide. Toutefois, il faudra consolider tout cela par une ou deux autres séances j’en suis conscient mais je tenais à remercier Madame PATTE pour son écoute et son excellent travail. » Maxime P.
« Madame PATTE, nos échanges ont été efficaces et on mit en avant de façon plus nette pour moi les éléments de blocage qui m’ont empêchés d’avancer dans d’autres voies possibles que celle de mon métier, voir même dans mon métier lui-même. » Thierry G.

Convaincu(e), alors n’hésitez plus à vous lancer dans une thérapie qu’elle soit individuelle, conjugale ou familiale ou à tenter l’hypnose Ericksonienne pour résoudre tous les maux qui vous dérangent et vous ennuient peut-être depuis de nombreuses années.

Pour ce faire, contactez-moi soit au 06 66 14 16 80 ou prenez rendez-vous directement sur la page prise de rendez-vous en ligne de mon site : www.therapie-et-evolution.fr

Citation du jour à méditer !

Je vous propose cette citation à méditer sur le fait que nous pouvons tous voir les choses de manière différente si nous nous obligeons à regarder par un autre prisme que celui que nous utilisons quotidiennement.

Si vous souhaitez voir les aspects de votre vie sous un angle différent, vous pouvez décider dès aujourd’hui de vous engager dans une démarche de thérapie individuelle qui vous permettra de vous sentir mieux dans votre vie.

Alors n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou prenez un rendez-vous via la page prise de rendez-vous en ligne de mon site.

A très bientôt pour démarrer une nouvelle façon de voir votre vie !

Les 7 plus grandes peurs que peut rencontrer un couple au quotidien !

Vivre ensemble est un beau projet ! On s’aime et on a tendance à penser que tout se passera bien mais pour autant, il y a souvent de nombreuses peurs ou des clichés qui ont la vie dure et qui peuvent empêcher que le quotidien du couple se passe bien.

Alors j’ai listé les plus grandes peurs qu’un couple peut rencontre au quotidien et c’est ce que cet article vous propose.

En premier lieu, une des plus grandes peurs que peut rencontrer un couple au quotidien c’est justement le quotidien.

En effet, souvent, ce n’est pas la vie de couple à deux qui peut effrayer mais justement la routine du quotidien. De devoir passer l’ensemble ses jours et de ses nuits avec l’autre, devoir affronter les menus détails de la vie à deux comme les courses, le ménage, le repassage, la préparation des repas et certains préfèrent ne pas vivre ensemble sous le même toit pour éviter justement cette routine qui peut casser l’envie de devenir un couple.

Il est possible de conjurer cela en s’organisant ensemble pour éviter que le quotidien ne devienne une trop grande routine. Faites des compromis sur ce qui est possible de faire à deux ou bien seul et vous trouverez au bout d’un moment le bon équilibre pour ne pas faire sombrer votre couple dans trop de quotidien.

La deuxième plus grande peur qui peut rencontrer un couple au quotidien peut être l’envie de se retrouver seul(e) par moment.

Effectivement cela rejoint un peu le point précédent mais se retrouver seul(e) pour faire des activités qui vous plaisent et avoir le temps pour cela est souvent incompatible avec une vie de couple surtout si vous tombez sur un ou une partenaire en dépendance affective qui ne vous laissera que très peu de moment à vous.

Et pourtant des moments d’activités seul(e) sont extrêmement salutaires pour qu’un couple dure longtemps.

La troisième plus grande peur que peut rencontrer un couple au quotidien c’est l’arrivée des enfants :

Bien évidemment, le rêve de quasiment tous les couples est d’avoir un ou plusieurs enfants ensemble. Cependant l’arrivée d’un enfant pose toujours de nombreuses questions et c’est souvent un sujet de pression énorme. Parfois avant d’en avoir ou tout le monde vous demande quand vous compter « faire un bébé » et cela peut avoir des répercussions énormes sur des couples ne pouvant pas procréer ou ne le désirant pas.

Et lorsque l’enfant ou les enfants sont là, cela modifie tellement les habitudes du couple que c’est souvent un sujet de dispute voire dans certains cas de rupture.

L’arrivée d’un enfant dans le couple se prépare et s’anticipe avant que cela n’arrive afin de permettre au couple de vivre plus sereinement ce moment merveilleux.

La quatrième plus grande peur que peut rencontrer un couple au quotidien la sexualité :

En effet pour certains se projeter à l’idée de faire l’amour avec un ou une seul(e) partenaire peut avoir un côté effrayant. Surtout si vous avez cumulé des histoires d’amour courtes ou uniquement basées sur « un plan cul » mais toutefois, cela peut s’apprivoiser au fur et à mesure que dure la relation.

Donc pas de panique si vous sentez que c’est le bon ou la bonne partenaire pour avoir une vie de couple heureuse et une vie sexuelle harmonieuse.

La cinquième plus grande peur que peut rencontrer un couple au quotidien est le renoncement et la fin des possibles :

Pour certain la notion de couple peut être synonyme de renoncement à la liberté et à une période d’insouciance durant laquelle on peut vivre sa vie sans se soucier de quelqu’un mais uniquement en faisant attention à ses désirs propres.

La vie de couple peut parfois laisser penser qu’on n’a plus la possibilité de rencontrer ses amis au moment où on le veut et de devoir se justifier au sujet de tout ou de rien.

Pour d’autres, la vie de couple peut être rattachée à la fin de la jeunesse et au début de la vie d’adulte avec ses lourdes responsabilités, moins de fêtes et plus d’embrouilles car il faut mettre un point d’honneur à correspondre aux attentes de l’autre.

Rien de tel n’aura lieu si une notion de confiance intervient entre vous et votre conjoint(e).

La sixième plus grande peur que peut rencontrer un couple au quotidien est la rupture :

Pour beaucoup la notion de rupture est difficile à vivre car elle ramène à une notion d’abandon qui est toujours mal vécue.

Parfois, cette peur peut amener à devenir désagréable, angoissé voir parano et à tout faire pour finalement être quitté(e) de peur d’être quitté(e), ce qui peut apparaître comme paradoxal.

Une histoire d’amour ne finit pas toujours par une rupture si on sait choisir la bonne personne pour s’engager dans une histoire d’amour équilibrée.

Et enfin, la septième et dernière plus grande peur que peut rencontrer un couple sont les responsabilités :

Pour certaine personne vivre en couple est synonyme de responsabilités qu’il va falloir assumer et ce dans tous les domaines de la vie, que ce soit le travail, le salaire, les loisirs, les enfants, les projets communs, la sexualité, les petits bobos du quotidien, etc…

Alors oui, s’engager dans une vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille et peut ne pas être simple à gérer au quotidien au démarrage de l’histoire.

Car passer d’une rencontre merveilleuse aux contraintes de la vie de couple n’est pas si simple à mettre en œuvre.

Toutefois avec un peu de bon sens et de projection dans l’avenir rien n’est impossible et votre conjoint ne vous demande certainement pas d’être un « surhomme » ou une « surfemme ».

Si tel est le cas, vous pouvez vous posez légitimement la question de savoir si vous avez choisi la bonne personne pour vous accompagner dans votre vie.

Mais si vous pensez que vous avez trouvé « la personne » pour partager votre vie, quelques ajustements suffiront à vous permettre de vivre une vie de couple en harmonie avec votre partenaire de vie.

Rien n’est pire que d’avoir peur de se lancer dans une vie de couple car sinon vous la subirez plutôt que d’être acteurs ensemble de la vie de couple que vous souhaitez avoir.

Au démarrage toutefois, il peut être difficile d’envisager sa vie de couple sur la durée c’est pourquoi, il me semble opportun de se faire aider avant d’arriver à la rupture.

N’hésitez pas à envisager une thérapie de couple qui pourra vous aider à trouver des réponses aux différentes questionnements que vous pourriez avoir et ainsi à dépasser vos peurs.

Alors pour envisager une vie conjugale heureuse et harmonieuse, pensez à la thérapie conjugale qui vous aidera à surmonter ce passage du démarrage de votre vie de couple.

Il n’est pas nécessaire d’attendre les difficultés pour envisager une thérapie conjugale ; bien au contraire car cela vous permettra de mieux savoir communiquer ensemble et vous permettra d’assurer les 4 piliers d’une vie de couple réussie cf article consacré au 4 piliers de la maison couple.

N’attendez plus pour me contacter soit au 06 66 14 16 80 ou prenez rendez-vous par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site.

Alors à très bientôt pour vous accompagner vers une vie de couple sans peur et sans crainte mais au contraire réussie.

 

 

 

 

 

 

Mes 6 clés pour vous aider à renforcer votre intelligence émotionnelle (EI)

Vous souhaitez renforcer ou développer votre intelligence émotionnelle et vous ne savez comment y arriver, les 6 clés que je vous présente ici vous permettront d’éviter les pièges qui peuvent vous empêcher d’y arriver.

Dans cet article, vous trouverez 6 clés qui vous permettront de développer ou de renforcer votre intelligence émotionnelle.

Mais en premier lieu, qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle.

Selon Wikipédia, la définition de l’intelligence émotionnelle est la suivante : L’intelligence émotionnelle (IE) est un concept proposé en 1990 par les psychologues Peter Salovey et John Mayer, qui réfère à la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et à composer avec les émotions des autres personnes. Elle est proche du concept d’intelligence sociale.

En fait l’intelligence émotionnelle correspond aux compétences permettant d’avoir une vie relationnelle et professionnelle satisfaisante. Pour cela, il s’agit de prendre conscience des éléments suivants : la conscience de soi (j’ai conscience de mes sentiments), la maîtrise de soi, la motivation, l’empathie et les aptitudes humaines.

Il faut savoir que ce sont toutes des compétences que nous connaissons et que nous utilisons fréquemment qui composent l’intelligence émotionnelle.

Pour arriver à développer ce type d’intelligence, il est important de travailler régulièrement les 6 clés que je vous donne ci-dessous et qui vont vous permettre de développer votre intelligence émotionnelle.

La première clé pour renforcer son intelligence émotionnelle est d’éviter de tomber dans le négativisme :

Pour cela, il suffit de regarder les situations avec un autre prisme plus positif. Il y a toujours le choix de regarder, en chaque situation, le côté positif ou le côté négatif et d’instinct, nous allons le plus souvent voir le négatif mais cela n’est en rien la bonne manière de voir les choses.

Utiliser à bon escient, le côté positif, vous permettra de moins subir le négativisme de vos pensées et vous rendra ainsi la vie plus facile.

Attention toutefois, à ne pas tomber dans une vision trop idéalisée des choses qui peut induire en erreur sur les intentions qui sont celles de votre environnement.

La deuxième clé pour renforcer son intelligence émotionnelle est de ne pas avoir peur du rejet :

En effet, la peur du rejet a tendance à brouiller votre vision de la vie et votre réflexion. Elle peut altérer la confiance en soi et rendre vos échanges moins intéressants.

Là encore concentrez-vous sur le positif dans votre vie et vos relations et évitez de penser au rejet lorsque vous vous trouvez en présence d’autres personnes.

La peur du rejet peut vous mettre en situation de doutes par rapport aux autres et dans une certaine forme d’embarras dans vos relations.

Alors faites-vous confiance et faites également confiance aux autres pour avoir des échanges plus qualitatifs dans votre quotidien, qu’il soit personnel ou professionnel.

La troisième clé pour cultiver et renforcer son intelligence émotionnelle est de savoir rester calme malgré la pression :

Voilà, vous vous trouvez dans une discussion qui s’échauffe et vous ne souhaitez pas que cette discussion tourne au pugilat.

Dans ce cas, il est impératif de savoir faire redescendre la pression afin de pouvoir reprendre le dialogue ensemble sans animosité.

Pour cela n’hésitez pas à demander à faire une pause afin que chaque personne présente puisse récupérer du calme et pouvoir ainsi reprendre un dialogue plus serein et apaisé afin de mener la discussion à son terme le plus tranquillement possible.

La quatrième clé pour renforcer son intelligence émotionnelle est de savoir et d’arriver à s’affirmer dans de bonnes conditions :

S’affirmer et faire entendre vos besoins sont des éléments indispensables pour avoir une bonne intelligence émotionnelle.

Toutefois, il est important de savoir s’affirmer sans écraser l’autre, sans l’agresser mais juste en exprimant ce qui est important pour nous.

Tout va résider dans une bonne communication pour savoir exprimer ce que l’on ressent et ce dont on a besoin sans aucunement mettre toute la charge sur l’autre.

Par exemple, vous pouvez vous exprimer comme ceci : Je me sens blessé quand tu me juges devant nos collègues, j’aurai préféré que tu m’en parles directement !

Ce type de communication va vous permettre d’ouvrir une possibilité d’échange avec l’autre personne afin qu’elle comprenne ce qui vous a dérangé et de quelle manière, vous auriez aimé qu’elle pratique.

La cinquième clé pour renforcer son intelligence émotionnelle est d’agir de façon proactive :

N’attendez pas le dernier délai pour agir ! Réagissez avant que cela vous soit insupportable. Ce sera une clé importante que de savoir être en action et vous permettra de rester maître de la situation que vous vivez.

Il vous faudra comprendre ce que vous vivez surtout si vous avez en face de vous une personnalité un peu difficile et ainsi ne pas lui laisser la possibilité de tenir une place trop importante afin de vous permettra de prendre les devants sur certains aspects tout en vous respectant.

Et la sixième clé pour renforcer son intelligence émotionnelle est de laisser parler son cœur :

Savoir parler avec son cœur en laissant venir ses émotions est une clé importante pour cultiver et peut-être même renforcer son intelligence émotionnelle.

C’est aussi un moyen de dire ce que vous avez envie de communiquer avec une personne de votre entourage qu’il soit personnel ou professionnel

Le tout est d’exprimer ses émotions de manière positive afin que la personne en face puisse y adhérer ou tout du moins ne pas se sentir attaquée si elle ne se trouve pas en accord avec vous.

Bref, vous l’aurez compris, l’intelligence émotionnelle est un état d’esprit qui s’apprend et se cultive pour vous permettre d’avoir une meilleure communication avec les autres mais surtout de vous permettre d’être le plus possible en accord avec vous-même.

Alors ne vous privez pas laissez parler vos émotions, ne bridez pas vos idées et faites-les passer aux autres en douceur.

Faire parler ses émotions n’est pas un signe de faiblesse, bien au contraire, cela montrera à vos interlocuteurs que vous êtes une personne sensible mais sensée et empêchera bien souvent le ton de monter si vous vous trouvez en difficultés lors d’un événement ou une conversation peut être houleuse.

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi lire le livre de Daniel Goleman intitulé : L’intelligence Emotionelle.

Alors, n’hésitez plus à utiliser votre intelligence émotionnelle afin de vous sortir de bon nombre de situations qui vous semblent difficiles à gérer actuellement.

Mais j’ai bien conscience que renforcer son intelligence émotionnelle est un art qui peut être difficile !

C’est pourquoi, il me semble nécessaire de se faire accompagner par le biais d’une thérapie individuelle qui vous permettra de comprendre les mécanismes de l’intelligence émotionnelle et d’améliorer les aspects qui sont défaillants ou inappropriés.

Alors n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page prise de rendez-vous de mon site : www.therapie-et-evolution.fr pour démarrer sans attendre une thérapie individuelle qui vous aidera d’utiliser au mieux votre intelligence émotionnelle.

 

 

Un livre à lire : Avec des si et des Peut-être de Carène Ponte

Je voulais vous parler d’un livre dont j’ai beaucoup aimé la lecture et qui s’appelle « Avec des si et des peut-être » de Carène Ponte aux Editions Pocket

En sous-titre on peut lire : Quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?

Finalement nous aimerions tous savoir si nous avons fait les bons choix et comment aurait été notre vie si nous avions pris une autre voie. C’est ce que livre propose comme histoire et cela amène à se poser des questions sur notre vie et ce à quoi nous tenons particulièrement.

Certes c’est une histoire agréable et facile à lire mais tout de même c’est un livre faisant réfléchir sur sa vie et sur ce que nous apprécions ou non dans notre vie telle que nous la vivons.

Le pitch du livre est : Professeur de français, Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), aime Flaubert (ses élèves plutôt Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres c’est déjà bien) et aller chez le dentiste (sa sœur, pour papoter).
Elle croit aux signes et aux messages de l’univers. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de se demander :  » Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela ?  »

J’ai apprécié dans ce livre :

  • l’idée de cette histoire
  • l’héroïne très sympathique
  • l’ensemble des personnages
  • la description des lieux
  • le style dynamique de l’écriture

J’ai moins aimé :

  • que l’histoire se termine déjà

Je ne peux que vous recommander cette lecture qui vous fera passer un bon moment avec des « si et des peut-être ».

C’est un livre que je pourrais être amenée à recommander à certaines des personnes qui me consultent notamment en thérapie individuelle ou en thérapie de couple ou en accompagnement professionnel pour les aider à y voir plus clair en eux.

Alors si vous aussi, vous doutez de votre voie, n’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 ou par le biais de mon site internet : www.therapie-et-evolution.fr

Mes conseils pour améliorer votre « estime de soi » !

Il vous est peut-être arrivé de vous poser cette question. Entre l’estime de soi et la confiance en soi quelle est la différence ? Et vous ne savez peut-être pas faire la différence entre les deux.

Ou bien, vous vous êtes demandé la chose suivante : comment trouver ou retrouver de l’estime de soi ?

C’est ce que cet article se propose de partager avec vous.

En premier lieu, commençons par quelques définitions pour y voir plus clair :

L’estime de soi : c’est le résultat du regard qu’une personne pose sur elle-même, sur son apparence physique, sur ses compétences, sur ses réussites personnelles et professionnelles, sur la richesse de sa vie affective. Mais même si toutes ces conditions sont remplies, cela ne garantit pas d’avoir de l’estime de soi.

L’estime de soi est le résultat d’un équilibre entre ces différents aspects.

C’est une valeur fragile et pouvant varier ; qui augmente lorsque nous vivons en respectant nos propres valeurs et qui diminue à chaque fois que nos agissements ne sont pas en cohérence avec ces valeurs.

La confiance en soi : c’est ce qui correspond à ce qui se trouve dans l’esprit d’une personne qui pense qu’elle a en elle les ressources nécessaires pour faire face à toutes les situations.

L’affirmation de soi : est la capacité à savoir prendre sa place au milieu des autres , de savoir communiquer clairement et de savoir accepter ou refuser ce qui lui est proposé mais néanmoins avec bienveillance et une certaine fermeté.

L’image de soi : correspond à ce que la personne perçoit d’elle-même.

Ces définitions vont vous permettre de savoir quel est votre degré d’estime de vous-même.

Mais pour certains, l’estime de soi se résume à la conviction d’avoir de la valeur en tant qu’individu et de croire en ses compétences personnelles.

Toutefois l’estime de soi nécessite  les points suivants :

  • De savoir s’accepter soi-même tel que l’on est
  • De savoir gérer ses émotions
  • De savoir et pouvoir gérer les conflits
  • D’accepter la réalité telle qu’elle est
  • De se faire confiance
  • De s’affirmer face aux autres

Comment construire une bonne estime de soi :

L’estime de soi se forge au contact des autres, en premier lieu auprès de ses parents, de la fratrie puis de la famille agrandie, auprès des amis, à l’école avec notamment les enseignants (qui ne savent pas toujours y faire, entre nous soit dit, et parfois font des dégâts qui auront une conséquence sur tout ou partie de la vie d’un individu).

Tout notre entourage aura une influence sur ce que nous nous accorderons comme estime de soi.

En tant qu’adulte, notre environnement professionnel et personnel jouera un rôle important en venant s’ajouter à ce que nous avons déjà engrangé dans notre enfance.

L’estime de soi est très liée aux regards qu’ont portés sur nous les proches durant notre enfance.

Je vous propose de noter ci-dessous le nom des personnes qui vous ont transmis des messages positifs et qui vous ont aidé à construire votre estime de soi durant votre enfance :

1……………………………………………………………………………………………………

2……………………………………………………………………………………………………

3……………………………………………………………………………………………………

4……………………………………………………………………………………………………

5……………………………………………………………………………………………………

Comment acquiert-on une mauvaise estime de soi ?

Malheureusement même si vous vous répétez (ou à votre enfant) que vous êtes une personne formidable, voir merveilleuse cela ne vous permettra pas d’acquérir de l’estime de soi. 

C’est un bon début mais ce n’est pas suffisant.

Il y a des éléments qui perturbent grandement la construction de l’estime de soi. Notamment les suivants :

  • La surprotection des proches
  • Les mots qui blessent ou qui font mal
  • Les critiques non justifiées
  • Les attentes trop élevées ou parfois même le fait de ne pas avoir d’attente du tout
  • Les abus physiques ou violents
  • L’échec d’une manière générale et l’échec scolaire en particulier

Aussi, comment arriver à augmenter l’estime de soi ?

L’un des seuls moyens pour vous aider à construire une véritable estime de soi est d’accepter le fait que vous n’en avez pas une excellente actuellement et d’accepter également d’aller de l’avant en prenant la responsabilité du changement que vous désirez voir s’effectuer en vous.

Pour cela, il est important de renforcer en soi le fait que l’on a de la valeur en tant qu’individu en portant un regard positif sur soi, en reconnaissant les qualités que l’on s’attribue et celles que nos proches nous attribuent, en retrouvant le message le plus valorisant que nos parents nous ont attribué.

Enfin, en vous posant une question très simple qui est de savoir comment « vous voudriez que l’on se souvienne de vous lorsque vous serez décédé(e) ».

Il est également nécessaire de renoncer au perfectionnisme tant pour soi que pour ceux qui vous entourent et de prendre en compte les liens amicaux et familiaux en ne vous appuyant que sur les personnes qui comptent affectivement pour vous.

De plus, il vous faudra apprendre à communiquer d’une manière claire et ouverte avec les personnes que vous côtoyez et de reconnaître les éléments les plus importants dans vos communications respectives en reformulant ce que vous n’avez pas compris par exemple afin d’éviter tous malentendus dans vos rapports aux autres.

Vous devrez également apprendre à respecter vos propres valeurs ce qui suppose de les avoir identifiées et de les affirmer face aux autres.

Et enfin d’oser être fier(ère) de vous ! Ce qui est la base d’une bonne estime de soi.

Néanmoins, il vous sera utile de renforcer la convictions que vous disposez de compétences personnelles et professionnelles qui vous permettent de faire face à la vie comme par exemple :

  • En acceptant les changements et en les affrontant plutôt qu’en les refusant
  • En faisant face aux conflits plutôt que les évitant
  • En acceptant de prendre quelques risques plutôt qu’en cherchant systématiquement la sécurité
  • En allant chercher des ressources dans vos forces personnelles

Voilà les quelques conseils que je peux vous donner pour vous permettre de renforcer votre estime de vous-même mais je sais que seul(e) ce n’est pas toujours simple d’y arriver.

Que faire pour arriver à avoir une bonne estime de soi ?

Si vous vous reconnaissez dans le fait d’avoir une mauvaise estime de soi, il serait important de vous faire accompagner par une thérapie individuelle basée sur l’estime de soi afin d’être plus à l’aise dans toutes les circonstances de votre vie où il est important d’avoir une bonne estime de vous-même.

Alors n’attendez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page prise de rendez-vous de mon site : www.therapie-et-evolution.fr pour démarrer sans attendre une thérapie individuelle qui vous aidera à obtenir l’estime de soi que vous désirez avoir désormais.

 

Citation de Baruch Spinoza

« Si vous voulez que la vie vous sourie, apportez-lui d’abord votre bonne humeur »

A méditer afin d’obtenir et d’accueillir tous les bienfaits que l’on mérite

Thérapie et Evolution : www.therapie-et-evolution.fr

Hypnose : Qu’est-ce que la pose d’un anneau gastrique virtuel ?

Vous êtes en surcharge pondérale importante et vous souhaitez maigrir mais tout ce que vous avez tenté ne fonctionne pas.

Avez-vous pensé à l’hypnose avec la pose d’un anneau gastrique virtuel pour vous y aider ?

C’est ce que cet article vous invite à découvrir.

L’hypnose peut aider dans bien des domaines mais pour les personnes atteintes d’obésité, il existe une solution très efficace qui est la pose d’un anneau gastrique virtuel.

Je vous en dis plus en répondant à deux questions simples :

Qu’est-ce que la pose de l’anneau gastrique virtuel par l’hypnose Ericksonienne ?

Vous souffrez d’un surpoids très important voire d’une « obésité dite morbide » et vous vous sentez de plus en plus mal dans votre peau. Vous avez, déjà, tenté tous les régimes possibles qui n’ont pas donné les résultats escomptés.

Vous envisagez, peut-être, la pose d’une sleeve gastrectomie ou d’un anneau « bypass » mais l’intervention vous angoisse et vous fait peur.

Savez-vous que l’hypnose peut vous permettre la pose d’un anneau gastrique virtuel qui vous évitera l’opération tant redoutée et vous permettra d’obtenir de très bons résultats pour tenter de réguler votre poids et ainsi restaurer une meilleure image de vous tout en préservant votre capital santé.

Tout ceci se fait sans opération, sans les effets secondaires liés à une intervention chirurgicale et avec beaucoup de satisfaction personnelle car c’est vous seul(e) qui allez permettre à votre subconscient de travailler à cela.

Et enfin comment cela se passe-t’il ?

Il vous suffit de prendre plusieurs rendez-vous afin que je puisse mettre en place grâce à l’hypnose la pose de cet anneau virtuel qui va vous permettre de réguler votre appétit et les quantités que vous pourrez déguster.

Il y aura en tout : 5 séances

Une première séance qui nous permettra de faire connaissance, de voir quels sont vos objectifs ainsi que les raisons qui vous incitent à envisager la pose d’un anneau gastrique virtuel.

Il y aura une deuxième séance dédiée au traitement des émotions car la prise de poids est souvent liée à un état émotionnel qui vous a amené peu à peu à prendre du poids, voire à malmener votre corps.

Enfin à partir de la troisième séance : 2 séances pour la pose de l’anneau gastrique virtuel et une séance de suivi un mois après ainsi que des conseils nutritionnels offerts

Il s’agit d’une méthode douce mais particulièrement adaptée à cette perte de poids difficile.

En effet, les kilos stockés pendant de nombreuses années sont durs à perdre et souvent seul(e) c’est difficile d’y arriver par sa bonne volonté.

C’est un programme adapté uniquement aux personnes en surpoids et réellement désireuses de faire des efforts pour perdre du poids.

L’hypnose n’étant pas de la magie, ce n’est en rien miraculeux et il faut que vous puissiez vous assurer d’une alimentation saine et équilibrée pour que cela réussisse.

Cependant les résultats sont visibles très rapidement si vous êtes réellement partant pour faire ce travail grâce à l’hypnose.

Mais pour que cela réussisse, il est impératif que vous vous investissiez  complètement afin de vous assurer un résultat visible et effectif le plus rapidement possible.

Grâce à l’hypnose Ericksonienne, je serais heureuse de vous aider à mettre en œuvre une vie plus harmonieuse et épanouie en vous débarrassant des peurs, phobies ou difficultés qui vous gâchent la vie.

Ce qui vous permettra d’envisager avec sérénité le changement personnel que vous désirez.

Alors si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site : www.therapie-et-evolution.fr

 

Avez-vous pensé à l’hypnose pour arrêter de fumer avant l’été

Juste avant l’été, c’est le moment d’oser l’Hypnose Ericksonienne pour arrêter de fumer.

Vous désirez arrêter de fumer mais malgré votre volonté, vous n’y arrivez pas tout(e) seul(e), ne désesperez pas, l’hypnose peut être une excellente alternative pour vous y aider.

Solution facile et naturelle, l’hypnose vous accompagnera en douceur pour vous permettre d’arrêter la cigarette.

Alors n’hésitez plus, prenez votre santé en main et contactez-moi le plus rapidement possible pour réserver votre séance d’hypnose soit en m’appelant 06 66 14 16 80 ou en réservant en ligne sur la page prise de rendez-vous en ligne du site.

Avez-vous pensé à la thérapie familiale pour renouer les liens familiaux distendus ?

Vous rencontrez des difficultés avec votre enfant ou votre adolescent(e) et toute communication devient impossible.

Dans ce cas, pourquoi ne pas penser à la thérapie systémique familiale qui pourra vous aider à renouer ainsi le dialogue de manière douce et efficace.

Etre parent est difficile et aucune école ne nous prépare à ce rôle. C’est pourquoi, parfois, nous nous sentons dépassés ou débordés face à l’évolution rapide de nos enfants, aux difficultés que peuvent rencontrer nos adolescents dans cette période où ils doivent apprendre à se structurer, à s’affirmer autant vis-à-vis d’eux-mêmes que des autres, à respecter les règles d’autorité parentale. Et ce sans perturber la cohésion entre les différents membres de la famille.

La thérapie familiale sert aussi à renouer des liens pouvant s’être distendus entre différents membres d’une même famille ou d’une même fratrie.

La thérapie familiale s’adresse à toute famille, adulte, enfant ou adolescent ayant besoin d’un accompagnement afin de dénouer un conflit générationnel ou désamorcer un traumatisme.

La thérapie familiale permet de mettre en place les solutions les plus durables et adaptées pour ne pas faire perdurer ces situations conflictuelles.

Si vous souhaitez de plus amples renseignements, n’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 ou à prendre rendez-vous par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site.

 

Interview de Valérie L.

Je vous propose de découvrir l’interview de Valérie L. concernant son expérience suite à différentes thérapies qu’elle a suivi au sein du cabinet Thérapie et Evolution.

Bonjour Valérie pouvez-vous vous présenter :

Je m’appelle Valérie, j’ai 43 ans et je suis mariée depuis 9 ans. Je n’ai pas pu avoir d’enfant en revanche le fils de mon mari vit avec nous depuis qu’il a 9 ans, il en a aujourd’hui 17.

Nous sommes un couple mixte. Nous avons eu à dépasser certains a-priori, parfois les certitudes de notre entourage qui pensait savoir mieux que nous ce qui était bon pour nous.

Au fil des années nous avons eu à traverser un enchaînement d’épreuves : infidélité, cancer, infertilité, décès, burn out, chômage…

Unis, nous avons passés ces moments difficiles ensemble ; nous étions forts.

Puis cette succession d’événements a pris fin et nous n’avons plus eu de projets communs. Notre couple était épuisé, fatigués d’être ensemble après 13 ans de vie commune.

Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a amené à consulter pour une thérapie de couple ?

Nous avons commencé une thérapie de couple pour essayer de comprendre comment nous en étions arrivés à ce point de rupture. La communication était devenue pratiquement impossible puis inexistante. Toutes nos tentatives  d’explications se terminaient en disputes , en accusations pour finir en remises en questions des fondamentaux de notre histoire.

Mon mari était alors sans emploi, l’esprit probablement plus disponible. Moi, j’avais la tête dans le guidon : rythme de travail, responsabilités managériales…

C’est lui qui a pris les devants pour un rendez-vous avec Ghislaine.

Elle nous avait été recommandée.

Pouvez-vous expliquer comment se sont passées les séances ?

La première séance nous a donné envie de poursuivre avec Ghislaine. Elle a su nous mettre en confiance et surtout elle nous a donné un premier avis pertinent dès la fin de la séance. Un feed-back qui nous a rassuré quant à notre choix de thérapeute et conforté dans notre décision.

Quels bénéfices en avez-vous tirés ?

Au fil des séances individuelles et en couple son analyse et ses conseils avisés nous ont permis de mieux appréhender notre histoire, les conséquences de cetta accumulation d’événements malheureux  mais aussi les bénéfices secondaires.

Cette thérapie a mis en avant les forces de notre couple et aussi nos besoins individuels ; ainsi  chacun à pu exprimer à l’autre ce que nous n’aurions pas osé dire sans ce travail parce que trop inconscient, trop de culpabilités et de loyautés.

Quelles difficultés avez-vous pu rencontrer ?

La principale difficulté est d’accepter sa propre vérité.

On n’est pas toujours prêt à entendre l’autre version de notre histoire. Pour ma part, j’étais prête.

J’avais vécu un moment dans le déni pour survivre à la douleur de ma réalité. J’avais 41 ans et je me disais « c’est maintenant ! »

Mais ça reste difficile de s’écouter, de s’apprivoiser lorsqu’on a été longtemps éloigné de soi-même

Au sein du couple chacun avance à son rythme. La peur de l’un gagne parfois l’autre. On peut avoir le sentiment de ne pas avancer dans la même direction et on est déroutés.

Humainement parlant comment avez-vous ressenti et vécu les séances ?

A chaque séance, nous avons pu compter sur Ghislaine. Pour ma part, j’ai trouvé en Ghislaine l’accompagnant idéal.

Elle a été déterminante dans ce travail qui a abouti me concernant à une reconversion professionnelle. J’ai quitté, il y a 3 mois l’entreprise pour laquelle j’ai travaillé pendant 17 an, dans le milieu bancaire.

Cette décision a soulevé des angoisses terribles, des peurs et des doutes.

Ghislaine m’a permis de comprendre chacune de mes émotions et de révéler différentes loyautés familiales, les croyances à mon sujet avec lesquelles je m’étais construite et qui, au moment de prendre une décision pour moi, refaisaient surface de manière sournoise.

Chaque séance a été riche en émotions, certaines plus compliquées que d’autres mais je me suis sentie accompagnée à chaque instant par une professionnelle compétente de part son expérience et aussi infiniment humaine.

Enfin quels conseils aimeriez-vous donner ou partager avec une personne qui hésite à se lancer dans une thérapie ?

Aucune hésitation à avoir ! lorsque l’on fait le pas pour rechercher un thérapeute c’est que l’on a déjà commencé le travail en soi. Ne reste alors qu’à passer à l’action.

Mon conseil serait de vous efforcer de lâcher-prise, de vous laisser porter.

Ghislaine est une thérapeute expérimentée qui s’appuie sur différentes techniques. Faites-lui confiance, elle saura vous accompagner en s’adaptant au mieux à vos besoins et votre personnalité.

Pour ma part, 3 séances d’hypnose ont permis de libérer des émotions profondément enfouies puis de mettre les mots pour enfin passer à autre chose et avancer.

Je tiens à remercier Ghislaine pour sa bienveillance, son investissement et son partage d’expérience qui m’a particulièrement aidé à me mettre en action. Merci infiniment.

Valérie L.

Merci beaucoup Valérie pour cette interview qui j’espère aidera de nombreuses personnes à oser tenter l’aventure de la thérapie.

N’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 pour obtenir des renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin ou de prendre rendez-vous via la page prise de rendez-vous en ligne de mon site

Mes 5 conseils pour savoir bien communiquer

Que ce soit dans son couple, dans sa famille, avec ses amis ou dans le monde professionnel communiquer est un art difficile !

Cet article se propose de vous donner 5 conseils pour savoir bien communiquer.

Pourquoi se parler est si difficile ?

Nous aimerions tous savoir le faire, arriver à bien communiquer avec nos proches alors que bien souvent il s’agit d’un exercice difficile pour nous et voué à l’échec.

Alors qu’est-ce qui nous empêche d’arriver à dire ce que nous aimerions exprimer à l’autre.

Selon le dictionnaire Larousse communiquer a les définitions suivantes :

  • Faire passer quelque chose, le transmettre à quelque chose d’autre : Le Soleil communique sa chaleur à la Terre.
  • Transmettre à quelqu’un un savoir, un don, faire qu’il ait ce savoir, ce don, cette qualité, etc. : Communiquer à ses enfants son savoir.
  • Faire partager à quelqu’un un sentiment, un état, faire qu’il ait le même sentiment, qu’il soit dans le même état, etc. : Il nous a communiqué son fou rire.
  • Faire passer quelque chose à quelqu’un pour qu’il en prenne connaissance : Le service de la Préfecture nous a communiqué votre dossier.
  • Faire savoir quelque chose à quelqu’un, le lui révéler, lui en donner connaissance ; transmettre, divulguer : Communiquer des renseignements confidentiels à un concurrent.

Le fait de communiquer nous permet d’exprimer nos émotions et c’est peut-être en cela que s’exprimer, dire clairement les choses à l’autre est si compliqué pour l’être humain.

Car oui la parole est un élément relationnel qui dépend étroitement de la nature des relations établies avec les personnes avec lesquelles nous communiquons.

Parfois la peur de s’affirmer fait que nous n’osons pas exprimer le fond de nos pensées pour ne pas blesser ou trahir la confiance d’une personne intime avec nous.

D’autre fois, s’affirmer face à son supérieur hiérarchique ne nous permet pas de dire réellement ce que nous aimerions réellement lui dire.

Cela nous fait enjoliver la réalité ou nous oblige à aller dans le sens de la personne que nous avons en face de nous pour ne pas lui déplaire et ne pas compromettre les chances d’une promotion éventuelle par exemple.

Parfois nous oublions qu’entre ce que nous voulons dire et ce que la personne reçoit il y un filtre qui fait que notre parole n’est pas comprise ou entendue.

Aussi peu de gens dispose de l’art de faire la conversation et de communiquer dans le bon sens du terme.

Je vais au cours de cet article vous donner 5 conseils pour savoir communiquer de la meilleure manière qu’il soit.

Mon premier conseil pour savoir bien communiquer est de savoir pratiquer une bonne écoute :

Et oui, aussi curieux que cela puisse paraître une communication réussie commence par l’écoute. Commencez par écouter ce que l’autre a à vous dire. Arrêtez aussi de penser à sa place, invitez votre interlocuteur à parler de lui et sachez développer une écoute active en n’hésitant pas à reformuler ses propos pour être certain de l’avoir compris. Interagissez avec ce qu’il vient de vous dire en rebondissant sur certaines de ses phrases. En bref, laissez de la place à votre interlocuteur sans toutefois vous effacer totalement. Il s’agit d’un dialogue pas d’un monologue. Laissez vous porter par le flux de la conversation et privilégiez un temps de parole à peu près identique.

Mon deuxième conseil pour savoir bien communiquer est de savoir susciter la discussion :

Pour ce faire, il vaut mieux opter, par exemple, pour des questions ouvertes plutôt que des questions fermées qui laissent moins de place au dialogue. Par exemple si vous demandez à votre interlocuteur si c’est la première fois qu’il vient dans ce lieu, il y a de fortes probabilités qu’il vous réponde par oui ou par non. Alors que si vous lui poser des questions sur le lieu en lui-même, votre interlocuteur sera obligé de vous donner plus d’éléments de réponse et ainsi vous établirez une communication plus importante.

Mon troisième conseil pour savoir bien communiquer est de vous impliquer en disant « je »

Souvent on a tendance à employer des pronoms impersonnels alors qu’il vaut mieux s’impliquer directement dans une conversation. Si on vous propose une sortie et que vous répondez « oui on peut y aller », ce n’est pas pareil ni aussi propice à poursuivre la conversation que si vous dites : « je suis d’accord pour y aller d’ailleurs c’est un lieu que j’apprécie et où il se joue une pièce fantastique. Qu’en penses-tu si nous allions voir cette pièce ? ».

Alors n’hésitez pas à employer le « je » même si vous vous sentez une gêne au début, cela viendra naturellement au bout d’un moment et vous en verrez les bénéfices sur votre conversation.

Mon quatrième conseil pour savoir bien communiquer est de privilégier des messages positifs et sachez accepter les compliments

Il est important que vous sachiez privilégier les messages porteurs plutôt que ceux qui ont tendance à vous dévaloriser. Sachez aussi accepter les compliments car cela favorise le contact et la qualité de la communication. Sans en faire de trop cela va de soi.

Vous pouvez également en envoyer à votre interlocuteur qui sera ravi par la teneur de vos échanges. Toutefois attention à ne pas faire des compliments qui sonnent faux pour votre correspondant.

Mon cinquième conseil pour savoir bien communiquer est de savoir conclure une discussion

En effet, arriver à mettre fin à une communication n’est pas la moindre des choses. Car terminer une discussion n’est pas un manque de respect mais plutôt une porte ouverte à une autre discussion qui se déroulera prochainement.

Vous disposez maintenant des 5 conseils vous permettant de savoir bien communiquer alors ne vous en privez pas.

Vous trouverez également des compléments d’informations sur les articles que j’ai écrit précédemment comme :

Mais j’ai bien conscience que l’art de la communication peut être difficile notamment lorsqu’on a pris de mauvaises habitudes depuis bon nombre d’années ou bien que l’on soit timide.

C’est pourquoi, il me semble que face aux difficultés rencontrées dans sa communication l’important est de ne pas rester seul et de se faire accompagner par le biais d’une thérapie individuelle qui vous permettra de comprendre vos mécanismes de communications et surtout d’arranger ceux qui sont défaillants ou inappropriés.

Si vous vous reconnaissez dans ce que je viens d’expliquer, il serait opportun de vous faire accompagner par une thérapie individuelle afin d’avoir une communication plus adéquate et facilitatrice pour vous.

Alors n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page prise de rendez-vous de mon site : www.therapie-et-evolution.fr pour démarrer sans attendre une thérapie individuelle qui vous aidera de devenir le communiquant que vous souhaitez être désormais.

4 astuces pour avoir confiance en soi !

Vaste question que celle de la confiance en soi.

Cet article va vous aider à retrouver de la confiance en vous grâce à 4 astuces faciles à mettre en œuvre et qui vous permettront de retrouver confiance et harmonie en vous.

En premier lieu qu’est-ce que la confiance en soi ou plus exactement le manque de confiance en soi : à certains moments de notre vie, nous pouvons nous poser des questions sur nous-même, sur nos capacités, sur la façon dont nous gérons les choses et notre vie en général, sur la façon dont nous sommes perçus par les autres… Ces doutes ne vont pas nous aider à avoir confiance en nous et peuvent même nous empêcher d’avancer, peut-être qu’ils vont aussi nous paralyser ou rendre moins facile nos relations avec les autres aussi bien dans notre vie privée que dans notre vie professionnelle.

De plus, souvent, de par notre éducation, ou de par l’image que nous avons de nous-même, nous avons pris l’habitude de nous déprécier, de ne pas nous juger à notre juste valeur.

Nous pouvons aussi rencontrer des difficultés à nous affirmer, à savoir dire non ou à prendre soin de nous-même car nous pensons que nous ne valons pas grand-chose.

Toutes ces « mauvaises raisons » peuvent nous empêcher de postuler ou d’avoir une promotion par exemple, de profiter des grands moments de notre vie comme trouver l’amour car nous pensons ne pas y avoir droit ou ne pas y arriver…

Peut-être vous reconnaissez-vous dans ce que je viens de décrire…

Et cela peut nous amener à subir notre vie plutôt qu’à la vivre pleinement et simplement.

Avouez que tout cela est dommage !

Alors pour éviter tout cela, voici 4 astuces pour avoir confiance en soi.

La première astuce pour avoir confiance en soi est d’arrêter de se sentir coupable de tout et de rien !

Et oui, le monde n’est pas parfait et vous non plus. Vous ne pouvez résoudre tous les problèmes que vous vous posez ou que les autres vous posent en pensant que vous êtes coupable.

Chacun d’entre nous à sa part de responsabilité dans ce qui lui arrive mais il est aussi en interaction avec les autres et c’est peut-être de cette interaction que viendra le sentiment d’être coupable car l’autre ne voudra pas prendre sa part de responsabilité dans cette culpabilité.

Donc pour vous débarrasser de cette part de culpabilité, dites-vous que vous n’êtes pas le ou la seul(e) coupable et continuez à avancer sans vous poser trop de questions. Ou bien posez les vraies questions à la bonne personne.

La deuxième astuce pour avoir confiance en soi est de connaître et comprendre les croyances limitantes qui vous gèrent !

Les croyances limitantes sont celles qui nous ennuient le plus car elles nous conditionnent à ne pas avoir confiance en nous ou en notre potentiel.

Elles sont souvent intervenues suite à des pressions parentales ou posées à l’école par des instituteurs pensant que cela va nous motiver ; mais le plus souvent, c’est le contraire qui s’est produit.

Quelques exemples de croyances limitantes :

  • Je ne mérite pas d’avoir une promotion au travail car….
  • Je n’arrive pas à garder un homme près de moi…
  • Je ne suis pas assez belle (beau) pour attirer quelqu’un…

Bien évidemment, toutes ces idées sont très souvent fausses mais elles contribuent largement à nous gâcher la vie et ne nous permettent pas d’avancer.

Pour en sortir, il vous suffit de trouver vos propres croyances limitantes et de le remplacer par une croyance plus en adéquation avec ce que vous vivez :

Par exemple si vous avez du mal à garder un(e) amoureux(se) pensez plutôt de cette manière-là :

  • Même si j’ai du mal à garder longtemps un amoureux ou une amoureuse avec moi mais je vais désormais faire en sorte changer mon rapport aux hommes (ou aux femmes) pour en garder un (ou une) près de moi et faire ma vie avec.

La troisième astuce pour avoir confiance en soi est de savoir prendre soin de soi.

Grande question que celle-ci car on a beau se le dire ce n’est pas si facile à faire car ce n’est pas une habitude que nous avons spontanément.

En effet, dès la naissance, le bébé que nous étions a été pris en charge par sa maman qui lui a donné ou pas l’habitude de prendre soin du potentiel de ce joli bébé que nous étions.

Par la suite, dans la culture judéo-chrétienne, il est n’est pas fréquent d’avoir appris à prendre soin de soi puisqu’il nous est plutôt conseillé le contraire.

Avec le temps, le fait de prendre soin de soi, de se regarder dans un miroir ou de prendre soin de son corps par exemple, de consulter un thérapeute, de s’affirmer a souvent été mal jugé ou mal vu par bon nombre de personnes car cela consistait, pour eux, à avoir une attitude narcissique ou bien à être un « malade mental ».

Et pourtant, il est si important de prendre soin de soi, de son corps, de son mental, de ses idées et des ses pensées.

De ne pas se brimer ou se brider car on a une idée qui jaillit et de pouvoir aller jusqu’au bout de ses rêves même s’ils sont dérangeants pour les autres qui, peut-être vous jalouserons.

N’hésitez pas à avoir des rêves, des projets pouvant paraître un peu fous mais qui vous font vibrer, qui vous plaisent réellement.

Laissez parler votre instinct, souvent ce sont les meilleures idées qui en ressortent et n’écoutez pas votre petite voix qui vous dit de ne pas y aller.

En bref faites-vous confiance pour de vrai.

Mais parfois, il peut être difficile de faire taire cette petite voix.

La quatrième astuce pour avoir confiance en vous est de faire taire justement cette petite voix qui vient sans arrêt vous dire que ce que vous envisagez de faire n’est pas bien !

Car en effet, lorsque nous manquons de confiance en nous, nos émotions vont parler et vont venir nous faire voir le côté le plus sombre des actions que nous envisagerions de faire.

De ce fait, cela va générer chez nous, des blocages qui nous empêcheront d’agir et qui vont faire survenir cette petite voix intérieure que nous connaissons tous et qui nous envoie les messages suivants :

  • Je n’y arriverai pas,
  • Je suis trop nul(le),
  • Je suis trop moche,
  • Ca ne marchera jamais pour moi…

Pour arriver à dépasser tout cela, il existe un moyen très simple c’est de prendre conscience de ce que nous sommes vraiment et ce que nous valons, des besoins qui sont les nôtres et de ce qui a une vraie importance pour nous.

En résumé, c’est de s’accepter tel(le) que nous sommes vraiment et de se valoriser plutôt que de se dévaloriser. Et surtout de croire en ses rêves.

J’ai accompagné dernièrement, une jeune femme d’une trentaine d’années qui a fait un burn-out au travail et qui ne s’autorisait rien car tout ce stress générait, chez elle, des problèmes gastriques qui pouvaient l’empêcher de sortir et qui témoignaient notamment d’un manque de confiance en elle.

Après un travail sur la confiance en soi, elle a ressenti qu’elle se sentirait mieux si elle partait faire un voyage d’un an,  seule, dans différents pays d’Océanie dont elle aimait la culture et surtout la zénitude de ces pays et de leurs habitants. Toutefois, elle pensait ce rêve impossible du fait des problèmes gastriques. Après avoir travaillé, tout cela lors de séances de thérapie et d’hypnose,  elle a pris la décision de partir et elle voyage actuellement sans se poser de questions et sans ses problèmes récurrents. Elle y trouve un épanouissement et une confiance en elle qui lui faisait défaut jusqu’à présent.

Alors vous aussi, vous pouvez faire confiance en votre potentiel et en vos rêves. Mais il est parfois difficile de s’engager seul(e) dans cette voie sans se faire accompagner par quelqu’un.

C’est pourquoi, je vous propose un accompagnement par le biais d’une thérapie individuelle, de l’hypnose ou des séances de conseil en évolution de carrière permettant de reprendre confiance en soi dans ces différents domaines.

Alors n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site : www.therapie-et-evolution.fr

 

 

 

Vous rencontrez des difficultés avec votre ado ! Pensez à la thérapie familiale.

Vous rencontrer des difficultés avec votre ado et vous ne savez plus comment faire avec lui ?

Si vous vous trouvez dans les situations suivantes :

Il ne répond pas aux questions que vous lui posez ; Il ne vous confie plus rien de sa vie ; Il est grossier avec vous ; Il vous dit que vous ne le comprenez pas ; certains sujets sont devenus inabordables avec lui ; Il s’enferme dans sa chambre ou porte ses écouteurs toute la journée pour ne plus communiquer avec vous ; il vous critique de plus en plus…

Dans ce cas, vous pourriez envisager une thérapie familiale qui vous aidera à renouer le contact qui s’est distendu depuis quelques temps et vous aiderez votre ado à mieux comprendre ce qui lui arrive ainsi que les différents changements qui s’opérent en lui.

Alors n’hésitez plus à me consulter pour un accompagnement de votre ado afin que chacun puisse à nouveau communiquer de manière plus fluide et tranquille.

Thérapie et Evolution – 56, rue Fénelon – 92120 Montrouge – www.therapie-et-evolution.fr – 06 66 14 16 80

Interview de Viviane G.

J’ai le plaisir de vous proposer l’interview de Viviane G. qui a effectué une thérapie de couple et qui vous fait part des ses ressentis par rapport à cette thérapie.

Bonne lecture à vous.

 

Bonjour Viviane,

Vous avez effectué une thérapie de couple avec moi et j’aimerais que vous puissiez faire partager cette expérience aux personnes qui se tâtent sur le fait d’entamer une thérapie ou qui hésitent par peur d’oser se lancer.

Viviane, en quelques lignes, pouvez-vous vous décrire ?

Je m’appelle Viviane et j’ai 47 ans, je suis mariée depuis bientôt 20 ans à Patrick et je suis maman de deux enfants Nicolas 15 ans et Marion 10 ans. Je travaille comme infirmière dans une maison de retraite en région parisienne.

Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a amené à consulter pour une thérapie de couple ?

Avec Patrick, nous avions de réelles difficultés de communication, ce qui fait que malgré notre amour réciproque, nous nous étions au fil du temps éloignés et nous ne parlions que de ce qui concernait les enfants et encore sans parfois arriver à nous comprendre. Nous étions dans une impasse et nous envisagions vraiment de nous séparer.

Pouvez-vous expliquer comment se sont passées les séances ?

Nous avons eu 4 séances en tout. La première nous avons été reçus tous les deux et nous avons exprimé ce que nous ressentions et vous nous avez mis très rapidement à l’aise. Dès la première séance, vous nous avez montré les modes de communication que nous employons (qui n’étaient pas les bons) et vous nous avez montré lequel serait le plus adapté. Ce qui nous a aidé.

Quels bénéfices en avez-vous tirés ?

La première chose c’est que nous avons compris comment fonctionnait notre couple et aussi les nombreux dysfonctionnements qui étaient les nôtres.

Quelles difficultés avez-vous pu rencontrer ?

Le fait de comprendre est une chose mais la mise en pratique de nouveaux comportements a été plus difficile mais grâce à votre soutien nous avons acquis cela sans trop de mal.

Humainement parlant comment avez-vous ressenti et vécu les séances ?

Ce qui est destabilisant au départ c’est de devoir se livrer à une personne que l’on ne connaît pas même sur des questions d’ordre intime mais vous savez rapidement mettre en confiance et la douceur de votre voix aide aux confidences.

Vous apportez des conseils pertinents et ce très rapidement et vous savez rassurer ce qui donne de l’espoir en sortant de la séance.

Enfin quels conseils aimeriez-vous donner ou partager avec une personne qui hésite à se lancer dans une thérapie de couple ?

D’oser y aller, de sauter le pas car c’est vraiment humainement enrichissant comme démarche et cela permet de résoudre un certain nombre de problèmes que l’on traînent souvent depuis de nombreuses années et qui nous empêchent de vivre sereinement.

Merci beaucoup Viviane pour cette interview qui je l’espère aidera de nombreuses personnes à oser tenter l’aventure de la thérapie de couple.

N’hésitez pas à me contacter au 06 66 14 16 80 pour obtenir des renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin ou de prendre rendez-vous via la page prise de rendez-vous en ligne de mon site

 

Femmes enceintes, l’hypnose est une solution pour préparer votre accouchement dans la douceur !

Femmes enceintes, avez-vous pensé à l’hypnose pour vous aider à préparer votre accouchement.

L’hypnose est une méthode douce, qui vous permettra de préparer votre futur accouchement, de rentrer en connexion avec votre futur bébé et de préparer sa naissance dans les meilleures conditions possibles tant pour vous que pour lui.

Cela vous permettra de rendre plus acceptables vos contractions et les douleurs liées à l’enfantement.

Alors faites-vous ce plaisir de tenter l’hypnose pour vous préparer à votre accouchement dans un cocon de douceur.


A s’offrir ou à se faire offrir !


Pour plus d’informations contactez-moi  au 06 66 14 16 80 ou prenez directement rendez-vous pour une séance via la page prise de rendez-vous en ligne de mon site

Les 4 piliers de votre « maison couple » !

Lors des séances de thérapies conjugales je parle régulièrement aux personnes que je reçois de la « maison couple » et de ses 4 piliers.

Effectivement, souvent nous construisons notre « maison couple » mais nous oublions de construire ses fondations.

Or pas besoin d’être calé(e) en maçonnerie pour comprendre qu’une maison aura du mal à durer dans le temps et à être solide sans des fondations bien assises et stables.

Ce sont ces fondations qui vont donner toute la stabilité dont votre couple a besoin pour durer.

Ces piliers sont au nombre de 4 et ils s’appellent : la communication, la sexualité, la tendresse et la compréhension et les projets communs.

Si un de ces piliers est inexistant ou défaillant, c’est toute la construction de votre couple qui en subira les conséquences et cela n’apportera que tempête, dispute et mésentente dans votre couple.

Nous allons les étudier un par un afin que vous puissiez faire émerger un diagnostic sur ce qui manque dans votre « maison couple » et que vous puissiez apporter un début de solution à ce qui dysfonctionne au sein de votre couple.

Le premier pilier que nous allons explorer est celui de la communication :

Bon nombre de couple que je reçois pensent qu’ils savent communiquer et d’autres sont conscients qu’ils n’ont plus aucune communication entre eux.

En réalité, peu savent vraiment communiquer dans un réel partage, dans une écoute bienveillante, sans qu’aucun d’entre eux ne cherche à prendre le dessus sur l’autre.

Le manque de communication dans le couple est souvent la cause de nombreuses séparations.

Le dialogue est important dans un couple car il permet de faire part de ses émotions, de ses ressentis à l’autre afin qu’il puisse comprendre ce que nous vivons au plus profond de nous.

Être entendu et pouvoir dire ce que nous ressentons, sans jugement de la part de l’autre, est essentiel à une bonne communication dans le couple.

Cette communication vous permettra de pouvoir désamorcer des conflits et tout du moins de ne pas en créer inutilement, cela permettra également d’avancer ensemble dans la même direction, de progresser et de créer à deux une belle et durable relation de couple empreinte de complicité, de tendresse, de chaleur humaine et de sérénité.

Ce qui semble manquer chez bon nombre de couple car leur relation est souvent faite de non-dits, d’interdits (qu’ils se mettent en même ou qui sont mises par l’un des partenaires vis-à-vis de l’autre).

De plus, je me rends souvent compte que l’un des partenaires du couple pense que l’autre sait ou comprend (sans qu’aucune parole ne soit prononcée) ce qu’il a en tête et du coup s’étonne de ne pas être compris par sa moitié, ce qui peut entraîner certains comportements inadaptés ou violents chez ce partenaire qui ne comprend pas que l’autre ne devine pas ses pensées ou ses besoins.

Mais même si ce pilier est bien construit dans votre relation de couple, cela ne suffit pas !

Le deuxième pilier que nous allons étudier est la sexualité :

Une sexualité épanouie dans la durée d’un couple est souvent problématique car les besoins et les attentes de l’un ou de l’autre des partenaires n’est que très rarement la même.

Souvent les hommes sont plus demandeurs de sexualité que les femmes (enfin n’en faisons pas une généralité) et la demande n’est pas toujours entendue.

La sexualité doit être un moment de connivence, de jeu, d’amour, de légèreté et de plaisir partagé.

Aucun des deux ne doit se forcer à faire l’amour pour « avoir la paix » sans plaisir.

Avec le temps, il est possible que la sexualité ne soit plus la même qu’au début de la relation, peu importe, du moment que chacun y trouve son compte.

La sexualité ne doit pas être forcée ou mal vécue mais lorsqu’un couple rencontre des problèmes dans ce domaine, il est important d’échanger sur ce sujet dans la douceur et dans la compréhension, sans reproche, ni critique. Des solutions sont toujours possibles.

Le tout est de ne pas en faire ou de rester dans une certaine forme de tabou.

Ne pas hésiter à consulter un thérapeute pour se faire aider si la sexualité est compliquée dans son couple.

Le troisième pilier que nous allons étudier est la tendresse et la compréhension :

Une relation de couple sans tendresse et compréhension n’est pas envisageable sur la durée.

Il est important qu’au démarrage de la relation il y ait de l’amour mais cela ne suffira pas à faire durer votre couple s’il n’y a pas l’ingrédient de la tendresse et de la compréhension mutuelle.

En effet la tendresse et la compréhension vont permettre à votre couple de s’encourager, de se réconforter, d’échanger en dehors de tout contexte lié à la sexualité.

La tendresse c’est tout un monde de douceur, de gentillesse que vous allez créer et qui vous rendra la vie plus facile à vivre et plus joyeuse.

La compréhension c’est d’accepter que l’autre ait ses moments à lui, ses activités, ses moments de détente et de plaisir en dehors du couple.

C’est ce mélange qui va rendre votre vie de couple plus heureuse et harmonieuse car avant d’être un couple vous êtes aussi deux individus qui s’aiment mais qui ont besoin de moments de douceur et de complicité à deux et de manière individuelle.

Ce respect que vous pouvez vous donner lors de ses moments de tendresse et de compréhension n’ont pas de prix pour le bien-être et le bonheur de votre couple.

Enfin le quatrième pilier que nous allons analyser ici est le fait d’avoir des projets communs.

Un couple sans aucun projet commun, je ne vois pas comment on peut appeler cela un couple.

Dans ce cas, ce sont deux individus qui ne souhaitent pas rester seuls et qui ont unis leur vie dans cette démarche là ; ce qui crée, toutefois, déjà la base d’un projet commun !

Le fait d’avoir des projets communs permet de pouvoir se projeter ensemble dans un avenir ; de se visualiser ensemble dans des désirs proches et réalisables.

Il peut s’agir d’avoir des enfants, de faire un voyage autour du monde, de l’achat d’un bien, d’une voiture, d’actions humanitaires, d’adhérer à une association, à un parti politique…. Brefs les idées sont nombreuses mais cela permettra surtout d’amener votre couple vers de la nouveauté et de l’intérêt à être ensemble à porter ce ou ces projets communs.

Cela donnera sens à votre vie de couple.

Alors, n’hésitez pas à prévoir des projets ensemble mais à condition qu’ils soient réalistes et réalisables par les deux membres du couple.

Vous vous reconnaissez dans ce que je viens d’évoquer alors pas de problème votre couple est en bonne voie pour durer. Si ce n’est pas le cas, il est indispensable de vous occuper sans tarder de votre « maison couple » et de ses 4 piliers.

Pour toutes ces raisons et pour sauver ou consolider les bases de son couple, il est parfois nécessaire de se faire accompagner pour avoir un regard objectif et du recul par rapport à la situation de son couple.

Alors n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de la page prise de rendez-vous de mon site : www.therapie-et-evolution.fr pour démarrer sans attendre une thérapie conjugale qui vous aidera de devenir le couple que vous souhaitez être désormais.

Citation Sénéque

Voici une citation à méditer :

« C’est quand on a plus d’espoir, qu’il ne faut désespérer de rien. »

Sénéque

 

 

 

Téléchargez votre e-book gratuit !

mi, commodo libero ut in risus vulputate, consectetur lectus Lorem ut consequat.