Qu’est-ce que le triangle dramatique de Karpman et les jeux psychologiques ?

Stephen Karpman est le créateur du concept de Triangle Dramatique qui s’inscrit dans le courant de l’Analyse Transactionnelle.

Le concept de Triangle Dramatique prend son sens au regard des jeux psychologique tels que décrits par l’Analyse Transactionnelle.

Un jeu psychologique part du Déclencheur initial jusqu’au Bénéfice final.

Selon Karpman, un jeu psychologique est lancé quand une personne commence par une Accroche sur le Point Faible d’une autre personne qui est alors “hameçonnée”.

Ces deux personnes deviennent des joueurs.

Le joueur qui a initié le jeu avec une Accroche obtient une Réaction du deuxième joueur et cette Réaction déclenche une Escalade (émotions, expressions du visage, paroles) et un Switch (renversement de rôle) pour finir sur le Bénéfice Final.

Mon Triangle Dramatique décrit la danse infernale des joueurs. C’est une danse très simple avec seulement 3 pas à apprendre. Chaque pas est un rôle : P (Persécuteur), S (Sauveur) ou V (Victime).  Nous dirons qu’il y a drame si un des joueurs change de rôle, ce qui veut dire qu’il passe d’un des rôles Persécuteur, Sauveur, Victime  à un autre. – Stephen Karpman

 Pourquoi nous jouons à des jeux psychologiques ?

Stephen Karpman estime que nous jouons tous à des jeux psychologiques à un moment ou un autre.

Nous jouons pour des gains inconscients (ex : renforcer des croyances sur le monde comme la croyance selon laquelle les gens sont ingrats dans le cas du Sauveur qui propose une aide non sollicitée et refusée), mais également pour le plaisir d’empêcher les autres de gagner.

Stephen Karpman liste quatre manières d’empêcher les autres de gagner pour le plaisir de gagner soi-même :

  • Empêcher l’autre d’être entendu : Je n’écouterai jamais des idées qui ne sont pas de moi ;
  • Empêcher l’autre d’avoir raison : Vous ne pouvez jamais avoir raison, sinon j’aurai tort ;
  • Empêcher l’autre personne de gagner : Vous ne pouvez pas gagner, ou sinon, je perds et je suis jaloux des succès des autres ;
  • Empêcher l’autre personne d’entrer : Vous n’êtes pas les bienvenus ici. J’ai besoin de toute l’attention.

Pour Karpman, il y a drame quand il y a Switch, c’est-à-dire quand un des joueurs change de rôle dans l’interaction.

Ainsi, la Victime qui se plaint sans vraiment demander de l’aide et qui hameçonne un Sauveur proposant de l’aide malgré l’absence de demande explicite peut se transformer en Persécuteur en traitant le Sauveur de prétentieux ou d’incapable (le Sauveur devenant dès lors une Victime).

Le bénéfice final pour le joueur qui passe de Victime à Persécuteur est de se sentir mieux après avoir pointé les défauts de l’autre (son arrogance ou son incompétence par exemple).

Toutefois, Karpman remarque que l’autre joueur a également gagné quelque chose dans l’interaction : un “timbre” à échanger dans une autre partie plus tard.

Les timbres sont définis comme “les sentiments négatifs que nous portons avec nous après avoir perdu un jeu. Rancœur, honte, culpabilité, mépris, etc. Ils ne disparaissent pas dans l’air, même une fois le jeu terminé”.

Une personne qui accumule des timbres va avoir tendance à provoquer des jeux psychologiques pour évacuer ses frustrations… mais les jeux ne permettent d’évacuer les tensions ; ils ont au contraire tendance à accentuer la tension, pouvant aller jusqu’à à la violence.

On remarque qu’il n’y a pas de jeu psychologique si la personne qui lance une Accroche ne touche pas le Point Faible de l’autre.

L’hameçonnage ne prendra pas car l’autre n’endossera pas un des trois rôles du Triangle Dramatique. La personne risque alors de chercher un autre joueur qui mordra à son hameçon.

N’importe qui peut lancer un jeu à partir de n’importe quelle position de rôle. Nous appelons cela une invitation à jouer.

Cependant, pour qu’un jeu ait lieu, l’invitation initiale doit être acceptée. – Stephen Karpman

Le drame commence avec un Switch (changement de rôle)

Karpman montre que les trois rôles sont joués simultanément ou en séquence selon la théorie dramatique.

Une personne qui se qualifie de “sauveur” parce que ce serait dans sa nature d’aider occulte le fait que jouer le rôle de Sauveur va de pair avec le fait de jouer les deux autres rôles.

Quand une aide non sollicitée est refusée ou que la reconnaissance est jugée insuffisante, le Sauveur se transformer en Persécuteur (accusant l’autre d’être ingrat après tout ce qu’il a fait pour lui) et/ou en Victime (se plaignant du rejet de l’autre qui n’accepte pas une aide pourtant offerte de bon cœur).

Le drame commence par un changement de rôle. Karpman insiste sur le fait qu’un Persécuteur, un Sauveur et une Victime ne sont pas de “vraies” personnes mais des rôles endossés par les gens dans les jeux psychologiques, de façon plus ou moins consciente.

Il est important d’avoir conscience que non seulement nous tous jouons les trois rôles à partir du moment où un jeu est enclenché et que nous avons des motivations positives (des bonnes intentions) quand nous endossons ces rôles.

Karpman parle d’un iceberg pour décrire les rôles associés et cachés au rôle initial qui lance l’Accroche. La partie émergée est le rôle identifiable dans la première interaction et la partie immergée sont les deux pointes non identifiables au premier abord.

Alors, est-ce que vous vous reconnaissez comme joueur des rôles du triangle dramatique ?

Si oui, il est important de se faire aider pour éviter de rejouer inlassablement ces mêmes rôles indéfiniment.

Mais, je suis bien consciente que seul(e) c’est parfois difficile d’y arriver c’est pourquoi, je me propose de vous accompagner pour arriver à vous sortir de ce triangle dramatique de Karpman notamment par le biais d’une thérapie individuelle ou de la psychologie positive qui vous aidera à comprendre les mécanismes qui vous font participer à ce triangle dramatique mais également à trouver des solutions pour en sortir le plus rapidement possible.

Aussi n’hésitez plus, contactez-moi au 06 66 14 16 80 ou par le biais de ma page contact ou en prenant directement un rendez-vous en ligne afin que je puisse vous aider à ne plus vous sentir dérangé(e) par ces émotions à la fois si utiles et pouvant également gâcher des moments de votre vie.

Ne restez plus seul(e) dans ce triangle dramatique et choisissez de « révéler votre personnalité en libérant votre potentiel ».

Alors à très bientôt

Votre Thérapeute

Ghislaine PATTE

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez votre e-book gratuit !

tempus efficitur. libero adipiscing ante. Donec Curabitur

Vous souhaitez découvrir les secrets d'une vie de couple heureuse !

Alors téléchargez mon ebook gratuit : "Mes 5 secrets pour vivre une vie de couple heureuse".

Merci pour votre inscription, vous allez recevoir dans quelques instants un message avec le lien de téléchargement de votre e-book.