Couple en crise : la séparation temporaire est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Vous sentez que votre couple bat de l’aile mais vous ne savez pas si vous devez rester ensemble ou vous séparer temporairement.

C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article qui se propose de vous aider à répondre à cette question : Couple en crise : la séparation temporaire est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Cela fait maintenant un moment que vous ne voyez plus forcément de solution à vos problèmes de couples et vous pensez peut-être qu’une séparation temporaire pourrait vous aider à y voir plus clair à faire un point sur vos sentiments respectifs.

Effectivement cela peut être une bonne idée et il m’arrive d’ailleurs lors de certaines consultations en thérapie conjugale de le conseiller aux personnes qui viennent me consulter.

Toutefois, certaines précautions sont à prendre si vous ne voulez pas que votre couple se sépare définitivement.

La première précaution à prendre lors d’une séparation temporaire est de ne pas attendre que l’un des partenaires soit en désamour par rapport à sa moitié.

Très clairement si vous attendez le dernier moment, celui où l’un ou l’autre n’aime plus l’autre, celui où l’un ou l’autre a rencontré quelqu’un d’autre, il y a fort peu de chances que votre couple résiste à ça.

Si vous devez prendre ce type de décision, il est important que vous soyez en phase pour effectuer cette séparation momentanée et qu’elle reste de l’ordre du temporaire.

Mais souvent ce type de séparation temporaire fait du bien car elle permet de se rendre compte de ce qui va, de ce qui va moins, des besoins et désirs non satisfaits et ainsi de pouvoir recadrer sa relation de couple dans le bon sens.

Cela permet aussi de se rendre compte du manque que l’on a de l’autre et ainsi de passer plus facilement d’une relation nocive à une relation plus apaisée en arrivant à mieux prendre en compte les besoins des uns et des autres.

Car oui, la séparation à souvent la vertu curative d’écouter l’autre d’une manière différente et notamment d’écouter plus précisément ses besoins, vous savez ceux que l’on a enfouie au plus profond de nous et nos attentes avec.

Cette séparation temporaire permet à chacun des membres du couple d’en faire part à l’autre et l’autre est souvent plus réceptif à cette demande.

Cela peut avoir lieu dans le domaine des activités seul(e) ou en couple, de la sexualité, de l’organisation des tâches ménagères, des moments à passer avec les enfants, des modalités pratiques de la vie quotidienne, des projets à mener en commun, etc…

Bref, d’un tas de choses auxquelles, pris par notre quotidien, nous oublions de réfléchir et ce qui amène bien plus de crises de couple que l’on peut le penser.

La deuxième précaution à prendre lors d’une séparation temporaire est de ne pas donner à cette séparation un temps trop long.

Effectivement, si vous passez trop de temps loin l’un de l’autre, il y a fort peu de chance que cela s’arrange entre vous.

Plus vous laisserez passer du temps, plus il y aura de probabilités que vous arriviez à la fin de cette durée à ne plus vous aimer et que vous ne saurez pas comment en faire part à votre conjoint.

Alors soyez franc(he) si vous n’aimez plus votre conjoint dites-le lui car ce n’est pas la peine de lui faire perdre son temps en lui laissant un espoir que vous ne pourrez pas satisfaire par la suite.

La bonne durée se situe souvent entre 15 jours et un mois ½ car après il est souvent difficile de recoller les morceaux entre vous.

Toutefois, ce délai n’est donné qu’à titre indicatif, selon mes observations en cabinet, mais vous pouvez bien-sûr avoir besoin de plus de temps et vous en donner un peu plus.

Veillez cependant à ne pas dépasser 6 mois de séparation temporaire car cela peut vouloir dire que votre couple se trouve dans de telles difficultés qu’il est fort peu probable que vous vous remettiez ensemble après ce délai.

D’autant plus que chacun d’entre vous aura pris ses marques loin de l’autre et n’aura peut-être pas envie de devoir faire des concessions auxquelles il n’a pas envie d’adhérer.

La troisième précaution à prendre lors d’une séparation temporaire est de profiter de ce temps que vous vous accordez pour essayer de trouver une solution qui soit équitable et viable pour votre couple.

Si vous vous accordez ce temps de réflexion, il semble important, voir indispensable d’en profiter à bon escient comme par exemple d’arriver à faire la part des choses entre ce qui se passe réellement dans votre vie de couple et les faits que vous aimeriez voir évoluer.

Dans ce cas, il faut lister les choses qui vous dérangent et arriver à en parler franchement ensemble dans un endroit neutre pour que chacun adapte son comportement lors du retour au domicile conjugal.

Néanmoins, il faut garder à l’esprit que chacun des deux membres du couple doit faire des concessions et ce n’est pas toujours au même de faire des efforts.

La quatrième précaution lors d’une séparation temporaire est de préparer le retour au domicile.

Car oui, après une séparation temporaire même de courte durée, il faut préparer le retour au domicile conjugal car il ne s’agit pas que la personne qui a été absente ne retrouve pas immédiatement ses marques et que les sujets évoqués ne soient plus d’actualité au bout de quelques jours après son retour.

Notamment lorsqu’il y a eu violences conjugales, il est extrêmement important que le couple fasse attention à ce que le comportement violent ne réapparaisse pas comme par enchantement parce que le conjoint ou la conjointe est de retour à la maison.

Il est important d’établir dans ce cas une charte de bonne conduite qui permettra à chacun de connaître les limites à ne plus franchir ; sinon votre couple risque de ne pas durer et vous risquez d’augmenter le prisme de la violence dans votre couple ce qui n’est pas souhaitable ni envisageable pour les deux membres du couple.

Afin de vous éviter tout cela, il existe aussi une solution c’est la thérapie conjugale également appelée thérapie de couple.

C’est une solution qui vous permettra de ne pas rester seul(e) avec vos problèmes et d’en discuter dans un lieu neutre avec un thérapeute qui saura vous apporter des conseils pouvant vous éviter de nombreuses disputes et remises en question.

Effectivement, souvent seul(e) les réponses n’arrivent pas et il est difficile d’y voir plus clair.

Alors n’hésitez pas à envisager une thérapie de couple qui pourra vous aider à trouver des réponses aux différentes questionnements que vous pourriez avoir lors d’une séparation temporaire.

Sachez également qu’il n’est pas nécessaire d’attendre les difficultés pour envisager une thérapie conjugale ; bien au contraire car cela vous permettra de mieux savoir communiquer ensemble et vous permettra d’assurer les 4 piliers d’une vie de couple réussie cf article consacré au 4 piliers de la maison couple.

N’attendez plus pour me contacter soit au 06 66 14 16 80 ou prenez rendez-vous par le biais de la page prise de rendez-vous en ligne de mon site.

Alors à très bientôt pour vous accompagner vers une vie de couple plus harmonieuse et sans prise de tête.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suscipit pulvinar adipiscing libero odio dictum elit. quis, consectetur at non dolor.

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement mon e-book:

"Les 5 meilleures astuces pour entretenir la flamme dans votre couple"

Merci pour votre inscription, vous allez recevoir dans quelques instants un message avec le lien de téléchargement de votre e-book.